Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

22 avril 2013 1 22 /04 /avril /2013 08:05

jean françois copé"A titre personnel, j'ai pris la décision de me consacrer maintenant exclusivement à ma mission au service de ma famille politique, de mon pays, je vais donc cesser mes activités d'avocat." C'est l'engagement pris par Jean-François Copé, lundi 22 avril au micro de RTL. Le président de l'UMP a fait cette annonce à deux jours de la présentation en Conseil des ministres du projet de loi sur la moralisation de la vie politique.

Dans le cadre de son plan pour moraliser la vie politique, annoncé il y a douze jours, après l'affaire Cahuzac, François Hollande a indiqué que, pour prévenir tout conflit d'intérêt, l'exercice d'un mandat parlementaire serait à l'avenir incompatible avec certains métiers. La profession d'avocat figure parmi celles visées. Or à ce jour, 35 députés sont avocats, parmi lesquels Jean-François Copé.

Malgré l'abandon de sa casquette d'avocat, le député-maire de Meaux voit cette mesure d'un mauvais œil. "Ce serait une grave erreur d'interdire la possibilité pour les parlementaires d'exercer s'ils le souhaitent des professions", a-t-il estimé. "L'Assemblée nationale ne peut pas être hors sol."

Francetv info

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:53

jean françois copéChers amis,

Depuis des mois, François Hollande et son gouvernement méprisent les opposants au mariage et à l’adoption par les couples de même sexe et refusent de les écouter : refus d’organiser un référendum sur ce texte, sous-estimation systématique du nombre de manifestants lors des deux grands rassemblements du 13 janvier et du 24 mars dernier, fin de non-recevoir arrogante adressée par le CESE aux 700 000 citoyens français qui avaient décidé de le saisir, dénigrement de tous les arguments soulevés lors des débats parlementaires.

En précipitant la 2ème lecture du texte à l’Assemblée nationale, le gouvernement a décidé de passer en force au Parlement et affiche sa volonté de court-circuiter la grande manifestation du 26 mai prochain à Paris contre ce projet de loi.

Je condamne ces méthodes et demande solennellement à la majorité de renoncer à ce coup de force pour enfin écouter les Français. L’urgence est la lutte contre le chômage, le gouvernement doit abandonner tous les projets qui divisent et qui n’ont pas d’impact sur l’emploi comme l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les personnes de même sexe.

Vous avez été très nombreux à participer aux grandes manifestations nationales des 13 janvier et 24 mars derniers à Paris et je tenais à vous en remercier vivement.

Une nouvelle manifestation populaire est organisée dimanche 21 avril prochain à Paris.

Je vous invite donc à y participer en masse afin de montrer à ce gouvernement et à sa majorité que nous mènerons le combat jusqu’au bout.


Je compte sur vous

Avec toute mon amitié.

Jean-François Copé

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:51

Chers Amis,

En moins d’un an, François Hollande est déjà le chef de l’Etat le plus discrédité de l’Histoire de la Vème République.

François Hollande est discrédité humainement car, chaque jour davantage, il apparaît incapable de faire preuve d’autorité et de prendre des décisions courageuses pour la France.

François Hollande est discrédité politiquement car il est en échec sur tous les plans :

  • le chômage explose dans des proportions inédites,
  • le pouvoir d’achat a reculé pour la première fois depuis 1984 à cause des hausses d’impôts massives qui étouffent les ménages et les entreprises,
  • l’insécurité est repartie à la hausse alors qu’elle était en baisse depuis 10 ans.

François Hollande est discrédité moralement car l’affaire Cahuzac, qui éclabousse tout le gouvernement, montre combien ses grandes leçons sur la République exemplaire étaient une imposture.

Ce scénario catastrophe n’est malheureusement pas une surprise. Nicolas Sarkozy l’avait prédit, très précisément, le 3 mai 2012, dans un discours à Toulon, entre les deux tours de l’élection présidentielle.

Avec Nicolas Sarkozy, nous avions tiré la sonnette d’alarme, nous avions prévenu que François Hollande ne serait pas à la hauteur de la fonction présidentielle et affaiblirait la France. Je vous propose de redécouvrir ce moment de grande lucidité en regardant la vidéo ci-dessous.

