Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

14 avril 2012 6 14 /04 /avril /2012 15:01

Sarkozy 33La France avance, notre pays change et se modernise. Qu’en est-il près chez vous ?

Des investissements massifs dans 3 pôles de compétitivité

Au niveau national, l’Etat a accordé 1,5 milliard d’euros aux 71 pôles de compétitivité pour la période 2009-2011.

L’Etat réalise des investissements massifs dans 3 pôles en Haute-Garonne, dont 1 mondial :

  • Situé notamment à Toulouse, le pôle mondial Aerospace Valley est le premier bassin d’emplois européen dans le domaine de l’aéronautique, de l’espace et des systèmes embarqués. Il fédère plus de 400 entreprises dont 250 PME, et représente 58 000 emplois. Ses membres représentent 10 milliards d''euros de chiffre d’affaires et 33% de l’effectif français du secteur.
  • Situé à Castanet-Tolosan, le pôle Agrimip Sud-Ouest Innovation est spécialisé dans les domaines agricole et agro-industriel, en particulier l’ingénierie des agro-chaînes et la maîtrise du caractère des produits. Il rassemble 125 entreprises dont 75 PME et représente plus de 8 000 emplois
  • Situé à Toulouse, le pôle Cancer-bio-santé, spécialisé dans la filière de la bio-santé, développe des technologies innovantes pour améliorer le soin du patient et la lutte contre le cancer. Il regroupe plus de 60 entreprises dont 52 PME, et représente plus de 7 000 emplois

1,4 million d’euros de soutien de l’Etat pour 3 pôles d’excellence rurale

Les pôles d'excellence rurale sont des projets favorisant le développement des territoires ruraux qui reçoivent à ce titre un financement de la part de l'État.

Il en existe 3 dans le département :

  • A Revel, un pôle d’innovation dans les techniques de marqueterie d'audience nationale et internationale, pour concentrer l'ensemble des connaissances, échanges et expériences dans les domaines de la création contemporaine, de la conservation et de la restauration, et favoriser le tourisme. Le projet comprend la rénovation de la Maison du Sénéchal, la création d’un centre de ressources et l’aménagement muséographique
  • A Villemur-sur-Tarn, une Maison des vins et du tourisme du Frontonnais, pour assurer le maintien de l’agriculture périurbaine, et, notamment de la viticulture AOC et le développement des activités de loisirs verts et de l’agrotourisme
  • En pays de Comminges-Pyrénées, un projet pour relancer la filière forêt - bois - papier et permettre une gestion durable de la ressource forestière. Il prévoit la création d’une unité de tronçonnage, d’une plateforme de stockage, d’allotissement et de la commercialisation du bois façonné, l’acquisition et la mutualisation de matériel mobile de fabrication de plaquettes forestières, et la création d’une unité de valorisation de coproduits de forêt. Le projet a pour ambition de réduire l’importation de bois en provenance d’Espagne et d’Europe du Nord

79,3 millions d'euros injectés par le Plan de Relance dans la région pour les infrastructures et le logement

Au plus fort de la crise, Nicolas Sarkozy a décidé de relancer fortement l’investissement public afin de soutenir des secteurs majeurs de l’économie, limiter la récession et préserver l’emploi.

En Midi-Pyrénées, 79,3 millions d'euros ont été engagés pour réaliser de nombreux travaux au plus près de chez vous, parmi lesquels :

  • 450 000 euros pour la construction d’un terrain de sports synthétique à l’Institut National Polytechnique de Toulouse
  • Le remplacement de vannes au barrage EDF de Mauzac
  • 3,2 millions d’euros pour la réhabilitation des logements étudiants Tripodes B (194 logements) et C (197 logements) à Toulouse sur le campus de Rangueil de l’Université Paul Sabatier
  • 1 million d’euros pour favoriser la recherche de l’Université Toulouse 1, à la Maison européenne des procédés innovants, en finançant des équipements
  • 1,1 million d’euros pour l’entretien de la chaussée de la A64 entre Longages et Muret
  • 9 000 euros pour la modernisation de La poste à Boulogne-sur-Gesse
  • 121 000 euros pour la modernisation de la Poste à Toulouse
  • les exemples sont encore nombreux près de vous comme dans tout le pays (source data.gouv.fr)

724 millions d'euros engagés pour la rénovation urbaine

Le Plan National de Rénovation Urbaine (PNRU), c’est 12 milliards d’euros de subventions sur 10 ans pour améliorer le lieu de vie de 4 millions d’habitants dans 500 quartiers populaires. Il mobilise 45 000 emplois dans les travaux publics sur ses chantiers. D’ores et déjà, les résultats sont visibles.

