Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 05:26

guillaume-ribat-jeune-pop.jpgL’ambiance était tendue depuis de longues semaines au sein de la fédération toulousaine des « Jeunes Populaires ». Guillaume Brouquières n’était plus en odeur de sainteté dans l’appareil, et certains comportements auraient irrité au plus haut niveau. Si chacun sait dans le microcosme que Laurence Arribagé a tapé du poing sur la table, la version officielle voudrait donc nous faire croire à une démission de Guillaume Brouquières. Soit… Pourtant le site web « Dans la ville rose » avait révélé le débarquement de l’intéressé dès le 2 octobre dernier, et la nouvelle était parvenue aux douces oreilles de notre rédaction il y a maintenant plusieurs semaines. Pour la direction départementale de l’UMP, la situation ne pouvait plus durer à l’entrée de la campagne municipale, la force militante dudit parti se devant d’être en ordre de bataille… Aujourd’hui c’est donc un duo formé de Guillaume Ribat et d’Anne-Sophie Azzopardi qui est à la tête des jeunes de l’UMP. Yoann Rault-Wita, porte-parole des « Jeunes Populaires 31 » a répondu à nos questions.

Pourquoi la démission de Guillaume Brouquières ?

C’est le choix personnel de Guillaume. Ses activités ne lui permettaient plus d’occuper cette fonction. Il s’en est entretenu avec Laurence Arribagé et Jean-Luc Moudenc en amont de cette officialisation. Maintenant, il va s’engager à fond dans la campagne d’autant qu’il pourrait figurer sur la liste…

C’est donc maintenant un duo (Guillaume Ribat et Anne-Sophie Azzopardi) qui est aux manettes ?

Pour la première fois, c’est un tandem mixte qui va en effet diriger notre fédération. C’est un vrai signal de dynamisme car Guillaume et Anne-Sophie sont parfaitement complémentaires… L’un est jeune actif, et l’autre va nous permettre de travailler sur le monde étudiant que nous devons conquérir pour cette campagne ! Je suis certain que Guillaume et Anne-Sophie vont nous proposer rapidement des modes d’action pour motiver tous nos adhérents. Les « Jeunes Pop’ » veulent former une mêlée qui va entrer dans le match municipal.

Il y a une petite polémique sur les sommes qui sont demandées à tous les candidats qui vont figurer sur la liste Moudenc, et notamment les plus jeunes…

Cette polémique est incroyable et stérile. L’UMP 31 n’a cessé d’être transparente sur le sujet, et rien n’est une surprise en interne. Une campagne municipale demande des ressources financières, le nier n’est que pure démagogie. Quant aux plus jeunes qui figureront sur la liste Jean-Luc Moudenc a toujours dit, y compris en public, que l’argent ne serait jamais un frein et qu’il était même prêt à être garant personnellement. Le sujet devrait être clos.

Le Journal Toulousain

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
11 octobre 2013 5 11 /10 /octobre /2013 05:12

logo umpRéuni hier soir dans les locaux de la fédération rue Gabriel-Péri, le comité départemental de l’UMP 31 a finalisé l’ordre d’apparition des candidats estampillés UMP de la liste de rassemblement ouverte à la société civile que conduira Jean-Luc Moudenc pour les élections municipales de 2014 à Toulouse. C’est l’épilogue d’un processus jugé «sans précédent et totalement transparent» par l’adversaire du socialiste Pierre Cohen, et qui a débuté le samedi 28 septembre par un vote des adhérents toulousains de l’UMP appelés pour la première fois à choisir eux-mêmes leurs représentants. Le résultat de ce vote a ensuite été examiné par une commission de présentation des candidatures (CPC). Danièle Damin qui s’était classée 4e chez les femmes en nombre de voix a été rétrogradée en sixième position par la CPC. Une décision prise en vertu d’un séquençage entre anciens et nouveaux qu’elle n’a pas acceptée. Elle a fait connaître hier son choix de se retirer, permettant ainsi à Marie Déqué d’obtenir une qualification de dernière minute.

Du rang 2 à 52 (position éligible) : François Chollet, Laurence Arribagé, Christophe Alvès, Julie Escudier, Pierr Esplugas, Brigitte Micouleau, Bertrand Serp, Charlotte Boudard, Jean-Baptiste de Scoraille, Martine Susset, Maxime Boyer, Laurent Lesgourgues, Marie Hélène Mayeux-Bouchard, Romuald Pagnucco, Annette Laigneau, Marie Déqué, Sacha Briand.

Rang 53 à 69 : Bernard Bousquet, Thierry Sentous, Ammina Abdoullah, Nicolas Bonleux, Patricia Puechblanc, Jean-François Gourdou, Sonia Cauquil, Guy Cassareuil, Nadia Didelot, Guillaume Brouquières.