Mais, avec la même lucidité qui nous habitait au sujet de François Hollande, je dis aujourd’hui que la France n’est pas condamnée au déclin ! Notre devoir, à l’UMP, est de tout faire pour infléchir la politique du gouvernement dans l’intérêt général. Notre devoir est de transformer les élections municipales de 2014 en premier acte de la reconquête du cœur des Français et du redressement de la France.

Je compte sur votre mobilisation !

Avec ma fidèle amitié,

Jean-François Copé

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 18:08

jean françois copéLe gouvernement a décidé subitement d’avancer sans raison l’examen en seconde lecture du projet de loi sur l’ouverture du mariage et de l’adoption aux couples de même sexe.

Cette décision est une nouvelle manœuvre extrêmement choquante qui vise à faire diversion pour masquer le scandale Cahuzac.

C’est aussi un coup force inacceptable par rapport au Parlement et un signe de mépris envers les centaines de milliers de Français qui ont exprimé dans la rue leur rejet de ce projet.

C’est enfin le signe d’un gouvernement aux abois, qui cède à la panique.

J’ai donc souhaité immédiatement exprimer mon indignation par le communiqué que vous pourrez trouver en suivant ce lien.

Nous ne pouvons pas accepter cette manière sectaire de gouverner sans égard pour le peuple et la représentation nationale.

Je vous demande de relayer ce message autour de vous et de ne pas relâcher votre mobilisation contre ce gouvernement qui ne respecte plus rien.

Amitiés,

Jean-François Copé

Président de l'UMP

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 16:36

jean françois copéFrançois Hollande est discrédité : il se confirme que la croissance pour 2013 sera proche de zéro, l'affaire Cahuzac déconsidère moralement son gouvernement, certains de ses ministres, comme Arnaud Montebourg ou Cécile Duflot, n'hésitent pas à contredire publiquement les orientations politiques qu'il a choisies. Jamais, dans l'Histoire de la Vème République, l'autorité d'un Président n'a été autant et aussi vite contestée.

Dans ce contexte, comme à chaque fois qu'il est en difficulté, François Hollande a, avec un cynisme très mitterrandien, choisi de gagner du temps et de faire diversion. Avec ses annonces sur la moralisation sur la vie publique, il tente de jeter l'opprobre sur l'ensemble des élus français et de détourner l'attention des turpitudes de la gauche et des échecs de son gouvernement. Cela ne fait que renforcer cette impression qu'il dégage d'incapacité à assumer ses responsabilités.

Je veux être clair : je suis favorable à un renforcement sévère du contrôle des revenus et du patrimoine des élus, mais je suis opposé à un déballage voyeuriste qui consisterait à entretenir un climat de suspicion continuel autour des élus et leurs familles. Ce serait ouvrir une porte de sortie à François Hollande que de jouer la surenchère avec son discours politicien sur la moralisation.

L'essentiel est ailleurs. L'affaire Cahuzac révèle combien la gauche est usée après à peine un an d'exercice du pouvoir, impuissante à apporter des réponses à la crise et incapable d'incarner un espoir pour les Français.

Face à ce marasme terrible pour notre pays, face à ce sentiment d'abandon qu'éprouvent tant de nos compatriotes, ma conviction est que l'opposition ne peut pas se contenter d'attendre de revenir au gouvernement pour agir.

C'est dans cet esprit que je viens de lancer la révolution civique de l'UMP. Je veux que l'UMP, riche de ses plus de 315 000 adhérents, et de ses milliers de permanences ancrées dans toute la France, se mette au service des Français. Je veux que l'UMP soit un nouveau lieu de fraternité, de solidarité, d'entraide et d'espérance pour les Français frappés par la crise.

Nous allons ouvrir toutes nos permanences, en nous appuyant sur les talents de nos militants, afin de proposer du soutien scolaire, de l'accompagnement aux victimes, du soutien aux personnes âgées isolées, de l'aide dans l'orientation des jeunes ou dans la recherche d'emploi… Notre ambition, c'est de lancer une dynamique citoyenne de terrain, basée sur la générosité et la responsabilité, qui compense l'immobilisme de la gauche. Le renouvellement de la vie politique ne viendra pas d'une loi sur la moralisation, mais d'un élan des forces vives du peuple de France qui se mobilisent, depuis le terrain contre la crise économique et morale. C'est la Révolution civique que nous allons construire ensemble !

