Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

11 mai 2011 3 11 /05 /mai /2011 06:32

TGV_729.jpgRFF a dévoilé son projet”. Les opposants à la nouvelle voie à grande vitesse n’y vont pas par quatre chemins. Ils dénoncent sur leur site (www.voiesnouvellestgv.webou.net) que Réseau ferré de France a déjà choisi sa voie, et que le document accompagnant la troisième phase de consultation du public présente “l’option de passage retenue” par RFF. Ce qui, en période de consultation (voir édition du 06/05/11), pourrait être un non-sens.

Dans ce dossier dans lequel chaque mot a son importance, RFF affirme qu’il ne s’agit pas d’un “tracé préférentiel” comme le disent les opposants, mais d’une “hypothèse de tracé préconisée”. Alors que les sondages et la consultation de la population n’ont pas encore abouti, la préconisation (disponible également sur www.gpso.fr) s’appuie sur des “analyses multidomaine menées en parallèle” sur l’environnement, la fonctionnalité et l’aspect technico-économique.

“Depuis longtemps”

Ce document démontre que “la consultation n’a aucune valeur”, d’après Victor Pachon, représentant du Cade. Une source proche du dossier affirme que “le tracé est déterminé depuis longtemps” et que “RFF a cherché des prétextes environnementaux et économiques pour le justifier”. Et d’ajouter : “Peu de propositions de la médiatrice Marie-Lyne Meaux ont été retenues”.

“C’est le résultat de la concertation menée avec les élus et le public”, soutient l’auteur du document. Au Pays Basque, les communes touchées par les nouvelles voies ont refusé cette concertation, à l’exception d’Arcangues et de Bayonne. “Cela ne veut pas dire que nous n’avons pas rencontré certains élus. Nous avons par ailleurs travaillé avec la CCI, le Conseil général et deux mairies”, explique-t-on à RFF.

Par ailleurs, le Cade et les associations opposées à la ligne à grande vitesse organisent une réunion publique d’information en présence de Victor Pachon le vendredi 13 mai à 20h30, salle Lur Berri à Sare.

 

Les préférences de RFF

Le document en question fait partie de la troisième phase de consultation : “Après présentation de la comparaison des hypothèses de tracé aux élus et examen dans les instances de concertation, ce troisième temps de consultation du public porte sur les résultats de la comparaison”. La comparaison prend en compte entre deux et quatre hypothèses selon le tronçon. Le Pays Basque en compte quatre et pour chacun d’eux, il “préconise” un ou deux tracés. A la lecture des analyses, les préférences de RFF se dégagent. Ainsi, le tracé le plus à l’ouest au niveau d’Urrugne “apparaît comme le meilleur compromis entre les différents thèmes d’étude”, selon l’auteur. Entre Lahonce et Ustaritz, RFF éviterait Berrioz et Sainte-Barbe.

Le Journal du Pays Basque

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article

commentaires