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
30 septembre 2013 1 30 /09 /septembre /2013 10:45

ARRIBAGE-SERP.jpgL’UMP 31 avait décidé de faire appel à ses militants pour désigner ses candidats sur la future liste Moudenc. Un exercice de démocratie interne plutôt utilisée à gauche jusqu’alors : « Après tout, quand il y a des idées qui sont plutôt bonnes au PS, pourquoi ne pas s’en inspirer ? Nous ne sommes pas sectaires… » nous explique Laurence Arribagé, secrétaire départementale de l’UMP, qui sort doublement heureuse du scrutin qui a eu lieu samedi dernier. D’une part l’intéressée juge comme « une réussite à 100% » cette nouvelle forme de démocratie participative mise en place par la droite locale, mais d’autre part, ne peut passer sous silence son large succès personnel (453 voix pour 554 votants) : « C’est un succès qu’il faut relativiser car en tant que secrétaire du parti j’ai une visibilité que d’autres candidats n’avaient pas… Je note tout de même que mon action a ainsi été saluée par nos militants. Je fais le job, je suis présente, je suis à l’écoute… » L’autre grand vainqueur de ce scrutin est Bertrand Serp. L’ancien adjoint à la jeunesse de Philippe Douste-Blazy et Jean-Luc Moudenc, a recueilli 406 suffrages : « Je suis très content de ce scrutin qui était un véritable exercice inédit de démocratie… Me concernant, je suis très heureux de ce résultat et je remercie tous les militants qui ont voté pour moi mais aussi pour cette liste de 17 personnes qui va accompagner Jean-Luc Moudenc dans cette campagne.

Laurence Arribagé : « Les Toulousains ont une attente »

Les militants ont sans doute reconnu le combat de certains et la constance de la fidélité envers notre leader. » Notons que parmi les candidats retenus par les militants, de nouvelles têtes font leur apparition dans le paysage politique local : Julie Escudier, Charlotte Boudard, Christophe Alves, Romuald Pagnucco et Maxime Boyer. Un bon signe pour la conquête du Capitole ? « Nous avons des signaux encourageants un peu partout dans la ville, dans le centre comme dans les quartiers. Les Toulousains ont une attente et nous avons le devoir de ne pas les décevoir » nous a lancé Laurence Arribagé. Un sentiment partagé par Bertrand Serp : « Le contexte national va jouer à Toulouse, comme cela avait été le cas en notre défaveur en 2008. Cette fois-ci cela pourrait jouer pour nous… » L’UMP est cette fois-ci clairement en campagne.

Thomas Simonian du Journal Toulousain

Les résultats des élections internes de l’UMP seront soumis ce mercredi à une commission qui proposera un ordonnancement sur la liste, pour une validation en comité départemental le 10 octobre prochain.

-RÉSULTATS- 
Vote UMP Toulouse 

Votants : 554
Participation 44%

-Hommes-
Serp 406
Chollet 394
Alves 341
Esplugas 334
De Scorraille 304
Boyer 303
Lesgourgues 270
Pagnucco 260
Briand 248
Bousquet 239
Ducap 239
Naon 232
Sentous 192
Salviac 141

-Femmes-
Arribagé 453
Escudier 344
Micouleau 334
Damin 310
Mayeux-Bouchard 284
Laigneau 274
Boudard 264
Susset 251
Deque 239
Lumia 195
Abdoullah 171
Dounot 167
Puechagut 165

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 10:06

logo ump28 septembre, les militants de l’UMP ont choisi leurs candidats pour la liste que pilotera Jean-Luc Moudenc aux municipales de mars 2014.

A la faveur d’un scrutin interne inédit, l’UMP 31 a procédé à la désignation des militants qui figureront sur la liste conduite par Jean-Luc Moudenc à Toulouse pour les élections municipales de mars 2014.

554 votants sur 1261 à jour de cotisations à Toulouse ont pris part à ce vote portant la participation à seulement 44%. Un chiffre quelque peu au rabais mais attendu par la direction fédérale de l’UMP 31 qui avait le choix d’interdire le vote par correspondance et surtout les procurations.

Laurence Arribagé et Bertrand Serp plébiscités

Les votants devaient cocher sur un bulletin comptant 27 candidats les noms de 9 hommes et 8 femmes au maximum.

Sans surprise, la très appréciée Laurence Arribagé, secrétaire départementale de l’UMP 31 et conseillère régionale arrive en tête avec 453 voix. Chez les hommes, c’est l’ancien conseiller municipal de Toulouse Bertrand Serp qui récolte le plus de suffrages avec 406 voix.

Le choix du renouvellement

Le vote a exprimé une réelle volonté de renouvellement. Si le conseiller municipal sortant François Chollet prend la deuxième place du classement chez les hommes avec 394 voix, les scores forts de Julie Escudier chez les femmes, de Christophe Alvès (341), Jean-Baptiste de Scoraille (304) et Maxime Boyer (303) témoignent du désir de promouvoir de nouvelles têtes.

