Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

9 octobre 2012 2 09 /10 /octobre /2012 10:53

roger-karoutchi-01.jpgChers amis, 

 

Le 18 novembre prochain, nous, militants UMP, nous allons choisir souverainement celui qui sera notre président pour les trois prochaines années. Ce choix nous appartient et à nous seuls, pas aux commentateurs, pas aux sondeurs. 

 

En militants engagés, nous savons bien que les sondages doivent être regardés avec prudence car bien souvent les résultats et la présentation qui en est faite dans la presse, sont assez éloignés des réalités du terrain ou de ce que pensent vraiment les gens.  

 

Nous voulons notamment revenir sur le sondage Opinion Way publié lundi 8 octobre dans Le Figaro et qui fait état de la perception qu’ont les sympathisants UMP, et non les adhérents, des qualités respectives de Jean-François Copé et de François Fillon.

 

En lisant ce sondage tel que publié par Le Figaro, une première chose nous a frappés, aucun des deux candidats n’obtenait la majorité des sondés sur les qualités testées. En regardant le sondage dans le détail et il s’avère que les sondés pouvaient aussi répondre « les deux »et que pour toutes les qualités testées, c’est toujours cette réponse qui l’emportait ! Simplement, cette partie n’est pas publiée… 

 

Pourtant, une analyse objective de ce sondage dirait que la réponse qui arrive en tête chez les sympathisants c’est d’abord « les deux » : les sympathisants reconnaissent donc majoritairement les mêmes qualités à Jean-François Copé et à François Fillon, à quelques nuances près. 

 

Et si on reprend toutes les qualités testées, le résultat change : ainsi, 79% des sondés estiment que Jean-François Copé est dynamique, 76% qu’il est moderne, 57% qu’ il incarne le renouvellement de la droite, 64% qu’il a une vraie force d’entrainement, 72% qu’il est proche des militants, 62% qu’il a des idées nouvelles, 53% qu’il est charismatique, 60% qu’il a l’autorité d’un chef de parti, 58% qu’il ferait un bon chef de l’opposition, 77% qu’il est déterminé, 57% qu’il incarne l’avenir de la droite, 62% qu’il est fidèle aux idées de Nicolas Sarkozy, 61% qu’il est capable de mener l’UMP à la victoire aux élections locales de 2014, 67% qu’il incarne bien les valeurs de la droite, 71% qu’il est courageux, 64% qu’il sait où il va, 53% qu’il est proche des préoccupations des sympathisants, 55% qu’il est capable de rassembler les électeurs de droite et 70% qu’il a un projet pour la droite. 

 

Bref sur toutes les qualités testées, Jean-François Copé recueille la majorité chez les sympathisants UMP. Et sur plusieurs critères essentiels pour animer notre parti, il arrive en tête. Tout cela nous le ressentons nous sur le terrain à ses côtés. Il y a une dynamique de fond autour de la candidature de Jean-François Copé, autour de son projet pour l’UMP, autour de la ligne qu’il porte pour une droite décomplexée.

Avec Jean-François Copé qui chaque jour est sur le terrain pour aller à votre rencontre, nous allons poursuivre notre mobilisation pour incarner une opposition tonique face à la gauche et défendre nos valeurs, avec cette liberté de ton que nous a donnée Nicolas Sarkozy.

Le 18 novembre, nous choisirons ce que nous voulons pour notre parti, nous dirons les choses sans tabou pour apporter des solutions courageuses pour la France et les Français.

Nous comptons sur vous.

Edouard COURTIAL - Roger KAROUTCHI

Partager cet article
Repost0
8 octobre 2012 1 08 /10 /octobre /2012 06:14

cope-11.jpgChers amis, Nous avons le plaisir de vous annoncer la venue de Jean-François Copé Candidat à la Présidence de l'UMP, Député-maire de Meaux, le MERCREDI 24 OCTOBRE 2012 à partir de 19h30
à la grande halle de l'UNION, Rue du Somport, 31240 L'union

Modalités d'accès :
https://maps.google.com/maps?q=la+grande+halle+de+l%27UNION+Rue+du+Somport+31240+L%27union&ie=UTF-8&hl=fr

Merci de confirmer votre présence par retour de mail à contact@ump31.fr ou par téléphone au 05.34.45.17.30.

