Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

20 mars 2010 6 20 /03 /mars /2010 19:07
P3200231 Vidéo du 19/20 sur France 3 sud

Une manifestation de 100 à 150 opposants à la future ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse, venus de 17 villages situés entre Montauban et Toulouse, ont bloqué pendant une heure les accès de la gare de Toulouse, samedi en fin de matinée, a constaté un journaliste de l'AFP. Les manifestants, pour beaucoup revêtus de gilets jaune fluo et portant un TGV gonflable de 3 mètres de long se sont ensuite rendus en cortège vers les permanences des deux candidats à l'élection régionale, Martin Malvy (PS) président sortant et sa concurrente Brigitte Barèges (UMP). "Nous voulons qu'on étudie enfin sérieusement le tracé qui nous semble le seul à minimiser les nuisances: celui longeant l'autoroute A62 entre Montauban et Toulouse", a déclaré Véronique Duflot, porte-parole du collectif "Union pour la sauvegarde de nos villages". Les manifestants arrivés aux abords de la gare Matabiau vers 11 heures se sont vu interdire l'entrée par d'importantes forces de l'ordre. "Nous n'avions pas caché que nous envisagions de bloquer les voies", a expliqué Mme Duflot. Pendant une heure les manifestants ont alors bloqué l'accès routier à la gare, en se plantant au milieu de la chaussée, sous leur TGV gonflable où était inscrit: "TGV: ni sur, ni sous nos villages". Les deux projets de LGV dans le sud-ouest, Bordeaux-Irun et Bordeaux-Toulouse, suscitent depuis plusieurs mois de nombreuses manifestations de riverains et d'élus locaux protestant contre les tracés actuellement en discussion. La mise en service de ces lignes est prévue vers 2020.
Partager cet article
Repost0

commentaires