Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 07:38
brigitte-barege-37.jpgChers Amis,     Vous avez été 335 512 à nous accorder votre confiance dimanche dernier.   Soyez assurés de notre gratitude et de notre détermination à continuer à œuvrer pour notre belle région et la défense de nos valeurs : transparence, équité et rassemblement... lire la suite du communiqué, puis Voir la Vidéo
Partager cet article
Repost0
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 06:22

conseil-regional.jpg"Jusqu'au dernier moment, les négociations sont allées bon train. Hier matin, des ajustements de dernière minute étaient encore apportés à la répartition des forces politiques de gauche au sein du nouvel exécutif du conseil régional. Réunis ce matin en assemblée plénière, les 91 élus doivent désigner Martin Malvy au poste de président, ainsi que ses quinze vice-présidents.

Trois vice-présidents verts
Certains points semblaient réglés depuis le début de la semaine, comme la confirmation du communiste Charles Marziani à la vice-présidence des transports. La prise en main de l'enseignement supérieur et de la gestion des lycées par la socialiste Nicole Belloubet, ancienne rectrice de l'académie de Toulouse et actuelle première adjointe de Pierre Cohen, semble acquise. Les radicaux de gauche sortants devraient prolonger leur mandat exécutif pour les quatre prochaines années.
Quant à Europe Ecologie, elle fait son entrée au sein de l'hémicycle forte de trois vice-présidences, dont celle du développement durable. Gérard Onesta, leur tête de liste, en héritera d'une. C'est aussi le cas de Françoise Dedieu-Casties, présidente de l'agence régionale pour l'environnement, et de l'altermondialiste François Simon. Le mouvement écologiste devrait aussi prendre les rênes de plusieurs commissions." 20 minutes Toulouse du 26 03 10

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 08:00
En direct de Toulouse, vendredi 26 mars à 9h30, France 3 Midi-Pyrénées s'installe à l’hôtel de région et vous invite à assister en direct à l’élection du nouveau président du Conseil régional de Midi-Pyrénées, Martin Malvy. Un évènement important de la vie politique régionale : les vice-présidents et les commissions y sont désignés, établissant les nouveaux rapports de force entre les partis politiques. Analyses et commentaires de Patrick Noviello et du politologue Laurent Dubois. En direct sur France 3

Liste des nouveaux élus de la Région Midi-Pyrénées

Ariège (09) - 5 élus :

  • Philippe CALLEJA
  • François CALVET
  • Marc CARBALLIDO
  • Malika KOURDOUGHLI
  • Rolande SASSANO

Aveyron (12) - 10 élus :

  • Régis CAILHOL
  • Nicole FRECHOU
  • Andrea GOUMONT
  • Jean-Claude LUCHE
  • Marie-Lou MARCEL
  • Anne-Sophie MONESTIER-CHARRIE
  • Pierre PANTANELLA
  • Serge ROQUES
  • Christian TEYSSEDRE
  • Marie-Françoise VABRE

Haute-Garonne (31) - 37 élus :

  • François ARCANGELI
  • Laurence ARRIBAGE
  • Brigitte BAREGES
  • Nicole BELLOUBET
  • Annie BONNEFONT
  • Sylvie BORIES
  • Michel BOUSSATON
  • Marie-Pierre CHAUMETTE
  • Laurent CUZACQ
  • Françoise DEDIEU-CASTIES
  • Christophe DELAHAYE
  • Carole DELGA
  • Marie DEQUE
  • Michèle GARRIGUES
  • Marie-Pierre GLEIZES
  • Philippe GUERIN
  • Monique IBORRA
  • Catherine JEANDEL
  • Jeannine LOIDI
  • Jean-Paul MAKENGO
  • Martin MALVY
  • Charles MARZIANI
  • Stéphane MIRC
  • Gérard ONESTA
  • Denis PARISE
  • Nadia PELLEFIGUE
  • Martine PEREZ
  • Michel PEREZ
  • Christian PICQUET
  • Marie-Christine PONS
  • Elisabeth POUCHELON
  • Jean-Luc RIVIERE
  • Elisabeth SEGURA-ARNAUT
  • François SIMON
  • Thierry SUAUD
  • Vincent TERRAIL-NOVES
  • Jean-Claude TRAVAL

Gers (32) - 6 élus :

  • Fatma ADDA
  • Jean-Louis GUILHAUMON
  • Bernard LAPEYRADE
  • Elisabeth MITTERRAND
  • Jean-Claude PEYRECAVE
  • Christiane PIETERS

