Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 06:31

VoteOn dénombre maintenant plus de démissionnaires que d’élus au Conseil Municipal. On comptabilise effectivement 29 démissionnaires depuis les 5 nouvelles démissions de cette semaine. Le compte à rebours s’égrène inéluctablement depuis le départ des 9 élus de la majorité qui s’est ensuite progressivement suivi de celui des élus de l’opposition. Un scénario similaire à celui de Grenade se dessine. Si les démissions continuent, très bientôt, le Conseil Municipal n’aura légalement plus assez d’élus pour délibérer. Le préfet mettra la mairie sous tutelle et des élections se feront dans les semaines qui suivent. Les forces politiques en présence sont encore incertaines mais plusieurs ont déjà anticipé des élections et déjà préparé leur liste.

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article
4 octobre 2012 4 04 /10 /octobre /2012 05:00

TGV 1253Les présidents Malvy, Cohen et Izard ont exprimé leur «satisfaction», hier, à l'issue d'une entrevue avec le ministre des Transports sur la LGV Bordeaux-Toulouse.

À la sortie du ministère des Transports, hier, Martin Malvy, Pierre Cohen et Pierre Izard se disaient «satisfaits». Les trois présidents (respectivement de la région Midi-Pyrénées, du Grand Toulouse et du département de la Haute-Garonne) avaient rendez-vous avec Frédéric Cuvillier, ministre délégué aux Transports, pour défendre le projet de ligne à grande vitesse (LGV) Bordeaux-Toulouse. L'annonce d'une commission sur les projets de transport a apaisé les inquiétudes.

Avant d'entrer dans l'hôtel de Roquelaure, à Paris, les élus attendaient pourtant des certitudes. «Il faut qu'il nous dise si c'est oui ou non», expliquait Pierre Izard.

Cet été en effet, plusieurs déclarations de ministres, dont Frédéric Cuvillier aux Transports et Jérôme Cahuzac au Budget- avaient jeté le trouble. Des grands projets seraient sacrifiés sur l'autel du redressement des comptes publics. La LGV Bordeaux-Toulouse en ferait-elle partie ?

Des priorités vont être dégagées dans six mois

Frédéric Cuvillier annoncera aujourd'hui en Conseil des ministres la création d'une commission en charge d'évaluer les projets en cours en matière d'infrastructures de transport.

Les investissements globaux s'élèveraient à 245 milliards d'euros sur 20 à 30 ans, fait valoir le ministère des Transports, dont le budget annuel est de 2 milliards d'euros.

Parmi les dossiers figurent 14 lignes TGV, dont quatre, déjà en travaux, ne seront pas arrêtées. Bordeaux-Toulouse fait partie des dix autres. Des priorités devront être dégagées au début de l'année 2013.

MM. Malvy, Izard et Cohen ont alors martelé leurs arguments. «Nous avons toujours considéré que c'est un itinéraire unique, Tours-Bordeaux-Toulouse», souligne le président de Midi-Pyrénées. «Notre projet est déjà entamé», renchérit Pierre Izard. «Nous avons fait le plus dur : le tracé», complète le maire de Toulouse.

Le ministre a estimé que la ligne Bordeaux-Toulouse avait «un certain nombre d'atouts», ont relaté les participants à la réunion. «Il nous a rassurés sur l'avancement du projet» ont-ils ajouté.

Les études données par Réseau ferré de France (RFF) doivent aboutir à l'enquête d'utilité publique, toujours prévue pour 2013, avec une déclaration d'utilité publique l'année suivante. La LGV Bordeaux-Toulouse reste sur les rails.


Des arguments

Les élus ont notamment exposé trois arguments devant le ministre. La rentabilité économique de la LGV Tours-Bordeaux-Toulouse est supérieure à de nombreux autres projets français. Elle constitue un seul et même projet et est engagée grâce au financement des collectivités de Midi-Pyrénées. Enfin, Toulouse et la région doivent être nécessairement desservies par la LGV à l'horizon 2020.

La Dépêche du Midi

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 07:14

Par 24 voix pour Jean-Marc Vizzini contre 10 pour Véronique Volto, la section du parti socialiste de Grenade a désigné, lundi soir, sa tête de liste pour la prochaine élection municipale anticipée qui pourrait se dérouler les 18 et 25 novembre. Les services préfectoraux confirmeront rapidement les dates de l'élection qui font suite à la démission collective de 19 des 24 élus de la majorité municipale, survenue le 20 septembre dernier.

Lors de cette soirée de désignation à laquelle participait Joël Bouche de la fédération du PS de la Haute-Garonne, les deux candidats ont eu quelques minutes pour motiver leur candidature. Jean Marc Vizzini, conseiller municipal sortant, a rappelé son rôle constructif d'opposant, mettant en garde ses confrères devant la dérive budgétaire de la majorité.

