Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:27

jean françois copéAprès 9 mois de gouvernement, François Hollande est en échec. Cette affirmation n'est pas une posture politicienne, classique pour l'opposition. C'est un douloureux constat, basé sur l'observation incontestable des études qui mesurent l'état de la France.

Lire la suite...

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:26

jean françois copéPoser ensemble les fondements de la reconquête des territoires perdus, préparer les municipales de 2014, comment construire l'opposition au niveau local et national, tels étaient les thèmes sur lesquels plus de 400 cadres locaux et nationaux de l'UMP étaient invités à débattre et à échanger le 9 février avec l'équipe dirigeante de l'UMP réunie autour de Jean-François Copé.

Lire la suite...

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:24

marcel-Cavaille.jpgAujourd’hui, Marcel CAVAILLÉ s’est éteint.

Celui qui fut Secrétaire d’État, Sénateur et Élu municipal à l’époque de Pierre puis de Dominique BAUDIS a été un grand serviteur de Toulouse.

C’était quelqu’un de particulièrement chaleureux, proche des gens, avec de grandes qualités humaines et un sens aigu du service public.

Pour tout cela, nous lui rendons hommage.

Le Groupe « Toulouse pour Tous »
Roger ATSARIAS, Florence BAUDIS, Danièle DAMIN, Djillali LAHIANI, Jean-Luc MOUDENC, Christian RAYNAL, Élisabeth TOUTUT

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Toulouse pour Tous
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:19

videosurveillance.jpgCe vendredi, la Commission des Libertés Publiques de la Ville de Toulouse, que nous avions créée sous un autre nom, a annoncé, enfin, du nouveau sur la vidéoprotection à Toulouse.

Près de deux ans après leur annonce par le Maire, la commission a confirmé l’installation de nouvelles caméras sur la voie publique, dans les secteurs Pargaminières et Bagatelle.

C’est certes une bonne nouvelle, mais nous n’en sommes, encore une fois, qu’au stade de l’annonce. Notamment, les caméras de Pargaminières ne seront installées qu’une fois la réfection de cette rue achevée, au plus tôt en septembre 2013, soit 6 mois avant les élections… Heureux hasard !

Il est dommage de se limiter à si peu de nouvelles caméras.

Le centre-ville, qui concentre tant de délinquance, reste oublié alors qu’il faudrait y « mettre le paquet ».

Nous réitérons notre demande de généralisation de la vidéosurveillance à l’ensemble des quartiers toulousains, alors que des communes de l’agglomération déploient les caméras : Blagnac, Colomiers, Tournefeuille (qui compte 21 caméras, un nombre analogue à celui de Toulouse !).

La position de la Commission municipale est donc une décision timorée malgré l’insécurité grandissante !

Enfin, celle-ci s’accompagne du retrait de deux caméras existantes. Ce que le Maire donne d’une main, il le reprend de l’autre, pour ménager la chèvre et le chou (vert)… Quel tango dogmatique !

Jean-Luc MOUDENC
Député de la Haute-Garonne
Maire de Toulouse de 2004 à 2008

 

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Jean Luc Moudenc Député
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:16

launaguet 2014Suite à l’article « Municipales : à droite, la machine à perdre est en marche » publié vendredi 15 février dans la Dépêche du Midi, le conseiller municipal Georges Deneuville et Launaguet Espoir Avenir tiennent à apporter quelques précisions : Afin de réussir l’union dès le premier tour, nous avons sollicité le soutien des mouvements [...] Lire la suite

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Launaguet Espoir Avenir
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:13

cap-decouverte.jpgLa Cour des Comptes dénonce l’un des plus gros scandales de Midi-Pyrénées

La Cour des Comptes vient de dénoncer dans son rapport annuel remis au Président de le République, le gouffre financier de Cap'Découverte.


 

Depuis le début du mandat, les élus Osons Midi-Pyrénées ne cessent de demander à Martin Malvy de prendre les mesures radicales qui s'imposent pour mettre un terme à cette situation scandaleuse et à ce gaspillage de l'argent des contribuables midi-pyrénéens.

 

 

Retrouvez notre dossier complet en cliquant ici :

 

 

Toute l'actualité du groupe Osons Midi-Pyrénées sur :

www.osonsmidipyrenees.fr

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Osons Midi Pyrénées
commenter cet article
16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:06

TGV 150Pour des raisons budgétaires, le Ministre des Transports a annoncé, cet été, une remise à plat de l’ensemble des projets de LGV.

Malgré une récente confirmation par le Président de la République, le tronçon Tours-Bordeaux-Toulouse ne peut être considéré comme acquis. C’est encore moins le cas de son prolongement vers Narbonne, le Golfe du Lion et l’Espagne.

Or, les retombées en France du Pacte de Croissance, conclu au niveau européen, permettraient de financer environ 15% des projets actuels de Lignes à Grande Vitesse sur le territoire.

Cette ressource devrait donc être affectée aux projets de LGV en suspens. Cela permettrait de consolider financièrement le tronçon Bordeaux-Toulouse et de financer le prolongement vers Narbonne.

C’est pourquoi j’ai soumis cette proposition au Premier ministre par le biais d’une Question Écrite, que vous trouverez ci-joint.