Lot (46) - 6 élus :

  • Alain CIEKANSKI
  • Marie-Odile DELCAMP
  • Vincent LABARTHE
  • Geneviève LASFARGUES
  • Catherine MARLAS
  • Monique MARTIGNAC

Hautes-Pyrénées (65) - 8 élus :

  • Viviane ARTIGALAS
  • Marie BAUDOIN
  • Catherine CORREGE
  • Claude GAITS
  • Guilhem LATRUBESSE
  • Bernard PLANO
  • Gérard TREMEGE
  • Marie Pierre VIEU

Tarn (81) - 12 élus :

  • Guillaume CROS
  • Martine GILMER
  • Jeanne JIMENEZ
  • Catherine PINOL
  • Gérard POUJADE
  • Bernard RAYNAUD
  • Bernard BOULZE
  • Catherine REVEILLON
  • Jocelyne SALVAN
  • Guilhem SERIEYS
  • Jacques THOUROUDE
  • Jean TKACZUK

Tarn-et-Garonne (82) - 7 élus :

  • Marie-Anne ARAKELIAN
  • Elie BRUGAROLAS
  • Thierry DEVILLE
  • Denis FERTE
  • Sylvia PINEL
  • Valérie RABASSA
  • Dominique SALO
Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 07:55

brigitte-barege-36.jpgQuatre jours après sa défaite au second tour des élections régionales, Brigitte Barèges tire les leçons de sa déconvenue et réaffirme sa "détermination de continuer à œuvrer pour notre belle région et la défense de de ses valeurs : transparence, équité et rassemblement."

Communiqué de presse de Brigitte Barèges 

"A l’heure du constat, nous ne pouvons que regretter que le grand vainqueur de cette élection soit le parti de l’abstention (près d’un électeur sur 2) soit une augmentation de près de 15 points depuis 2004. C’est donc que nous n’avons pas su collectivement convaincre de l’intérêt de l’action régionale : ce sera notre premier défi pendant les 4 ans qui viennent. Mais c’est sans doute aussi que beaucoup de nos concitoyens sont inquiets ou désabusés, en tout cas peu confiants dans l’action politique : ce sera notre deuxième défi que de les convaincre qu’une région peut être utile au quotidien. Quant à ceux qui se sont exprimés, nous avons bien entendu qu’ils avaient été désorientés par le rythme des réformes, qu’ils ont eu, à tort, le sentiment d’iniquité sociale et que les attentes fortes générées par l’élection de 2007 ont été déçues. Sachez que tant le Président de la République que le Gouvernement ont bien compris ces messages relayés, d’ailleurs, hier encore, à l’Assemblée Nationale par les parlementaires. Comme je viens de vous l’écrire, nous allons continuer à vous servir, à la place qui est la nôtre, et je souhaite à cet égard que nous conservions cette proximité, ces contacts que nous avons eus tout au long de cette belle campagne dans nos huit départements. Je déplore ainsi à cet égard que certains qui s’y étaient peu impliqués, voire même qui ont joué contre leur camp, se réveillent aujourd’hui pour ajouter à la défaite le spectre de la division. De la même manière que je n’ai pas répondu pendant cette campagne au dénigrement ou aux critiques, je n’alimenterai pas aujourd’hui le débat public avec ce règlement de compte. Je m’efforcerai au contraire de continuer à rassembler. Ceci ne m’empêchera pas néanmoins de m’expliquer directement avec ces diviseurs s’ils en ont le courage mais je note pour l’instant qu’ils font tout pour m’éviter. Contrairement à ce qui a pu être écrit par certains, malgré un contexte national difficile et la crise économique que nous traversons, notre score a progressé de 2 points par rapport aux élections de 2004, ce qui nous permet de gagner un siège supplémentaire au Conseil régional (21 + 1). Je me réjouis à titre personnel que nous ayons enregistré 4 points de plus en Tarn-et-Garonne. Permettez-moi de ne pas bouder ce petit sentiment de satisfaction qui s’ajoute à la passion qu’a suscitée chez moi cet élan magnifique dont le point d’orgue a été notre dernier meeting à Toulouse. Plus que jamais donc je suis déterminée à continuer pour préparer 2014."