Le jeune Romuald Pagnucco (260), adhérent de l’UMP depuis peu, se paie même le luxe de devancer le conseiller régional et pilier de l’UMP 31 Sacha Briand (248).

Ducap, Déqué et Dounot éliminés

Mais si Sacha Briand reçoit une sanction de la part des militants, il se qualifie néanmoins pour intégrer la liste. Ce n’est pas le cas du conseiller général du canton Toulouse-2 (les Carmes) André Ducap qui récolte trop peu de voix.

Les conseillères municipales sortantes Marie Déqué et Chantal Dounot sont elles-aussi éliminées, payants sans aucun doute auprès des militants leurs longévités (elles sont élus depuis 1983) et leurs départs du groupe d’opposition Toulouse pour Tous de Jean-Luc Moudenc au conseil municipal de Toulouse pour constituer un groupe parallèle.

Ont été désignés:

Hommes: Bertrand Serp, François Chollet, Christophe Alvès, Pierre Esplugas, Jean-Baptiste de Scoraille, Maxime Boyer, Laurent Lesgourgues, Romuald Pagnucco, Sacha Briand.

Femmes: Laurence Arribagé, Julie Escudier, Brigitte Micouleau, Danièle Damin, Marie-Hélène Mayeux-Bouchard, Annette Laigneau, Charlotte Boudard, Martine Susset

La Voix du Midi

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
29 septembre 2013 7 29 /09 /septembre /2013 09:56

capitole 01Résultats du scrutin interne des primaires afin de désigner les colistiers de Jl.Moudenc aux municipales de 2014.

Scrutin réalisé sans procuration ni vote par correspondance auprès des militants toulousains.

Résultats obtenus sur 2200 militants toulousains dont 1262 électeurs et 22 blancs ou nuls.

Votants: 554

Participation: 44 %

FEMMES

453: Laurence ARRIBAGÉ

344: Julie ESCUDIER

334: Brigitte MICOULEAU

310: Danièle DAMIN

284: Marie-Hélène MAYEUX-BOUCHARD

274: Annette LAIGNEAU

264: Charlotte BOUDARD

251: Martine SUSSET

239: Marie DEQUE

195: Paule LUMIA

171: Ammina ABDOULLAH

167: Chantal DOUNOT

165: Céline PUECHAGUT

HOMMES

406: Bertrand SERP

394: François CHOLLET

341: Christophe  ALVES

334: Pierre ESPLUGAS

304: Jean-Baptiste dE SCORAILLE

303: Maxime BOYER

270: Laurent LESGOURGUES

260: Romuald PAGNUCCO

248: Sacha BRIAND

239: Bernard BOUSQUET

239: André DUCAP 

232: Gérard NAON

192: Thierry SENTOUS

141:Michel  SALVIAC

 

UMP31

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 17:11

Vincent Noves 02Dans le cadre des élections municipales de Mars 2014, j'ai le plaisir de vous convier à une réunion publique qui se tiendra Lundi 30 Septembre 2013 à 19h à la salle des fêtes de Balma (en haut de l'Avenue de Toulouse, en face de l'Eglise).

Je compte vivement sur votre présence !

Vincent TERRAIL-NOVES
Conseiller Municipal de Balma
Conseiller Régional de Midi-Pyrénées

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
27 septembre 2013 5 27 /09 /septembre /2013 17:02

moudenc-93.jpgSamedi 28 septembre, les 2 500 adhérents toulousains de l’UMP sont appelés à choisir les candidats qui figureront sur la liste conduite par Jean-Luc Moudenc pour l’élection municipale de Toulouse. La liste des candidats et leur présentation en vidéo sont disponibles sur internet.

Un scrutin interne à l'UMP aura lieu samedi à Toulouse. Les adhérents toulousains vont désigner leurs candidats UMP sur la liste conduite par Jean-Luc Moudenc dans la course au Capitole. La liste définitive sera ensuite ouverte aux membres de la société civile ainsi qu'aux partis avec lesquels l'UMP aura des accords.

Le scrutin se déroulera de 10 h à 18 h Salle de Barcelone (22 Allée de Barcelone, 31000 Toulouse) et les adhérents devront choisir parmi les 27 candidats suivants :

Hommes :

Christophe Alves
Bernard Bousquet
Maxime Boyer
Sacha Briand
François Chollet
Jean-Baptiste de Scoraille
André Ducap
Pierre Esplugas
Laurent Lesgourgues
Gérard Naon
Romuald Pagnucco
Michel Salviac
Thierry Sentous
Bertrand Serp

Femmes :
Aminna Abdoullah
Laurence Arribagé
Charlotte Boudard
Danièle Damin
Marie Dequé
Chantal Dounot
Julie Escudier
Annette Laigneau
Paule Lumia
Marie-Hélène Mayeux-Bouchard
Brigitte Micouleau
Céline Puechagut
Martine Susset

Tous ces candidats se présentent en vidéo sur le site de l'UMP 31.