Véronique Volto, conseillère générale de conseillère municipale sortante, a indiqué l'action de son institution dans le financement des projets communaux et intercommunaux.

Avant-goût de revanche

A la suite de cette présentation, un débat s'est instauré où chaque militant a pu poser une question commune aux deux candidats qui avaient comme lors des grands débats nationaux le même temps de parole.

Jean-Marc Vizzini n'est pas un inconnu dans cette nouvelle bataille qui s'engage à la conquête de la mairie. Il menait déjà la liste PS - Les Verts - PCF en 2008 qui était arrivée en tête au 1er tour avec 44,22 % des suffrages. La liste divers gauche du maire sortant Rémi André était parvenue à l'emporter au second tour par 54 % contre 46 % grâce, notamment, au désistement de la liste divers droite qui avait souhaité faire barrage au PS.

Pour le prochain scrutin, les forces en présence sont encore incertaines. Les élus démissionnaires présenteront une liste sans le maire actuel, autour du 1er adjoint sortant Jean-Paul Delmas. Le divers droit Dominique Rovira se laisse encore le temps de la réflexion. Quant au maire Rémi André,interrogé, il ne s'est pas encore prononcé sur l'éventualité de créer sa propre liste ou d'intégrer une liste existante avec le PS ou avec la droite.

La Dépêche du Midi

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article
3 octobre 2012 3 03 /10 /octobre /2012 06:37

A320.jpgLe site Croix-du-Sud, à Blagnac, est un des trois pôles de maintenance aéronautique d’Air France sur notre territoire, spécialisé dans les grosses révisions des courts et moyens courriers.

Existant depuis les années 30, le site de Montaudran employait 1.000 salariés avant son déménagement à Blagnac en 2004. Aujourd’hui, il ne reste plus que 500 employés à Blagnac.

Les organisations syndicales m’ont alerté au sujet d’un nouveau plan de la direction visant à délocaliser une partie de l’activité vers le Maroc pour ne conserver que 380 emplois sur le site.

Il s’agit là d’une grave remise en cause de la parole donnée en 2004, lors du déménagement de Montaudran vers Blagnac par Jean-Cyril SPINETTA, qui s’était engagé au maintien de 500 emplois sans limitation de durée.

La direction annonce le maintien de la maintenance des A320 à Croix-du-Sud mais sans indiquer dans quelle proportion. Si la plupart reste à Blagnac, alors il s’agit d’un plan d’économies qui peut s’expliquer par la crise du secteur, mais qui n’excuse pas le reniement de la parole donnée. Si la majeure partie de l’activité est reprise par le site marocain, alors il s’agira purement et simplement d’une délocalisation qui n’a rien à voir avec un plan d’économies conjoncturel. Et cette situation serait d’autant plus en contradiction avec les engagements de 2004 !

Très attentif à ce dossier, j’attends de la Direction qu’elle précise ses orientations : dans quelle proportion la maintenance des A320 sera-t-elle délocalisée au Maroc ? Air France Industries ne peut-elle pas compenser ce déménagement partiel d’activité par l’arrivée à Blagnac de la maintenance de longs courriers ?

Le Gouvernement lui aussi doit agir pour faire respecter la parole donnée : il en a le pouvoir car l’État est actionnaire d’Air France à hauteur de 16%. C’est la raison pour laquelle je saisis le Ministre concerné, M. MONTEBOURG, d’une Question Écrite.

Cette annonce est une bien mauvaise nouvelle pour l’économie locale après celles de Freescale, Sanofi, Thalès… Les salariés peuvent être assurés de mon entier soutien et de ma détermination à ne pas laisser saboter les établissements locaux, en particulier quand leur excellence est reconnue bien au-delà de notre territoire !

Sur le fond, ce dossier souligne l’urgence pour notre pays de s’engager, au plus vite et avec courage, dans la voie de réformes destinées à restaurer sa compétitivité : il y a urgence ! C’est la condition indispensable pour stopper le processus de désindustrialisation, permettre à nos entreprises de regagner des parts de marchés et des marges, maintenir les emplois, en créer d’autres et redonner du pouvoir d’achat aux salariés.


Jean-Luc Moudenc

Député de la Haute-Garonne
Maire de Toulouse de 2004 à 2008

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:26

Chers amis,

Les membres de la Commission Emploi Formation Apprentissage de l'UMP 31 vous informent de la reprise de l'activité de la CEFA.

Le nombre de chômeurs vient de dépasser la barre symbolique des trois millions et la Haute-Garonne n'est pas épargnée ; le nombre de demandeurs d'emploi sur le département s'élève à 106 300 au mois d'août 2012. Sur un an il s'accroît de 10,1 %.

