Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 08:22
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
3 janvier 2010 7 03 /01 /janvier /2010 07:19

TGV_29.jpg"Réseau Ferré de France a présenté, en novembre, pour la première fois aux élus les trois fuseaux de 1 000 mètres de large qui pourraient accueillir la future ligne à grande vitesse (LGV). Trois secteurs dans lesquels se trouve une urbanisation dense sur plusieurs communes et impactent le vignoble sur toute leur longueur. A Campsas, comme dans d'autres communes, les élus refusent ces propositions et demandent que d'autres études soient entreprises par RFF dans le cadre d'une véritable concertation. « Nous savons qu'au terme du débat public, il a été acté la desserte locale par la construction, au sud de Montauban, d'une gare nouvelle interconnectée au réseau TER existant », note Marie-Claude Nègre, maire du village. Elle poursuit : « Nous pouvons comprendre l'intérêt que représente l'arrivée du TGV sur notre territoire avec la présence d'une gare mais les communes qui se trouvent de part et d'autre de cette infrastructure, ne peuvent pas être pénalisées par les contraintes techniques liées à son implantation. Nous ne voulons pas que Campsas soit victime du TGV ». Marie-Claude Nègre insiste : « Aucune autre proposition formulée à ce jour par RFF qui veut nous faire avancer à marche forcée vers un choix définitif de fuseau dans les prochains jours, ne requiert l'assentiment des élus, ni de la population, ni des vignerons ». Une partie du dernier projet, nommé « fuseau préférentiel », se situe à l'ouest de l'autoroute à la hauteur de Campsas. « Il longe la zone de Lauzard où des bâtiments industriels sont déjà implantés », insiste le maire de la commune. D'autres alternatives évitant les zones d'habitations denses, épargnant le vignoble et alliant les contraintes techniques et de coût existent et ont été formulées concrètement auprès de RFF. « Il faut espérer qu'au-delà des complexités liées aux caractéristiques du relief, l'urbanisme et la vie économique locale ne seront pas impactés par le tracé définitif de la LGV qui, dans l'idéal, devrait éviter au maximum les courbes, imposant la construction d'ouvrages d'art et filer de préférence en ligne droite », souhaite Marie-Claude Nègre qui, comme son équipe, reste mobilisée sur ce dossier." La Dépêche du Midi du 030110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
2 janvier 2010 6 02 /01 /janvier /2010 15:37

« Le tracé définitif de la ligne grande vitesse sera décidé en début de semaine prochaine avec une préférence déjà marquée pour le fuseau qui ampute St Rustice puis Pompignan. Les associations de défense des deux communes se mobilisent en début de semaine. L'associaton Saint Rustice Environnement Sauvegarde note dans une note d'information distribuée à la population:  « A St Rustice, 10 maisons au moins seront rayées de la carte dans la plaine, les 20 autres maisons coincées entre la ligne TGV et l'actuelle ligne ferroviaire. Le reste du village sera totalement dans la bande sonore et l'emprise visuelle du TGV d'autant que celui-ci sera construit en hauteur (viaduc)» La Dépêche du Midi du 020110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 10:35