La Fédération reste à votre entière disposition par mail (
contact@ump31.fr ) ou par téléphone 05.34.45.17.30 (du lundi au vendredi de 14H30 à 18h)

Bien amicalement,

Laurence ARRIBAGE
Secrétaire départementale

Jean Luc MOUDENC
Président du Comité départemental
Député de la Haute-Garonne

_______________

UMP 31
6 Rue Gabriel Péri
31000 Toulouse

Tel : 0534451730 - Fax : 0534451731

contact@ump31.fr

Partager cet article
Repost0
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:03

cope-10.jpgChers amis,

Veuillez trouver ci-joint deux articles de presse, relatant mes propositions pour notre mouvement. Je vous souhaite une bonne lecture. Bien amicalement. Jean-François Copé

Retrouvez toute mon actualité sur mon site internet : www.jeanfrancoiscope.fr

 Le Manifeste de Jean-François Copé Le Manifeste de Jean-François Copé 

Jean-François Copé : Veut on un Hollande de droite Jean-François Copé : Veut on un Hollande de droite  

Partager cet article
Repost0
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:41

moudenc 19Chers amis,

Le 18 septembre dernier, les candidats à l'élection de l'équipe dirigeante de l'UMP ont déposé les parrainages permettant de valider leur candidature.

En l'état des informations connues, deux candidatures sont recevables : celle de Jean François COPE et celle de François FILLON.

Le 18 novembre prochain, vous devrez donc vous prononcer pour choisir l'équipe dirigeante composée du Président, du Vice Président et du Secrétaire général. Vous recevrez début octobre toutes les informations utiles au travers d'un numéro spécial du journal national de l'UMP.

Le débat interne qui va s'engager doit se dérouler dans un climat serein et un dialogue constructif. Les candidats viendront évidemment en Haute-Garonne et nous vous tiendrons informés dès que nous disposerons des informations précises.

Afin de contribuer à cette sérénité, nous avons décidé de ne pas nous impliquer dans cette campagne interne. D'une part, parce que nous sommes les garants de l'organisation de cette élection dans notre département et d'autre part, parce que nous ne souhaitons pas contribuer à raviver les divisions internes que notre mouvement a pu connaître ces dernières années.

Mais cette réserve que nous adoptons pour garantir la sérénité de cette élection importante ne doit pas être une règle générale et chacun est naturellement libre de prendre part au débat dans notre département.

C'est ainsi que dans le respect mutuel et l'esprit d'unité de notre mouvement, des élus et cadres de la Fédération se sont prononcés et contribueront à l'animation de la campagne des deux candidats. Vous trouverez ci-dessous leurs coordonnées afin que vous puissiez les contacter pour participer à ce débat.

D'ores et déjà, nous vous invitions à réserver la date du 18 novembre pour participer à ce vote important pour notre famille politique.

Bien cordialement à vous,

Jean Luc Moudenc et Laurence Arribagé

Partager cet article
Repost0
21 septembre 2012 5 21 /09 /septembre /2012 05:12

divers-02.jpgCertains sont pour Jean-Francois Copé, d’autres pour François Fillon. Mais quelque que soit celui qui prendra les rennes de l’UMP le 18 novembre prochain, tous les représentants de l'UMP en Haute-Garonne se disent satisfaits. A Toulouse, le parti, échaudé par ses anciennes divisions, fait tout pour se montrer uni. Jean-Luc Moudenc candidat UMP pour les municipales de 2014 a lui choisi de ne pas rendre public son choix.

Du côté des partisans de Jean-François Copé, on trouve Jean-Loup le François, délégué UMP de la 3e circonscription de Toulouse, Guillaume Brousquières, représentant des Jeunes Populaires 31, et Pierre Esplugas, porte-parole de l’UMP 31. Pour eux, Jean-François Copé est synonyme de pugnacité, de leadership, et de « droite décomplexée ».

Les soutiens de François Fillon sont les conseillers régionaux Sacha Briand et Vincent Novès qui évoquent un homme plus rassembleur, plus ouvert, et qui a l’expérience gouvernementale.

« Tout est une question de sensibilité » selon Pierre Esplugas. Pour lui comme pour les autres, hors de question que le scrutin du 18 novembre divise le parti. Fillon ou Copé, Copé ou Fillon : « il n’y aura aucun souci ». Le porte-parole de l’UMP 31 rappelle également qu’il s’agit d’élire le chef du parti, « pas le candidat des élections de 2017 ».

Jean-Luc Moudenc, quant à lui, dans ce même souci d’unité, ne se prononcera pas sur son parrainage ( lire notre article ).
Quant à Laurence Arribagé, secrétaire départementale de l'UMP, elle doit respecter un devoir de réserve car elle fait partie de l’organisation des élections.

Le 18 novembre prochain, 5 000 adhérents de l’UMP en Haute-Garonne seront appelés aux urnes pour élire le nouveau chef de l'UMP. D'ici là les deux candidats doivent venir à Toulouse. Jean-Francois Copé est déjà annoncé pour le 24 octobre.