Tout doit être entrepris pour circonscrire la pandémie. La CEFA s'efforcera de vous informer et de vous aider.

Pour nous contacter : CEFA31@gmx.fr

La CEFA vous informe :

  • 2 octobre : 4ème forum de l'emploi spécial job montagne. Les magasins de sport en montagne recrutent : 90 vendeurs techniciens ski, 30 vendeurs textiles et accessoires. Formations gratuites et rémunérées. N'oubliez pas vos cv ! Le 2 octobre CCI - centre Kennedy BP 350 - 65003 Tarbes.
  • 4 octobre : 8èmes rencontres aéronautiques et spatiales. A l'occasion du forum de l'emploi, les entreprises aéronautiques Airbus, Air Formation, Air Support, Assistance Aéronautique et Aerospatiale, Cousso, Equip'Aéro, JCB Aéro, Groupe Latécoère, Qualitaire et SN Louit donnent rendez-vous, pour la deuxième année consécutive, aux demandeurs d'emploi, ainsi qu'aux jeunes en recherche d'une formation en contrat d'apprentissage ou en alternance, le jeudi 4 octobre 2012, à Gimont (Gers).
    L'industrie aéronautique recrute.
    Retrouvez la liste des postes proposés lors du forum emploi : http://www.gimont-aero.com
  • 15 Novembre à Toulouse : Forum emploi et formation dans le domaine des Solutions Informatiques, Télécom et Internet (TIC). Sur le forum plus de 25 exposants vous proposeront 800 postes auxquels vous pourrez prétendre directement.
    Réservez donc votre journée du jeudi 15 novembre 2012 de 9h à 20h et rendez vous à l'Université Toulouse III - Paul Sabatier, Bâtiment Administratif, 118 route de Narbonne - 31062 TOULOUSE.
  • Du 21 au 24 novembre 2012 : Infosup, le salon de l'enseignement supérieur. Le salon de l'enseignement supérieur le plus important du sud de la France oriente et informe sur les études supérieures en présentant l'ensemble des formations post-bac proposées en Midi-Pyrénées et dans certaines autres régions. Pour plus d'informations : http://www.ac-toulouse.fr/infosup


A très bientôt.

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:22

moudenc 16-copie-1Monsieur le Président,

 Ma question s’adresse à Monsieur le Premier ministre,

Après le matraquage fiscal de l’été, voici que vous nous annoncez le matraquage fiscal de l’automne !

En effet, non content d’avoir alourdi de 7 milliards d’euros les impôts cet été, vous poursuivez la même erreur, avec 20 milliards de prélèvements.

Sur ces 20 milliards, 10 milliards vont frapper TOUS les ménages.

TOUS les ménages vont payer, et non pas 1 sur 10 comme vous tentez de le faire croire.

Ce n’est pas le journal de l’Opposition qui le dit, mais un grand journal du soir !

Les impôts c’est maintenant et le changement pour plus tard, ça les Français l’ont compris !

Ils l’ont compris, les 11 millions de contribuables qui verront leur impôt augmenter avec la pérennisation du gel du barème de l’impôt sur le revenu !

Vous revenez là sur un engagement de campagne du Président de la République !

« Ce gel est la façon la plus hypocrite et la moins juste d’augmenter les impôts » : ce n’est pas moi qui dit cela, c’est votre ami, l’économiste Thomas PIKETTY !

Ils l’ont compris, aussi, les 8 millions d’employés et d’ouvriers qui faisaient des heures supplémentaires défiscalisées et qui ont commencé à voir sur leur feuille de paie leur perte de pouvoir d’achat.

Elles l’ont compris les familles, dont le quotient familial va être réduit et dont les emplois familiaux vont coûter plus cher !

Alors, Monsieur le Premier Ministre, vous nous aviez annoncé l’agenda du redressement.Or, on a l’agenda du matraquage fiscal.

A quand l’agenda du courage ?

 

Jean-Luc Moudenc, Député de la Haute Garonne
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Jean Luc Moudenc Député
commenter cet article
2 octobre 2012 2 02 /10 /octobre /2012 07:03

cope-10.jpgChers amis,

Veuillez trouver ci-joint deux articles de presse, relatant mes propositions pour notre mouvement. Je vous souhaite une bonne lecture. Bien amicalement. Jean-François Copé

Retrouvez toute mon actualité sur mon site internet : www.jeanfrancoiscope.fr

 Le Manifeste de Jean-François Copé Le Manifeste de Jean-François Copé 

Jean-François Copé : Veut on un Hollande de droite Jean-François Copé : Veut on un Hollande de droite  

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Présidence de l'UMP
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:41

moudenc 19Chers amis,

Le 18 septembre dernier, les candidats à l'élection de l'équipe dirigeante de l'UMP ont déposé les parrainages permettant de valider leur candidature.

