Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

3 avril 2014 4 03 /04 /avril /2014 11:02

Xavier Spanghero 06Le mérite est un terme récurrent lorsque l'on parle des valeurs de la République Française mais le nouveau remaniement ministériel est la preuve qu'une fois de plus, l'exemple ne vient pas d'en haut :

Commençons par le Premier Ministre Manuel Valls, au coeur de deux polémiques ces derniers temps avec les affaires Léonarda et Dieudonné, il doit surtout assumer un bilan négatif au Ministère de l'Intérieur notamment la hausse des cambriolages et des vols en général. Il doit sa nomination à sa réussite d'être devenu au fil du temps le moins impopulaire des ministres du gouvernement Ayrault.

Nous avions quitté Ségolène Royal en pleurs après sa primaire perdue puis amère après sa législative également perdue. Ces deux échecs la propulsent ministre de l'Ecologie après son passage à la BPI.

Christiane Taubira a menti en direct à la télévision. Dans toute véritable démocratie, cet acte intolérable pour une Garde des Sceaux, aurait provoqué sa démission directe du gouvernement, elle est maintenue dans ses fonctions.

Dans un autre registre, Michel Sapin a essuyé 1000 chômeurs de plus par jour comme ministre du Travail, il se retrouve promu aux Finances.

Ajoutons à ça Arnaud Montebourg, ministre du Redressement Productif aux multiples échecs (Goodyear, Florange ...) promu lui-aussi à l'Economie, ce nouveau gouvernement est en parfaite opposition avec les principes de mérite et de responsabilité que se doit d'incarner la République Française.

Ce nouveau gouvernement, c'est tout simplement la prime à l'échec.

Xavier Spanghero

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Jeunes Actifs UMP 31
commenter cet article