Objectif News

Partager cet article
Repost0
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 12:07

Ump logoLa Commission d’Organisation et de Contrôle des Opérations Électorales (COCOE) s'est réunie mardi 10 juillet afin, notamment, de déterminer le nombre minimum d'adhérents requis pour parrainer une candidature à l’élection de l’équipe dirigeante de l’UMP.

La Commission a constaté que l’UMP comptait, au 30 juin 2012, 264 137 adhérents à jour de cotisation. Conformément à l’article 26.b du règlement intérieur et à la décision de la COCOE du 26 juin dernier, chaque candidat devra donc présenter, lors du dépôt de sa candidature, un nombre de parrainages équivalent à au moins 3% des 264 137 adhérents à jour de cotisation au 30 juin 2012, soit au moins 7 924 parrains répartis sur au moins 10 fédérations différentes.

Avant la fin de cette semaine, la COCOE communiquera aux adhérents, par e-mail et par l’intermédiaire du site internet de l’UMP et des cadres dans les fédérations départementales, les premières informations relatives à l’élection de l’équipe dirigeante sous la forme d’une fiche « questions – réponses » jointe au présent communiqué.

Enfin, après le calendrier des opérations électorales validé par le Bureau politique du 4 juillet dernier, la COCOE soumettra le guide électoral au Bureau politique du 18 juillet.

A ce stade de ses travaux, la Commission juge utile de rappeler un certain nombre de principes qu’elle a d’ores et déjà intégrés et qui ont été appliqués lors de nos précédents scrutins internes – notamment celui de 2004 – afin de garantir l’égalité entre les candidats pendant la campagne officielle :

  • l’instauration d’une campagne officielle traduit précisément dans les faits le principe d’égalité entre les candidats s’agissant de leurs moyens de propagande pris en charge par l’UMP. C’est dans ce cadre que s’exerce la compétence de la Commission qui garantira l’égalité entre les candidats, et non entre les pré-candidats, conformément à l’article 26 des statuts et aux articles 25 et 26 du règlement intérieur.
  • en dehors de la campagne officielle, il n’est pas dans le rôle de la Commission d’informer chaque adhérent des prises de position, du déroulement de la campagne et des déplacements des pré-candidats simplement déclarés. Les statuts et le règlement intérieur ne prévoient pas que ces pré-candidats puissent être aidés par l’UMP pour obtenir le nombre de parrainages requis ou pour diffuser leur propagande.
  • dès la validation officielle des candidatures, la Commission intégrera chaque candidat (ou son représentant officiel) pour participer à ses travaux ; dans le même esprit, afin d’assurer la transparence la plus totale, les candidats officiels pourront également vérifier la liste électorale en octobre pendant une période qui sera précisée dans le guide électoral.
  • une période de réserve sera imposée à l’équipe dirigeante et aux cadres locaux nommés par le Siège national de l’UMP et elle correspondra à la période de la campagne officielle.
  • concernant l’utilisation des fichiers :
    ► conformément à la loi Informatique et Libertés du 6 janvier 1978, aucune donnée personnelle des adhérents ne pourra être transmise aux candidats ;
    ► pendant la campagne officielle, seule la Commission sera habilitée à utiliser le fichier des adhérents pour diffuser les messages de propagande électorale des candidats. Auparavant, pour toute la période qui précède l’ouverture de la campagne officielle, les règles d’utilisation des fichiers restent les mêmes : en effet, il n’est pas question d’interdire à l’équipe dirigeante et aux cadres locaux toute utilisation du fichier car cela aurait pour conséquence de paralyser le fonctionnement de l’UMP pendant plusieurs mois. En revanche, il est strictement interdit à tout cadre de l’UMP (national ou local) de recourir aux fichiers des adhérents pour soutenir ou promouvoir une candidature. Cette règle n’interdit en aucun cas aux cadres de l’UMP de recevoir toute personnalité qui se rendrait à des évènements locaux (fête de la fédération par exemple), fusse-t-elle pré-candidate, et d’en informer les adhérents.

Enfin, je tiens à rappeler que la Commission travaille en toute indépendance et reste ouverte à toute suggestion qui émanerait du Bureau politique devant lequel elle rend compte régulièrement. Chacun peut donc faire part librement de ses propositions aux membres du Bureau politique qui pourront en débattre et demander à la Commission d’en tenir compte dans la mesure où elles sont conformes aux règles édictées par nos statuts et par notre règlement intérieur.

Patrice GÉLARD
Président de la Commission d’Organisation et de Contrôle des Opérations Électorales

Partager cet article
Repost0