TGV_25.jpg« Alors que Réseau Ferré de France devrait annoncer, le 11 janvier, le choix du tracé pour la future ligne à grande vitesse entre Bordeaux et Toulouse, les associations de défense se multiplient, le long de l'itinéraire probable : Fabas et Pompignan, dans le Tarn et Garonne, Saint-Rustice, Castelnau d'Estretefonds et Saint-Jory, dans le Frontonnais. Pionnière de la fronde sur le tracé de la ligne TGV, l'association « Bien Vivre à Saint-Jory » fait le forcing : elle est intervenue, récemment, devant le conseil municipal pour demander aux élus locaux de se prononcer contre la ligne à grande vitesse qui sacrifierait des dizaines d'habitations. Guy Satgé qui anime « Bien Vivre à Saint-Jory » depuis un an, demande à Réseau Ferré de France de revoir sa copie. Il met en avant l'aspect financier du projet mais aussi le problème du trafic quotidien autour de Toulouse : « Pourquoi créer deux gares TGV, l'une au sud de Montauban, l'autre à Toulouse, séparées de 45 km ? À gagner combien de secondes ? » Et le retraité de Saint-Jory qui redoute de voir passer les bolides du rail au fond de son jardin, reprend une demande de la Chambre de Commerce d'Albi-Carmaux-Gaillac. » Le secteur Montauban-Albi-Castres-Toulouse qui représente 23 % de la population de Midi-Pyrénées pourrait accueillir une seule gare TGV (N.D.L.R. : la suggestion vise le nœud ferroviaire de Saint-Sulpice-sur-Tarn). Quatre dessertes à partir de la gare pourraient s'appuyer sur les réseaux existants. L'une de ces dessertes est la liaison ferroviaire Toulouse-Saint Sulpice-Albi qui, à terme, devrait être doublée. Une autre de ces dessertes permettrait l'amélioration de la liaison routière Toulouse-Castres. Notre proposition prend en compte l'avis du conseil général de Haute-Garonne privilégiant l'aménagement de la liaison Toulouse-Castres en voie rapide. »

Ni Toulouse ni Montauban

Guy Satgé considère que le tracé actuellement favori dans les études de Réseau Ferré de France va entamer des zones naturelles du nord de Toulouse et la nécessité de créer un tronçon à quatre voies se heurtera à des difficultés techniques dans des secteurs comme Lacourtensourt ou Lalande-église. « Créer une gare TGV dans le nord-est de Toulouse permettrait d'équilibrer les grands travaux autour de Toulouse » estime-t-il. » Le nord-ouest aura son parc des Exposition. L'ouest a l'usine Airbus Clément Ader. Le sud a le Cancéropôle et le Stadium. L'est a l'Aérospace Campus. Mais le nord-est n'a rien. Une seule gare dans ce secteur serait la meilleure solution à tous les points de vue : financier, économique, démocratique et concernant les dessertes. » La Dépêche du Midi du 010110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 06:44

« Renouveau, Respect, Fraternité »

brigitte-barege-09.jpg 
« Une année nouvelle, c’est une page qui s’ouvre sur l’avenir, et comme chacun d’entre-vous, je veux faire le pari de l’espérance d’un monde meilleur. Je souhaite prendre date avec vous pour le renouveau, le respect et la fraternité. 

Le renouveau : Oui ! Que nous le voulions ou non et même si nous pouvons le regretter parfois : le monde change autour de nous : alors plutôt que de le subir, je vous propose de le construire ensemble à l’échelle régionale. Soyons maîtres de notre destin car « l’immobilisme n’est pas une alternative ».
Le respect : Oui ! Dans cette campagne électorale, nous aurons une approche de la construction de ce monde meilleur, différente. Nous serons amenés à présenter des solutions alternatives. Je forme le vœu que ce débat ait lieu dans la dignité, que nous fassions tous l’effort de nous comprendre, en bref de nous respecter. Ce sera en tout cas la ligne de conduite de la liste que j’ai l’honneur de conduire.
La fraternité : Oui ! La République doit tenir ses promesses de justice, d’équité et de protection des plus fragiles : je pense notamment à nos jeunes, aux femmes et à nos aînés que nous devons protéger de l’isolement : c’est toujours ce qui a conduit mes choix. « Face au défi de l’âge et de la dépendance, nous avons un devoir d’exemplarité ».

Renouveau, respect et fraternité fondent mon espoir de changement d’une ère, d’une respiration démocratique le 21 mars prochain pour l’avenir de notre Région.

