Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 06:31

journalCe vendredi 5 octobre, c'était presque la grande foule pour assister à un des derniers conseil municipal réuni à la demande du maire. On remarquait à sa droite, Jean-Jacques Cripia et Brigitte Zamprogno, ses fidèles conseillers. Restés à leur place habituelle, les cinq membres de l'opposition et la conseillère générale. Pour les nombreux observateurs, la scène était digne de «Pagnol», l'opposition dirigée par Jean-Marc Vizzini depuis 2008 minoritaire au conseil municipal était devenue majoritaire grâce à la démission massive de 19 conseillers élus sur la liste de Rémy André.

Le maire de la ville a lu un texte retraçant l'historique de son élection, la composition de son équipe issue de tous horizons politiques, les réalisations et travaux entrepris dans la commune. Il a fortement insisté sur l'adoption systématique de toutes les délibérations et l'approbation de tous les budgets par sa majorité démissionnaire jusqu'au 10 septembre 2012. À partir de cette date, la commune s'est trouvée dans une instabilité politique nécessitant de nouvelles élections. Le maire tentait de justifier sa position, imité par la conseillère générale qui expliquait son action au sein du conseil général, vite retoquée par Jean-Jacques Cripia qui lui a répondu qu'elle n'avait fait que son travail.

L'opposition a rappelé que la situation financière de la commune était catastrophique et que la démission du groupe majoritaire n'équivalait pas à une virginité budgétaire.

L'ordre du jour est abordé, grâce à l'insistance de Jean-Marc Vizzini. Un vote à l'unanimité pour régulariser une subvention accordée à deux associations, puis un point a été fait sur les travaux de voirie concernant le cours Valmy. À ce sujet, Jean-Marc Vizzini a regretté que l'attribution du marché d'un montant de 388 485,68 € ait été attribuée par l'adjoint chargé du dossier la veille de sa démission. Dernier point rejeté par l'opposition, la demande de financement de l'étude du projet de restauration du tableau «la gloire céleste» à l'église.

Jean-Marc Vizzini a demandé au maire de ne pas engager de nouvelles dépenses tant que le renouvellement de l'assemblée municipale ne sera pas effectif.

La Dépêche du Midi

Partager cet article

Repost0

commentaires