C’est la Commission de présentation des candidatures (CPC) qui assurera l’organisation du dépouillement du scrutin et dressera le procès-verbal des résultats.
Dans les 7 jours qui suivent le scrutin, elle établira une liste préférentielle de candidats susceptibles d’êtres retenus au titre des 1er, 2e, 3e et 4e quarts de la liste municipale.

Par ailleurs, à partir d'aujourd'hui, les équipes de Toulouse Avenir et de l’UMP31 distribuent, dans toutes les boîtes aux lettres toulousaines, une "Lettre aux Toulousains" de Jean-Luc Moudenc, éditée à 200 000 exemplaires, dans laquelle le candidat affirme que " bâtir une métropole forte ne peut pas se faire au détriment de la qualité de vie".
Objectifs News

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
20 septembre 2013 5 20 /09 /septembre /2013 10:42
2013-09-18-Jean-Francois-Cope-a-Tournefeuille 2023Revivez le Grand Meeting de Jean-François Copé à Tournefeuille du 18 septembre 2013 :
Conférence de presse   
    
Début du meeting avec Patrick Beissel et Laurence Arribagé
           
Jean-François Copé
     
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 16:40

cope-24.jpgHier soir (mercredi), Jean-François Copé a donné "le coup d’envoi de la campagne de reconquête" de l’UMP pour les municipales. Au Phare de Tournefeuille devant 1.300 militants acquis à sa cause, le président de l’UMP, très applaudi, a apporté son soutien à Jean-Luc Moudenc pour la conquête de la Mairie de Toulouse. Il a également appelé au "vote utile dès le premier tour, pour dire stop à François Hollande".

Musique, drapeaux, lumières, applaudissements : c’est bien un meeting de campagne qu’a tenu hier soir Jean-François Copé au Phare de Tournefeuille. Le président de l’UMP a tenu un discours d’une heure dans lequel il a abordé les thèmes de la fiscalité, la sécurité et l’immigration. "La rentrée est marquée par quatre chocs : l’explosion du chômage, l’explosion des impôts, l’explosion de la délinquance et l’explosion du communautarisme", a-t-il clamé. Mais Jean-François Copé, venu à la demande de Jean-Luc Moudenc, a avant tout "donné le coup d’envoi de la campagne de reconquête" de l’UMP en vue des municipales, précisant que "Toulouse est une ville emblématique pour laquelle je demande la plus grande mobilisation".

"Nous sommes prêts à en découdre"

Discret, mais omniprésent hier soir, Jean-Luc Moudenc n’a pas pris la parole, par souci sans doute que ce meeting ne figure dans ses comptes de campagne. C’est donc Laurence Arribagé, sa suppléante à l’assemblée nationale et secrétaire générale de l’UMP 31, qui s’est exprimée devant les militants haut-garonnais : "La rentrée politique a sonné, il faut désormais proposer une alternative crédible. Le socialisme appartient au passé. Nous sommes prêts à en découdre !" Le président de l’UMP estime que le tandem Moudenc-Arribagé représente ce qu’il y a de meilleur "en termes de complémentarité et de modernité".

"Il n’y a pas de bastion politique"

Jean-François Copé n’a pas choisi la Haute-Garonne, "terre de gauche", par hasard pour lancer la campagne des municipales et estime qu’ "il n’y a pas de bastion politique. Aucune ville n‘est imprenable." "L’UMP se porte bien", répète-t-il à la presse et aux militants. "Nous avons un projet solide. Pour la première fois depuis ce funeste 6 mai 2012, les Français vont pouvoir sanctionner la politique de gauche."

Face à la montée du FN, et après le tollé provoqué la semaine dernière par François Fillon, Jean-François Copé se positionne en rassembleur. "Si les Français veulent sanctionner François Hollande, il ne faut pas disperser les voix au premier tour, il faut voter UMP." Interrogé sur la candidate UDI Christine de Veyrac, le leader de l’UMP minimise. "Il faut remettre les choses à leur juste proportion, mais je souhaite évidemment que toutes les bonnes volontés politiques rejoignent l’équipe de Jean-Luc Moudenc."

 

Objectif News

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
19 septembre 2013 4 19 /09 /septembre /2013 05:52

2013-09-18-Jean-Francois-Cope-a-Tournefeuille 2041Voici quelques photos du meeting du 18 septembre 2013 de Jean-François Copé à Tournefeuille pour le lancement des municipales de 2014 : 2013/09/18 : Jean-Francois Copé à Tournefeuille 2013/09/18 : Jean-Francois Copé à Tournefeuille

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article