En Haute-Garonne, 724 millions d’euros ont été mobilisés pour la rénovation urbaine : 449 millions pour les quartiers de La Reynerie et Bellefontaine, 189 millions pour les quartiers de Bagatelle et Faourette, et 86 millions pour le quartier d’Empalot, à Toulouse.

8 déplacements de Nicolas Sarkozy en Haute-Garonne depuis 2007

Peu après son élection, Nicolas Sarkozy s’est rendu le 18 mai 2007 à Toulouse afin de visiter le siège d’Airbus, filiale d’EADS et fleuron de l’industrie aéronautique mondiale.

Le 13 janvier 2011, c’est depuis Toulouse que Nicolas Sarkozy a présenté ses vœux aux forces économiques. Sur le site d’Airbus, qui venait de signer une commande historique (180 A320 pour la compagnie Indigo) il a notamment visité un A380 en cours d’assemblage. Puis Nicolas Sarkozy a présenté sa feuille de route pour soutenir l’emploi, la compétitivité des entreprises et l’esprit d’entreprise. Pour découvrir son bilan dans le domaine industriel, cliquez ici : http://www.lafranceforte.fr/bilan/travail-et-industrie

Plus récemment, Nicolas Sarkozy a célébré à Toulouse le 22 novembre 2011 le 50e anniversaire du CNES. Le CNES a été créé le 19 décembre 1961 sous l''impulsion du Général de Gaulle, avec pour mission de placer la France parmi les grandes puissances spatiales aux côtés de l''URSS et des Etats-Unis. L’objectif a été atteint le 26 novembre 1965 avec le lancement de la fusée DIAMANT A depuis la base algérienne d''Hammaguir, et la mise en orbite du satellite ASTERIX. Aujourd’hui, le CNES est doté de 2,1 milliards d'euros de budget. Il emploie 2500 salariés, dont 70% sont localisés à Toulouse. Nicolas Sarkozy a présenté les grands axes de sa politique spatiale, et rappelé que le budget spatial français (hors programme de défense) a augmenté de 16% depuis 2007 en dépit la crise, alors qu’il avait stagné auparavant. En outre le spatial bénéficie de 500 millions d''euros de crédits issus du programme des investissements d’avenir (250 millions pour les lanceurs, 250 millions pour les satellites).

En mars 2012, Nicolas Sarkozy s’est rendu à Toulouse et Montauban pour rendre l’hommage de la Nation entière aux victimes des tueries de Toulouse et de Montauban.

Déjà 1,2 milliard d’euros d'investissements d'avenir dans votre région

Pour que la France puisse sortir plus forte de la crise, Nicolas Sarkozy a lancé en 2009 un grand programme d’investissements d’avenir. Doté de 35 milliards d’euros au niveau national, ce programme permet de financer les projets qui créeront la croissance et les emplois de demain.

Dans la région Midi Pyrénées, 1,2 milliard d’euros ont déjà été engagés pour les investissements d’avenir. L’institut de recherche technologique AESE à Toulouse, spécialisé dans la recherche en aérospatial, en aéronautique, et les systèmes embarqués, bénéficie de 145 millions d’euros. Le laboratoire IAST en sciences sociales, qui étudie notamment les motifs individuels de l'action, la mise en réseau des individus, les politiques publiques, les états-nations, la gouvernance et les marchés, a reçu 25 millions d’euros.

x2 : Le nombre d'entreprises créées a doublé entre 2008 et 2010 en Haute-Garonne

Dans le seul département de Haute-Garonne, plus de 55 400 entreprises ont été créées depuis 2007. 14 522 entreprises ont été créées en 2010, alors que moins de 4 650 entreprises seulement étaient créées chaque année en moyenne entre 1997 et 2002. Ces bons résultats s'expliquent notamment par le succès du statut de l'autoentrepreneur, créé par Nicolas Sarkozy et qui offre un cadre social et fiscal avantageux à ceux qui choisissent d'entreprendre. 22 545 autoentreprises ont ainsi été créées en Haute-Garonne en 3 ans.