Brigitte Barèges, député-maire de Montauban, chef de file majorité présidentielle pour les élections régionales en Midi-Pyrénées »

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
31 décembre 2009 4 31 /12 /décembre /2009 10:40

TGV-courrier-proposition-2.jpg"L'association « Bien Vivre à Saint-Jory » s'affirme comme un des fers de lance de l'opposition dans le Frontonnais aux tracés du TGV étudiés par Réseau Ferré de France pour la future ligne de TGV Bordeaux-Toulouse. Alors que le futur tracé pourrait être arrêté dans la première quinzaine de janvier, l'association créée par Guy Satgé, riverain de la rue Bagnols fait le forcing pour faire avancer deux alternatives. Guy Satgé et « Bien Vivre à Saint-Jory » pointent le doigt en direction du Tarn : « Il nous paraît inutile de dilapider l'argent public en réalisant deux gares TGV au sud de Montauban et à Toulouse-Matabiau, distantes de moins de 45 km. Le secteur Montauban-Albi-Castres-Toulouse pourrait accueillir une seule gare TGV desservant tout le nord-est. » « Quatre dessertes à partir de la gare pourraient s'appuyer sur des réseaux existants. La liaison ferroviaire Toulouse-Saint-Sulpice vers Albi devrait être doublée. Une autre de ces dessertes permettrait l'amélioration de la liaison routière Toulouse-Castres. Ainsi prenons-nous en compte l'avis du conseil général de Haute-Garonne sur une liaison rapide Toulouse-Castres. Et nous reprenons une demande de la Chambre de Commerce et d'Industrie d'Albi-Carmaux-Gaillac. » L'association « Bien Vivre » annonce qu'elle prendra contact avec les élus de la zone nord-est qui pour un certain nombre, sont « déçus » par le futur Plan de Déplacements Urbains. Quant aux trois tracés proposés par Réseau Ferré de France, les riverains saint-joryens les repoussent en bloc. Guy Satgé développe une nouvelle proposition au nom de son association : » Il s'agit de suivre le tracé de l'autoroute actuelle et de se raccorder aux lignes existantes au sud de saint-Jory et au bord de Saint-Jory. Cette option épargne Grisolles, Fabas, Canals, Pompignan, Saint-Rustice, Castelnau d'Estretefonds et Saint-Jory. Le tracé peut se situer entre l'autoroute et L'Hers puis se raccorder, après les cuves Total au réseau existant. Le tout en passant au-dessus du lac Bleu de Saint-Jory, entre le lac et le parc de Lespinasse. » Guy Satgé fait aussi référence au conseil régional qui défend une proposition de tracé à l'ouest de l'autoroute, épargnant le vignoble, plusieurs zones naturelles et économiques. Alors que la mobilisation s'accentue à Fabas, Pompignan, Saint-Rustice et Castelnau, l'association « Bien Vivre à Saint-Jory » apparaît comme l'épicentre de la contestation d'une ligne TGV dans le « poumon vert » du nord toulousain." La Dépêche du Midi du 311209

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
30 décembre 2009 3 30 /12 /décembre /2009 16:14