En l'état des informations connues, deux candidatures sont recevables : celle de Jean François COPE et celle de François FILLON.

Le 18 novembre prochain, vous devrez donc vous prononcer pour choisir l'équipe dirigeante composée du Président, du Vice Président et du Secrétaire général. Vous recevrez début octobre toutes les informations utiles au travers d'un numéro spécial du journal national de l'UMP.

Le débat interne qui va s'engager doit se dérouler dans un climat serein et un dialogue constructif. Les candidats viendront évidemment en Haute-Garonne et nous vous tiendrons informés dès que nous disposerons des informations précises.

Afin de contribuer à cette sérénité, nous avons décidé de ne pas nous impliquer dans cette campagne interne. D'une part, parce que nous sommes les garants de l'organisation de cette élection dans notre département et d'autre part, parce que nous ne souhaitons pas contribuer à raviver les divisions internes que notre mouvement a pu connaître ces dernières années.

Mais cette réserve que nous adoptons pour garantir la sérénité de cette élection importante ne doit pas être une règle générale et chacun est naturellement libre de prendre part au débat dans notre département.

C'est ainsi que dans le respect mutuel et l'esprit d'unité de notre mouvement, des élus et cadres de la Fédération se sont prononcés et contribueront à l'animation de la campagne des deux candidats. Vous trouverez ci-dessous leurs coordonnées afin que vous puissiez les contacter pour participer à ce débat.

D'ores et déjà, nous vous invitions à réserver la date du 18 novembre pour participer à ce vote important pour notre famille politique.

Bien cordialement à vous,

Jean Luc Moudenc et Laurence Arribagé

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Présidence de l'UMP
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 07:20

Xavier-Sponghero-01.jpgChaque mois votre hebdo met face à face deux politiques locaux. François Briançon, l’adjoint aux sports de Pierre Cohen, et Xavier Spanghero, président des Jeunes actifs de l’UMP 31, échangent sur les premiers pas de François Hollande à l’Elysée. Morceaux choisis.

Comment avez-vous vécu ces premiers mois de présidence Hollande et ce changement de personnalité à l’Elysée ?

XS : Je la cherche encore la personnalité de François Hollande. Je pense que nous avons un président intelligent, qui a su « surfer » sur la vague anti-Sarkozy. Il a joué ce rôle durant toute la campagne, a été élu, mais continue toujours dans ce registre … Et pour moi le gros problème aujourd’hui, c’est qu’il n’a toujours pas les habits de chef d’état. François Hollande n’est pas encore Président de la république. Du coup il laisse Nicolas Sarkozy en référence.

FB : Je dois avouer que la question des personnalités des hommes politiques me paraît secondaire en comparaison avec les dossiers qu’ils ont à traiter. Je ne sais pas si Xavier Spanghero connaît personnellement Nicolas Sarkozy, mais je connais un peu François Hollande, sans être un intime bien entendu. Je faisais partie des jeunes responsables socialistes qu’il avait fait entrer au Conseil national lors du congrès de Dijon (2003). C’est un homme simple, profondément intelligent, un économiste … Qui a toutes les qualités pour réussir dans une période très compliquée.

Xavier Spanghero (UMP) : « Il y a une responsabilité du gouvernement dans la situation actuelle »

La priorité d’aujourd’hui c’est l’emploi ? :

Lire la suite de cet article dans le Journal Toulousain

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
1 octobre 2012 1 01 /10 /octobre /2012 05:30

JMV.jpgL’équipe de la 5ème circonscription propose à tous les adhérents d’assister à l’Assemblée Générale  qu’elle organise autour d’un repas le Samedi 13 octobre 2012 à 11h30 à  l’Auberge du Flambadou, 820, chemin d’Ayrolles, 31340 Villematier.

En compagnie de Grégoire Carneiro (Maire de Castelginest, Vice Président de la  Communauté Urbaine du Grand Toulouse) et de Laurence Arribagé (Conseillère  Régionale, Secrétaire Départementale de l’UMP31), nous vous rendrons compte des actions  réalisées sur notre circonscription depuis notre prise de fonction, et nous vous ferons part de nos projets pour les mois à venir.

Pour une parfaite organisation, nous vous remercions de bien vouloir réserver  vos places, avant le 5 octobre, à l’aide du coupon réponse ci-joint.

Afin de permettre à un maximum d’entre vous de pouvoir participer à ce moment de  convivialité, n’hésitez pas à nous contacter si vous rencontrez un problème de transport.

Comptant sur votre présence,

Amicalement

Jean-Marc VALETTE

COUPON REPONSE

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans 5ème Circonscription
commenter cet article