Partager cet article
Repost0
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 07:54
sarkozy.jpg

APRÈS LES RÉGIONALES.
Le chef de l'État a affirmé hier avoir entendu le message sorti des urnes. Il exclut tout abandon des réformes. Mais annonce plusieurs chantiers
Tout en se gardant bien de reconnaître une quelconque victoire de la gauche, Nicolas Sarkozy a assuré avoir entendu le « message » d'inquiétude sorti des urnes. S'il a reconnu que sa politique avait « bousculé les habitudes » et pu « faire naître des incertitudes, parfois des angoisses », il a toutefois exclu de renoncer aux réformes. « Vous m'avez élu pour sortir notre pays de l'immobilisme », a-t-il souligné. « Je comprends votre impatience et je me dois d'y répondre, mais rien ne serait pire que de changer de cap du tout au tout en cédant à l'agitation propre aux périodes électorales. »

Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 11:15

jean-paul-escudier.JPG« L’échec électorale du 21 mars 2010, va obliger la Droite et le Centre, à avoir deux réflexions : Une passéiste et l’autre futuriste.

-        Première réflexion passéiste : Réfléchir à l’avenir commune de la Droite et du Centre : Par le passé, le RPR et l’UDF se sont souvent présentés aux électeurs sous leurs deux couleurs respectives. Puis les deux formations se retrouvaient toujours ensemble au 2ème tour pour un programme de gouvernance commun. Cette méthode permettait le plus large ratissage électoral possible au premier tour, puis par la suite une union solide et sans faille au 2ème tour, pour appliquer un programme commun solidement charpenté puisque le Centre était fermement ancré à Droite. C’est peut être vers cette reconstruction d’un Centre fort qu’il faudrait s’orienter, d’autant que beaucoup de votes « Verts » ne sont pas des votes de conviction, mais e simples votes de désillusion. L’écologie n’est ni de Droite ni de Gauche. Un Centre Fort devrait pouvoir agréger ces électeurs qui ne veulent pas se mélanger aux tiers mondialistes contestataires.

-        Deuxième réflexion futuristes : Promouvoir les jeunes talents recrutés par Brigitte Barèges : Elle a su constituer une liste jeune de quadragénaires particulièrement talentueux. Ces « quadras » de qualité ont démontré au cours de la campagne, à la fois leurs qualités, leur détermination et la force de leur conviction. Il faut que la Droite et le Centre leur fassent confiance pour les échéances futures, car ils sont notre espoir pour demain.

-        Demain, ils seront soutenus sans faille par trois presque septuagénaires de la politique d’hier : Guy Franco, maire adjoint de Toulouse, Michel-Joseph Durand et Jean Paul Escudier. » Communiqué de Jean Paul Escudier, Délégué de la 5ème Circonscription UMP, Ancien Conseiller délégué à la Mairie de Toulouse, Colistier de Brigitte Barèges et Président de la délégation Midi Pyrénées du Club du Nouveau Siècle.  

Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 11:01
Liste de la majorité
Mme Brigitte BAREGES
Section départementale : ARIEGE
1 M. Philippe CALLEJA
 
Section départementale : AVEYRON
1 M. Jean-Claude LUCHE
2 Mme Anne-Sophie MONESTIER-CHARRIE
3 M. Serge ROQUES
 
Section départementale : HAUTE GARONNE
1 Mme Brigitte BAREGES
2 M. Vincent TERRAIL-NOVES
3 Mme Laurence ARRIBAGE
4 M. Stéphane MIRC
5 Mme Elisabeth POUCHELON
6 M. Laurent CUZACQ
7 Mme Marie-Pierre CHAUMETTE
8 M. Jean-Luc RIVIERE
9 Mme Marie DEQUE
 
Section départementale : GERS
1 Mme Christiane PIETERS
 
Section départementale : LOT
1 Mme Monique MARTIGNAC
 
Section départementale : HAUTES PYRENEES
1 M. Gérard TREMEGE
2 Mme Catherine CORREGE
 
Section départementale : TARN
1 M. Jacques THOUROUDE
2 Mme Catherine REVEILLON
3 M. Bernard BOULZE
 