Je ne manquerai pas de vous communiquer sa réponse quand elle me parviendra.

Jean-Luc MOUDENC

Député de la Haute-Garonne

Maire de Toulouse de 2004 à 2008

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
15 février 2013 5 15 /02 /février /2013 06:52

Les frères Spanghero, anciens rugbymen qui ont notamment été en équipe de France, sont aujourd’hui abattus : leur nom est en effet souvent prononcé ces derniers jours dans le cadre du scandale européen de la viande de cheval vendue en lieu et place de la viande bovine dans les plats surgelés. La société mise en cause, basée à Castelnaudary (Aude), vient même d'être accusée directement par le gouvernement, jeudi 14 février.

Or, si la famille Spanghero a bien fondé l'entreprise en 1970, elle l'a revendue en 2009... et le nom avec. Si bien qu'aujourd'hui, elle n'a donc plus rien à voir avec la marque montrée du doigt, mais elle s'estime salie. Et s'inquiète pour les salariés.

C’est d’une voie tremblante que l’un des frères s’est adressé aux journalistes : "Nous sommes atterrés par ce qui se passe dont nous ne sommes pas responsables." Et la famille d'ajouter : "C’est un traumatisme, c’est monstrueux."

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:46

affiche-05-02.jpgPour changer l'état d’esprit : impératif pour rétablir la transparence et donc la confiance entre élus et habitants avec la création des commissions extra municipales ouvertes aux habitants (les commissions : « qualité de vie des quartiers », « séniors », « santé », « jeunes », « partenariat et développement des entreprises locales », « partenariat et développement agriculture locale »).

 

Pour relier Saint-Jory à Toulouse par une ligne régulière de bus.

 

Pour changer les montages budgétaires : réduire les emprunts afin de limiter une dette trop importante pour mettre en place une gestion « en bon père de famille » et stopper la pression fiscale sur les familles.

 

Pour réaliser un schéma d’aménagement de l’assainissement collectif avec les habitants et le jumeler avec la sécurisation des routes et le développement de l’éclairage public. Dossier qui sera corrélé avec la mise en conformité de l’assainissement autonome accompagné d’une aide selon les revenus.

 

Pour dynamiser nos associations en permettant un accès à la culture et au sport à tous et en créant un « club éveil multisports », les 2 projets seront menés en partenariat avec la politique éducative et scolaire des écoles.

 

Pour équilibrer l’Aménagement du Territoire : une halle et un parc intergénérationnel au centre ville, un équipement sportif coté canal et un parc fleuri aux abords de Beldou, un pole sénior et une médiathèque. Saint-Jory étant géographiquement sur 2 zones de population égale, les habitants coté Garonne ont les mêmes droits que les habitants coté Hers. Il est nécessaire, aussi pour limiter les flux routiers et de développer, dans la mesure du possible, les 2 zones, ainsi la future école primaire sera donc localisée coté Garonne.

 

Pour servir un seul objectif : améliorer la qualité de vie des Saint-Joryens. La vie est déjà assez difficile, donnons-nous au moins un cadre de vie qui nous permette enfin d’être fiers de notre commune.

Une page se tourne, nous avons redonné la parole et le pouvoir de choisir la future équipe municipale aux Saint-Joryens.

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Saint Jory
commenter cet article
14 février 2013 4 14 /02 /février /2013 07:34

thierry devilleQu’est-ce que j’aimerais pouvoir agrémenter la fin de semaine des lecteurs du Journal Toulousain d’un joli coin de ciel bleu, d’une rasade d’optimisme, d’une profession de foi inébranlable dans un avenir radieux… Mais là, vraiment, désolé…

 

Car l’image de la semaine, c’est ce député PS, peu importe si c’était Paul ou Jacques, entrain de jouer au scrabble sur son Ipad en séance de nuit de l’examen du texte sur le mariage pour tous. La France est la risée des autres pays qui se gaussent de cette nation, orgueilleuse, sûre de sa supériorité, qui, dans un magnifique déni de réalité, préfère se complaire dans des débats sans fin, inopportuns et clivants, plutôt que de mobiliser son énergie, appeler à l’union nationale pour mettre un terme à la purge des emplois industriels, à l’effondrement du commerce extérieur, à la gabegie des finances publiques.

 

Piège d’une guérilla parlementaire

 

Mais non, ce gouvernement, tellement inflexible pour mener à bien « sa » grande réforme sociétale emblématique, « son » abolition de la peine de mort, est incapable de manifester la même détermination face à des enjeux économiques majeurs, dont il devient évident qu’il ne comprend pas les ressorts, et qui ne dispose pas de la moindre amorce de solution.

L’opposition est tout autant responsable, enfermée dans le piège d’une guérilla parlementaire qui occupe tout l’espace médiatique, là où elle devrait être l’aiguillon permanent qui stigmatise le renoncement économique du gouvernement et ramène sans cesse l’exécutif aux préoccupations essentielles des Français.

Face à cette double incurie, il ne faut pas jouer les vierges effarouchées en découvrant, même si je ne peux m’y résoudre, que plus de 30% des Français ne sont plus hermétiques aux idées bleu marine. La déconnexion du politique et du monde réel est tragique pour la France. Et tragique, avec le q en lettre compte triple, ça fait des points !

 

Thierry Deville

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article