Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

11 avril 2014 5 11 /04 /avril /2014 10:51

Dominique-Baudis-04.jpg« C'est avec une infinie tristesse et émotion que j'apprends le décès de Dominique Baudis, après son courageux combat  contre la maladie. Je lui dois beaucoup : ma formation aux responsabilités municipales et tout ce que j'ai appris en  travaillant à ses côtés de longues années, à la fois comme élu et comme collaborateur. Aujourd'hui, je ressens sa  disparition comme celle d'un membre proche de ma famille. Toulouse perd celui qui a été le plus grand de ses Maires  au cours d'une des périodes les plus heureuses de son histoire. Rappeler la liste des réalisations que notre ville lui doit  serait fastidieux. Je n'en retiendrai qu'une, celle dont il était le plus fier, la ligne A du métro. Dominique Baudis, c'était  aussi la fidélité à un idéal humaniste, la défense de la Personne humaine, le centrisme démocrate social et l'Europe. Des  convictions que nous partagions et qu'il aura servies fidèlement tout au long de sa vie. J'adresse mes pensées les plus  amicales et toute mon affection à son épouse, Ysabel, à ses enfants, Florence, Pierre et Benjamin, à sa mère, à ses  petits-enfants. Toulouse lui rendra hommage. Je fais immédiatement mettre en berne les drapeaux du Capitole et  j'ouvre un livre de condoléances à disposition des Toulousains, à l'accueil au rez-de-chaussée du Capitole.» Jean-Luc  Moudenc, Député-Maire de Toulouse

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Toulouse
commenter cet article

commentaires