Section départementale : TARN ET GARONNE
1 M. Thierry DEVILLE
2 Mme Valérie RABASSA
Partager cet article
Repost0
24 mars 2010 3 24 /03 /mars /2010 11:00

thierry faye« Je voudrais faire un simple petit retour sur l’histoire en rappelant qu’après la guerre mondiale, le Général De Gaulle a donné le droit de vote aux femmes. Il a été le premier homme d’état de droite à faire reconnaître l’égalité de la femme à l’homme. Industriellement ce qui a réellement permis à la France d’être fière, les engagements pris suite à la volonté et la force de croire à l’aboutissement des enjeux lancés, par le gouvernement en place, sont par exemple : L’accord pour le lancement de la réalisation de la ligne à grande vitesse (LGV) en France, fut lancé par un gouvernement de droite. L’accord pour le lancement de la réalisation de la première centrale nucléaire en France, fut  lancé par un gouvernement de droite. L’accord pour la création d’Airbus, fut lancé par un gouvernement de droite. C’est toujours avec fierté que nous parlons du développement technologique pour les besoins de la réalisation du train à  grande vitesse (TGV). C’est toujours avec fierté que nous parlons du développement technologique pour les besoins de  la réalisation des centrales nucléaires. C’est toujours avec fierté que nous parlons du développement technologique  pour les besoins de la réalisation des avions Airbus comme celui qui n’a jamais trouvé d’égal, le 1er avion  supersonique commercial, le Concorde et l’A380 qui, pour ce dernier, est un avion des plus agréable et confortable pour voyager. Croyez vous sincèrement qu’un gouvernement de gauche en place aurait permis ces réalisations ? Nous resterons attentif à la mise en place des idées copiées sur le programme de Brigitte Barèges ainsi que celles  trouvaient durant de la campagne des régionales. Nous resterons attentifs pour que l’alliance de M. Malvy, M. Onesta  et M. Picquet, relance l’emploi et le développement dans notre région. Nous resterons attentif pour leurs rappeler qu’ils  ont été élus pour accomplir des tâches, des missions pour le bien de notre région et pas seulement pour s’assurer une  place bien confortable. Nous resterons attentifs pour qu’une autre augmentation des impôts ne soit pas la première  ressource d’inspiration de notre trio de gauche. Rappelez-vous qu’en période de crise, les impôts locaux ainsi que les  impôts fonciers ont augmentés considérablement et en aucun cas la crise et le gouvernement ne sont responsables de  ces abus, bien au contraire. Les élus de gauche ne font que nuire au plan de relance de notre gouvernement en ne tenant  absolument pas compte de ce dernier pour protéger notre pouvoir d’achat qui est justement la source de la reprise  économique. La bonne nouvelle pour notre région, Brigitte Barèges sera encore plus présente pour conduire  l’opposition régionale. J’aurais aimé que nos deux têtes de liste, Brigitte Barèges et M. Malvy passent le test des trois  passoires car avant de raconter toutes sortes de choses sur le président de la République, l’UMP et autres, il est bon de  prendre le temps de filtrer ce que l'on a lu ou entendu dire. La première passoire est celle de la vérité. Avez-vous  vérifiés si ce que M. Malvy dit est vrai ? Non. Vous en avez seulement entendu parler ou lu ... Vous ne savez donc pas  si c'est la vérité. Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. M. Malvy a-t-il  vraiment fait quelque chose de bien pour la région ?  Ah non, au contraire. Donc, M. Malvy vous raconte de mauvaises  choses sur notre Président et vous n'êtes même pas certain qu'elles soient vraies. Vous pouvez peut-être encore passer le  test, car il reste une passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que M. Malvy nous apprenne ce que Nicolas Sarkozy a fait ?  Non. Pas vraiment. Alors, si ce que M. Malvy nous a raconté n'est ni vrai, ni bien, ni utile, pourquoi vouloir une fois de  plus la Présidence de la Région ? Faisons maintenant le même test pour Brigitte Barèges. Avez-vous vérifiés si ce que B. Barèges est vrai ? Oui, M. Malvy n’a rien fait pour la région en douze ans de présidence à la région. (Gros problème de circulation en voiture, en transport en commun). Essayons de filtrer autrement en utilisant une deuxième passoire, celle de la bonté. B. Barèges a-t-elle vraiment fait quelque chose de bien pour la région ? Non, car c’est la première fois  qu’elle se présente aux régionales mais en tant que Maire de Montauban, la délinquance a été réduite de 70%, les  transports en communs son électrique et à l’huile végétal. Même si le test est plus que positif, passons la troisième  passoire, celle de l'utilité. Est-il utile que B. Barèges nous apprenne que M. Malvy ne pensait pas à nos besoins, mieux circuler dans notre région ? Oui car il n’y a toujours pas de grande périphérie pour désengorger Toulouse, oui car il n’y  a toujours pas de LGV dans notre région, oui car on ne peut pas avoir confiance dans les transports en commun … » Thierry Faye UMP 31 Canton de fronton

Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 10:47
"Les sièges de l'exécutif seront répartis à la propor-tionnelle entre PS, PRG, Europe Écologie et Front de gauche. Absents depuis six ans, les écologistes font leur retour.