1 établissement de réinsertion scolaire ouvert à la rentrée 2010

Pour éviter que les élèves perturbateurs ne nuisent au bon déroulement de la classe et à la vie de l’établissement, Nicolas Sarkozy a mis en place un nouveau type d’établissement scolaire : l’établissement de réinsertion scolaire (ERS). Il en existe aujourd’hui 17 au niveau national. Il y en aura 20 à la rentrée 2012. Les ERS accueillent un nombre restreint d'élèves difficiles âgés de 13 à 16 ans, auxquels ils offrent un encadrement et un enseignement qui promeuvent le respect de l'autorité, le goût de l'effort, de l'apprentissage, du sport et l'initiation aux métiers. Les élèves des ERS ont ensuite vocation à retourner dans le système éducatif traditionnel.

En Haute-Garonne, 1 ERS a ouvert ses portes à Bagnères-de-Luchon à la rentrée 2010.

350 millions d’euros alloués au campus de Toulouse

L’Etat a investi massivement en faveur du campus de Toulouse grâce à l’opération Campus : 350 millions d’euros pour améliorer la vie de 75 000 étudiants et de leurs 3 500 enseignants et chercheurs. Le projet prévoit notamment la création de 57 000 m² de nouvelles surfaces et la réhabilitation de 216 000 m².

Dès son élection, Nicolas Sarkozy a engagé une réforme vitale, attendue depuis plus de 30 ans : celle de l’autonomie des universités. Celle-ci s’est accompagnée d’une augmentation substantielle du budget des universités (+ 5 milliards d’euros sur la durée du quinquennat). Dans la Haute-Garonne, les universités de Toulouse 1,2 et 3 sont autonomes. Depuis 2007, 39 milliards d’euros ont été consacrés à l’enseignement supérieur, soit une dépense par étudiant de plus de 10 100 euros par an contre 8 600 euros en 2006.

La FRANCE FORTE en Haute-Garonne, c'est aussi…

- 2 plateformes d’accompagnement et de répit à Toulouse et Valentine, et 5 centres mémoire de ressources et de recherche ouverts dans le département, notamment à Muret et Saint Gaudens, grâce au Plan Alzheimer lancé par Nicolas Sarkozy

- +33% en 3 ans d'exploitations pratiquant l'agriculture biologique dans le département

- Déjà 539 millions d'euros engagés par le plan Hôpital pour réaliser 1,3 milliard d'euros de travaux de modernisation des hôpitaux de la région, notamment 18 millions d’euros pour la création d’un institut fédératif de biologie au centre hospitalier régional universitaire de Toulouse

- 37 271 bénéficiaires du Revenu de Solidarité Active (RSA). Avec le RSA, la reprise d’une activité devient réellement plus avantageuse que le maintien dans les revenus de l’assistance (20% de revenu en plus en moyenne)

- 9 694 bénéficiaires du minimum vieillesse et 16 117 bénéficiaires de l'allocation adulte handicapé qui auront vu leurs prestations revalorisées de 25% en 5 ans

- 21 projets financés et labellisés par le Plan cancer II, notamment au centre hospitalier universitaire de Toulouse

- 18 guichets uniques Pôle Emploi, issus de la fusion entre l'ANPE et les Assedic, qui accompagnent et indemnisent plus efficacement les demandeurs d'emploi

- 1 école de la deuxième chance (E2C) à Toulouse. Avec le soutien de l’Etat, elle donne une seconde chance aux jeunes sortis du système scolaire sans aucun diplôme

- Déjà 5 maisons de santé pluridisciplinaires dans la région, et 30 en projet

- En Midi-Pyrénées, déjà 4 bourses médicales attribuées à des étudiants en médecine en contrepartie de leur installation dans une zone où l'on manque de médecins

La France Forte

Partager cet article
Repost0

commentaires