Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

21 octobre 2013 1 21 /10 /octobre /2013 18:25

moudenc-96.jpgJean-Luc Moudenc a présenté trois nouveaux colistiers recrutés parmi les commerçants de la ville et annonce un plan pour le commerce local.

Désireux de réserver à la société civile 50 % des places de sa liste de 69 noms aux municipales, Jean-Luc Moudenc dévoile, au compte-goutte, le noms de ces Toulousaines et Toulousains apolitiques qui l’épauleront dans sa conquête de la ville.

Ce lundi 21 octobre, le candidat UMP à la mairie de Toulouse a annoncé la présence à ses côtés de trois commerçants de la ville: Christine Escoulan, galeriste d’art et présidente des commerçants de la rue de la Colombette, qui fut suppléante de Christophe Alvès aux élections cantonales de 2011; Françoise Roncato, commerçante à Lardenne, particulièrement impliquée dans la lutte contre le projet de Bus à haut niveau de service (BHNS) qui doit traverser son quartier: Frédéric Brasilès, artisan photographe sur les allées Jules-Guesde, lequel avait attaqué le tracé de la nouvelle ligne de tramway dit « Garonne» au tribunal administratif.

Tous les trois défendent que la municipalité actuelle se désintéresse des commerçants et artisans de la ville et voit en Jean-Luc Moudenc le candidat idoine pour redynamiser le commerce du centre-ville.

Retrait du projet de BHNS ouest

« Je ne défends pas l’intérêt boutiquier mais l’idée que le commerce est le vecteur des tous les quartiers», argumente Jean-Luc Moudenc, de son côté.

Il annonce par ailleurs deux axes du chapitre commerce de son futur projet municipal.

« Si je suis élu, je retirerai le projet de BHNS Ouest traversant le quartier de Lardenne et menaçant à la fois les riverains et la vitalité du commerce local. Je mettrai au point un projet alternatif de desserte de Plaisance-du-Touch et Tournefeuille par un BHNS reliant ces deux communes à la ligne A du métro à Basso-Cambo et j’appuierai la région pour le doublement de la ligne C», annonce le candidat.

Il veut aussi élaborer un projet « Commerce de proximité – coeur de quartier». Objectif: « préserver voir recréer la diversité commerciale, soutenir les petits commerçants et artisans indépendants et stopper les processus d’appauvrissement du tissu commercial».

Au programme: un meilleur usage du droit de préemption des baux commerciaux, la création d’une société d’investissement dédiée au maintien des commerces nécessaires au quotidien des habitants, la revalorisation de l’espace public au sein de chaque quartier, une meilleure présence de la police municipal et une stratégie de stationnement dynamique pour favoriser une meilleure rotation des places…

La Voix du Midi

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article

commentaires