Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

1 mars 2012 4 01 /03 /mars /2012 11:40

presidentielle-014.jpgNicolas Sarkozy était l’invité de Patrick Cohen, ce jeudi 1er mars, à l’émission le 7/9 de France inter.

Le Président de la République y a annoncé que le groupe sidérurgique ArcelorMittal allait investir dès « maintenant », « à la demande de l’Etat français », 17 millions d’euros à Florange afin de faire les travaux nécessaires et de redémarrer le 2e haut-fourneau du site. C’est un immense soulagement pour tous les salariés de Florange et une victoire pour toute la Lorraine fermement attachée à son industrie.

Cette victoire a été obtenue au prix de longues négociations et réunions de travail entre le Président de la République et Lakshmi Mittal, le PDG du groupe.

Dans le détail, 2 millions seront consacrés à « réaliser les travaux » indispensables sur le deuxième haut-fourneau du site, à l'arrêt, afin « qu'il puisse repartir, il repartira au 2e semestre 2012 », a assuré le Président de la République. « 7 millions d'euros vont être investis dans un nouveau gazomètre pour la cockerie à Florange et 8 millions d'euros seront investis afin de développer de nouveaux produits à Florange, destinés, sans rentrer dans les détails, au marché de l'automobile », a poursuivi le chef de l'Etat.

« Ca, c'est du concret, il faut se battre pour obtenir ça ».

« Je vous rappelle que dans le même temps, le site sidérurgique d’ArcelorMittal à Liège a été fermé » a souligné Nicolas Sarkozy qui avait promis depuis plusieurs semaines qu’il se battrait et ne laisserait jamais tomber la sidérurgie française.

Le Président a, en outre, tenu à rappeler que, de la même manière, « les engagements pris sur Gandrange ont été tenus scrupuleusement ». Sur les 571 salariés , « 571 ont été reclassés, il n’y a eu aucun licenciement, aucun ».

Partie 1


Nicolas Sarkozy par franceinter

Partie 2


Nicolas Sarkozy par franceinter

 

Partager cet article
Repost0

commentaires