La nouvelle assemblée du conseil régional de Midi-Pyrénées ne sera installée que vendredi mais les discussions entre Martin Malvy (PS) et ses alliés (PRG, Europe Écologie, Front de gauche) ont commencé dès hier. En jeu : la répartition des rôles au sein de l'exécutif, les quinze vice-présidences bien sûr, mais aussi les commissions et les agences régionales. Gérard Onesta (Europe Écologie) a longuement discuté hier avec Martin Malvy ; Christian Picquet (Front de gauche) doit le rencontrer ce matin en tête-à-tête.

Pour l'heure, une seule certitude : tous les sièges seront attribués à la proportionnelle. Soit onze sièges pour les élus PS-PRG, trois pour Europe Écologie et un pour le Front de gauche. Martin Malvy va devoir trouver un savant équilibre entre les sensibilités politiques, les départements, la parité et la reconduction des vice-présidents sortants, dix d'entre eux ayant été réélus dimanche soir. « C'est compliqué parce qu'il va falloir partager. Mais à partir du moment où l'on décide de faire l'union, il faut l'assumer jusqu'au bout » concède Monique Iborra (PS/Haute-Garonne), première vice-présidente sortante, pas assurée de conserver la direction des politiques de l'emploi, de la formation ou de la ville.

Les Verts et Europe Écologie, dont c'est le grand retour dans l'exécutif (en 1998, Marie-Françoise Mendez en était la seule représentante), affirment qu'ils ne seront pas « jusqu'au-boutistes ». Gérard Onesta dit d'ailleurs avoir trouvé d'emblée chez Martin Malvy un « esprit de dialogue et d'ouverture ». Candidat naturel à une vice-présidence, le leader écologiste a formulé des propositions sur le fonctionnement de l'institution : transversalité, renforcement du rôle des commissions, respect de la pluralité des expressions…

Marziani (PCF) aux transports ?

Chez les écolos, on s'intéresse aux transports, à l'agriculture, à la solidarité ou au développement durable mais aussi à des domaines où on les attend moins, comme le développement économique ou la formation professionnelle. « Nos candidats, ce n'est pas que les petits oiseaux » dit Guillaume Cros, élu Europe Écologie dans le Tarn.

Pour les transports, la tradition veut qu'ils soient confiés à un élu communiste. Martin Malvy ne devrait pas déroger à la règle et Charles Marziani (Front de gauche), vice-président sortant à ce poste, retrouvera probablement son fauteuil. Bernard Raynaud (PRG/Tarn), à la tête du développement économique depuis 12 ans, part également favori pour succéder à lui-même. On parle aussi de Vincent Labarthe (PS/Lot) à l'agriculture.

Enfin, l'ancienne rectrice d'académie Nicole Belloubet (PS/Haute-Garonne) pourrait obtenir une vice-présidence en rapport avec son parcours : éducation, enseignement supérieur, recherche ou culture. « Mais bon, si on me propose l'agriculture, je prends », sourit la première adjointe à la mairie de Toulouse.


Le président élu vendredi

L'assemblée régionale élue dimanche se réunit ce vendredi pour désigner son président selon les dispositions du code électoral. Cette séance, la première de la mandature 2010-2014, sera présidée par le doyen d'âge. Aux deux premiers tours, un candidat doit recueillir la majorité absolue des suffrages exprimés pour être élu président. Au troisième tour, la majorité relative suffit. L'élection ne donne lieu à aucun débat, précise le code électoral. Toutefois, avant le scrutin, les candidats doivent remettre aux élus une déclaration présentant leurs grandes orientations pour la durée du mandat. En cas d'égalité des voix, l'élection est acquise au bénéfice de l'âge. Pour cette première séance, les deux tiers des conseillers régionaux doivent être présents (quorum). Après l'élection du président, sont désignés les vice-présidents et les membres de la commission permanente qui assurent la gestion courante." La Dépêche du Midi du 23 03 10

 
Partager cet article
Repost0
23 mars 2010 2 23 /03 /mars /2010 06:58
Partager cet article
Repost0