Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

24 septembre 2012 1 24 /09 /septembre /2012 11:10

photo 42Dans le cadre bucolique du camping des Lacs, à Merville, l'ancienne ministre Valérie Pécresse, qui fait campagne pour François Fillon, a rendu visite, hier, aux Jeunes populaires UMP de Midi-Pyrénées. Ce «campus régional» se poursuit aujourd'hui avec la venue de Roger Karoutchi, ancien secrétaire d'État. Valérie Pécresse répond à nos questions.

Quel message voulez-vous délivrer aux jeunes UMP ?

J'ai une dette vis-à-vis d'eux : à Toulouse, l'autonomie des universités a été un défi très dur à relever. Et les jeunes ont porté le message de la réforme. Aujourd'hui, il n'est pas question pour moi de déserter le champ toulousain. Nous préparons 2014 et nous allons entamer la reconquête.

Que pensez-vous des divisions de la droite toulousain ?

C'est une difficulté qu'il faudra surmonter pour les municipales. Il faut tout faire pour être uni. C'est le mot d'ordre de François Fillon. Son élection est de nature à apaiser les divisions. Je suis une amie de Jean-Luc Moudenc et je veux qu'on regagne Toulouse.

Que devient Nicolas Sarkozy dont vous être proche ?

Il se passionne toujours pour la politique. Il s'est mis en retrait mais à tout moment, sa parole peut nous être utile.

La Dépêche du Midi

Partager cet article
Repost0

commentaires