Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

20 novembre 2012 2 20 /11 /novembre /2012 06:00

2012-10-24-Jean-Francois-Cope 1444Chère Amie, Cher Ami,

Vous m'avez élu à la tête de l'UMP au terme d'une campagne passionnante qui m'a permis d'aller dans toute la France à votre rencontre. Mes premiers mots sont pour vous, les militants. Après tant de déceptions à la suite de nos défaites électorales, il est heureux que vous soyez à l'honneur. Vous avez été fantastiques. Je veux vous dire ma profonde reconnaissance. Vous vous êtes mobilisés en nombre dans un grand élan démocratique. Je veux vous dire ma conscience aigüe de la responsabilité considérable que vous m'avez confiée.

Cette élection ne me crée aucun droit, aucun. Seulement des devoirs. Et d'abord le devoir impératif d'assurer la cohérence et l'unité de l'UMP. À mes yeux, il n'y a pas deux catégories de militants, ceux qui ont voté pour moi et ceux qui n'ont pas voté pour moi. Il n'y a qu'une seule et grande famille, l'UMP. L'UMP avec toutes ses sensibilités. L'UMP qui va mener le combat pour la France, avec une ardeur renouvelée.

Le choix de ce dimanche, c'est le choix d'une droite décomplexée, fière de ses valeurs, fière de son projet, fière de la France. C'est le choix d'une opposition tonique, qui assume une résistance claire face à la gauche. C'est enfin le choix d'une nouvelle génération pour partir à la reconquête et construire ensemble une France décomplexée.

Je veux bien sûr remercier tous ceux qui m'ont soutenu, tous ceux qui m'ont aidé, tous ceux qui ont prouvé la noblesse du combat politique : ils ont prouvé que rien n'est jamais écrit à l'avance. C'est une leçon que nous devons retenir pour les campagnes à venir.

Je veux dire à François Fillon, et à travers lui à tous ceux qui l'ont soutenu, mon respect, mon estime et ma volonté sincère que nous travaillions ensemble. Ce qui nous rassemble est beaucoup plus important que ce qui nous a distingués durant cette campagne. Nous partageons les mêmes valeurs, nous avons les mêmes objectifs : la grandeur de la France, le bonheur des Français. Je souhaite que François Fillon, avec sa personnalité, avec sa sensibilité, occupe une place éminente dans notre combat. Ce qui est vrai pour lui est vrai pour ceux qui l'ont soutenu. Dans les jours qui viennent, j'associerai tous les talents de notre famille politique aux combats à venir. J'ai besoin de chacun.

Je pense à Nicolas Sarkozy. Nous sommes fiers de lui, fiers de son action au service de la France. Je lui réitère mon engagement de fidélité et celui des militants de l'UMP. Je pense aussi à Jacques Chirac, fondateur de notre parti.

L'UMP est aux côtés des Français qui souffrent du désastre Hollande. Le Peuple de France est inquiet, en mal d'espérance. Nous serons toujours à son écoute. Nous ne tairons pas ses souffrances, et nous lui proposerons des solutions, avec une obsession : qu'elles soient justes et efficaces. Peu importe le politiquement correct.

Nous allons lancer une grande révolution civique, pour incarner la générosité face à la crise.

Nous allons recourir à tous les moyens démocratiques pour empêcher l'irréparable dans les projets de François Hollande.

Nous allons lutter, avec responsabilité mais sans concession, pour gagner la bataille de la compétitivité et de l'emploi en France. Pour restaurer l'autorité, dans la rue, à l'école, dans la famille. Pour faire triompher la République sur le communautarisme. Pour continuer à écrire ensemble la grande aventure de la France au 21ème siècle.

Ensemble, nous allons faire de grandes et belles choses pour l'UMP et pour la France !
Vive l'UMP !
Vive la République et vive la France !

Jean-François Copé
Président de l'UMP

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Présidence de l'UMP
commenter cet article

commentaires