Contenus liés:
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
12 avril 2013 5 12 /04 /avril /2013 16:33

jean françois copéAlors que ce Gouvernement contribue chaque jour un peu plus au discrédit de la parole politique, il existe une nouvelle façon de s'engager utilement au service de nos concitoyens : la révolution civique, autrement dit l'action solidaire.

Initiée par Jean-François Copé, Président de l'UMP, et coordonnée par Camille Bedin, Secrétaire générale adjointe de l'UMP, la révolution civique permet de passer des promesses aux actes concrets au service des Français. Pas besoin d'être au Gouvernement pour agir! Nous pouvons être utiles dès aujourd'hui. Les Français ont besoin de cette nouvelle forme de solidarité.

A partir de maintenant, près d'un tiers des fédérations de l'UMP vont mettre en place dans leurs permanences des activités de services aux Français qui en ont besoin :

  • soutien scolaire, orientation et accompagnement des parents ;
  • coaching vers l'emploi, atelier de création d'entreprises, forums des métiers ;
  • aide juridique et morale aux victimes de la délinquance ; ...

Le premier lancement expérimental a eu lieu hier soir à Marseille. Un deuxième lancement aura lieu samedi à Lens, au cœur du bassin minier du Pas-de-Calais, en présence de Daniel Fasquelle et de Camille Bedin.

La plateforme www.revolution-civique.fr a été lancée depuis hier : elle permet de recenser les expérimentations et les témoignages, de s'inscrire pour participer aux différentes activités et de publier des offres d'emploi directement mises en ligne.


La révolution civique est une nouvelle manière de faire de la politique : l'action morale plutôt que les leçons de morale. Au cœur de la crise morale, économique et sociale dans laquelle nous sommes, seule l'action concrète au plus proche des besoins permettra d'aider les Français efficacement et quotidiennement.

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
9 avril 2013 2 09 /04 /avril /2013 15:30

jean françois copéChère Amie, Cher Ami,

La France subit une crise profonde de l'autorité. Cette crise ne date pas d'aujourd'hui. Mais l'arrivée de François Hollande au pouvoir n'y apporte aucune réponse. Bien au contraire, la crise d'autorité et de confiance est aggravée par le discours laxiste tenu par la gauche depuis 10 mois, avec la volonté de supprimer les peines plancher ou celle d'amnistier les violences commises par les syndicalistes ; avec une défiance affichée à l'égard de nos forces de l'ordre ; avec le retour de la culture de l'excuse pour les délinquants. Le scandale Cahuzac discrédite l'ensemble du Gouvernement et de la majorité.

Parce que le rôle de l'opposition est de dénoncer les mauvaises décisions prises par la gauche mais aussi de faire des propositions concrètes pour la France, avec Hervé Mariton, délégué général au projet, Valérie Debord et Bruno Retailleau, délégués généraux adjoints, nous avons organisé, le 4 avril dernier, une convention sur l'autorité.

Je souhaite que le débat se poursuive. En cliquant sur le bouton ci-dessous, vous accèderez aux 55 propositions que nous avons formulées à cette occasion. Je vous invite à les commenter, pour les soutenir ou les critiquer, et à en ajouter d'autres pour nous faire bénéficier de vos expériences et de vos convictions. Vos contributions nous permettront d'enrichir nos propositions pour montrer à tous les Français qu'une autre politique est possible.

Pour notre famille politique, il ne suffit pas d' « un chef » pour remettre de l'ordre. C'est à chacun, en fonction de ses responsabilités, de remettre de l'ordre à tous les niveaux.

Nous voulons d'abord responsabiliser les familles, qui sont en première ligne dans l'éducation et la transmission de nos valeurs, par exemple en obligeant les parents à assister à l'audience lorsque leurs enfants sont poursuivis. Nous voulons aussi redonner à l'école les moyens de transmettre, en affirmant l'autorité du savoir et de la compétence. Cela passe par une plus grande confiance accordée aux acteurs de terrain et une plus grande autonomie des chefs d'établissements et de leurs équipes pédagogiques.

Nous voulons aussi reconstruire l'autorité de loi par une justice efficace et rapide, afin de mieux prévenir la délinquance et de mieux la sanctionner avec des peines rapides, justes et systématiques : construction de 20 000 places de prison supplémentaires, suppression des réductions de peine automatiques et accord de libérations conditionnelles pas avant que les 2/3 de la peine aient été purgés.

En matière de sécurité, nous proposons que les candidats de l'UMP pour les municipales de 2014 s'engagent dans un « Pacte pour la sécurité des Français » : développement de la vidéoprotection et des polices municipales armées. Enfin, nous voulons une plus grande fermeté en matière d'immigration : les étrangers qui ne respectent pas les lois de la République n'ont pas vocation à rester sur le territoire national. Les personnes entrées illégalement sur notre sol ne doivent pas pouvoir bénéficier d'un titre de séjour et leurs enfants nés en France ne doivent plus bénéficier du droit du sol. Nous voulons que les étrangers nés en France de parents étrangers ne puissent devenir Français sans en manifester la volonté.

Je compte sur votre contribution.

Amitiés,

Jean-François Copé

Président de l'UMP

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
3 avril 2013 3 03 /04 /avril /2013 17:00

moudenc-43-copie-1.jpg« La Commission Nationale d’Investiture, coprésidée par Jean-François Copé et François Fillon, a accordé, mardi 02 avril 2013, à l’unanimité, l’investiture de notre mouvement à Jean-Luc Moudenc pour les élections municipales à Toulouse. Toulouse, quatrième commune la plus peuplée de France, figure parmi les territoires de reconquête, Jean-Luc Moudenc a toutes les qualités pour rassembler tous ceux qui veulent le changement. C’est pourquoi nous avons souhaité lui accorder notre confiance et l’Union pour un Mouvement Populaire sait pouvoir compter sur son engagement afin d’y faire triompher nos valeurs et nos idées. » Commission Nationale d'Investiture de l'UMP

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
2 avril 2013 2 02 /04 /avril /2013 05:42

moudenc-65.jpgLa commission nationale des investitures de l’UMP ouvre ces travaux ce mardi 2 avril. Toulouse et Colomiers sont parmi les premières villes examinées.

Jean-Luc Moudenc et Laurence Arribagé, respectivement président et secrétaire départementale de l’UMP 31 vont être auditionnés par la commission nationale des investitures de l’UMP, ce mardi 2 avril à partir de 18 heures. Ils seront accompagnés par Alain Chatillon, sénateur-maire de Revel, membre de l’UDI mais appartenant au groupe UMP du Sénat.

Ouvrant ces travaux le jour-même, cette commission co-présidée par Jean-François Copé et François Fillon est chargée de désigner ceux qui seront les candidats de l’UMP dans les villes de plus de 30 000 habitants pour les élections municipales des 9 et 16 mars 2014.

Arribagé: « C’est clairement un message»

Dans le cas de la Haute-Garonne, Toulouse et Colomiers sont concernés et la commission va se pencher sur les candidatures de Jean-Luc Moudenc pour la Ville rose et Damien Laborde à Colomiers.

« Je remarque que la Haute-Garonne est parmi les premiers départements convoqués, soit dans le premier wagon des investitures et que Toulouse est la première grande ville étudiée par la commission, souligne Laurence Arribagé. C’est clairement un message».

Quoique le risque de surprise est extrêmement limité et qu’il fait peu de doute que Jean-Luc Moudenc et Damien Laborde ne soient pas investis, « l’annonce officielle ne pas tombera pas à l’issue de l’entretien et il faudra sans doute attendre quelques jours« , pronostique Jean-Luc Moudenc. Théoriquement, les propositions de la commission doivent être validées par le Conseil national de l’UMP.

Notons qu’à la même occasion, Laurence Arribagé examinera avec les commission le cas d’une trentaine de communes du département et notamment celui des sous-préfectures de Saint-Gaudens et de Muret.

D’après Laurence Arribagé, « il devrait également être discuté de la liste toulousaine en ce qui concerne la part de places réservées aux militants de l’UMP, aux partenaires politiques et à la société civile».

La Voix du Midi

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
29 mars 2013 5 29 /03 /mars /2013 12:52

la manif pour tous 03François Hollande et son gouvernement doivent rendre des comptes aux Français sur les agissements des forces de l'ordre lors de la manifestation du 24 mars. Nous en avons demandé à Jean-Marc Ayrault et au ministre de l'Intérieur, Manuel Valls lors de la séance des questions au gouvernement du 27 mars.

Lire la suite...

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article