DSC 6096« Pour le groupe UMP du Canton de Fronton, le TGV est une nécessité et une chance pour la région Midi Pyrénées.  Alors que la ligne à grande vitesse entre Montauban et Toulouse fait débat, des associations se créent et chacune d’entre elles, veut faire entendre sa voix. Il nous semble que chacune prêche pour sa paroisse, pourquoi ne s’associent elles pas ? Pourquoi deux gares Bressols et Toulouse ? Pour Toulouse, c’est pratiquement impossible par le manque de place, les difficultés d’accès, les parkings saturés, … Ceux qui connaissent la gare de Toulouse, savent bien qu’aux arrivées des grandes lignes, c’est la galère aux abords de Matabiau. Par conséquent, la gare de triage de Saint Jory s’impose par sa surface, ses accès faciles, … avec une mise en place de navette depuis Toulouse ou encore Montauban. De plus l’autoroute se trouve à proximité pour ceux qui ne prennent pas les transports en commun. Concernant les trois tracés proposés, celui qui semble le plus logique et le moins pénalisant, est celui qui longe l’autoroute avec une sortie vers les zones artisanales et industrielles après la ville de Saint Jory. Quant à la courbe, il y aurait moins de danger puisque le TGV rentrerait en gare de triage de Saint Jory et réduirait donc sa vitesse. Par contre, le tracé médian impacte directement la commune de Castelnau d’Estrétefonds. Le tracé qui suit la voie ferrée et le canal, présente de nombreux obstacles : présence des gravières, terrains inondables, ligne à haute tension, conduite de gaz enterrée, infiltration du canal et des gravières, … Que va devenir Pompignan ? Nous ne comprenons pas comment une association peut déplacer le problème et ainsi provoquer de nombreuses nuisances à une autre partie de la population de Castelnau d’Estrétefonds ainsi qu’aux communes voisines ! »  Le groupe UMP 31 du Canton de Fronton, vous remercient de votre compréhension et vous invitent à retrouver toutes les informations les concernant ainsi que de très nombreux articles liés aux TGV, en allant sur le site du groupe UMP 31 du Canton de Fronton : http://ump31-canton-fronton.over-blog.fr/ et à laisser des commentaires à l’adresse suivante : ump31-canton-fronton@aliceadsl.fr. Passez tous de très agréables fêtes de fin d’année en ayant toujours une petite pensée pour le futur tracé de la ligne à grande vitesse." Le Groupe UMP du Canton de Fronton
Petit Journal du 181209

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 09:57

TGV_23-pompignan.jpg« Choix et décisions pour la future Ligne à Grande Vitesse : Pas Sans Nous !

A l’occasion des réunions décisives pour notre avenir, allons ensemble dire NON ! au sacrifice de notre village ! Rendez-vous le LUNDI 4 JANVIER 2010 à 14H00, devant la préfecture de Montauban et MARDI 5 JANVIER 2010 à 14H00, devant la préfecture de Région de Toulouse. » Informations auprès de : sauvegardepompignan82@gmail.com

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 09:54

TGV_22-saint-rustice.jpg« Nous disons NON au Tracé TGV à Saint Rustice ! A l’occasion des réunions décisives : RENDEZ-VOUS le LUNDI 4 JANVIER 2010 à 14H00 devant la préfecture de Montauban et le MARDI 5 JANVIER 2010 à 14H00 devant la préfecture de Toulouse, pour manifester notre NON à la future ligne TGV qui va défigurer et amputer notre village de Saint Rustice ! » Informations auprès de STRES : stres@sfr.fr

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
28 décembre 2009 1 28 /12 /décembre /2009 09:20

TGV"L’association Castelnau TGV Raisonné est maintenant née grâce à la mobilisation rapide de chacun ! Nous vous avons tenus informés de la communication faite par les médias autour de ce mouvement citoyen. Vendredi 18 dernier, Castelnau TGV Raisonné a été reçu par RFF : Nous vous proposons de prendre connaissance (en pièce jointe) du Compte Rendu de cet entretien. Très prochainement, des banderoles vont apparaître aux principaux carrefours de Castelnau.  

Manifestation devant la préfecture de Toulouse le 5 janvier.

Une réunion se tiendra à la Préfecture de Toulouse (place saint Etienne) qui réunira les décideurs du Tarn et Garonne sud ainsi que ceux de la Haute-Garonne. Nous proposons et nous comptons sur vous pour venir monter votre motivation à vous défendre, sans débordement : Afin d’effectuer une estimation, merci nous signaler votre présence.

  • Rassemblement place Saint Etienne à partir de 13h30 autour d’une banderole de notre Association.
  • Attention : Il y aura d'autres associations du Tarn et Garonne.
  • Il faut venir avec votre conjoint(e), vos enfants, parents, voisins, …
  • Regroupez-vous pour vous y rendre, signalez le nous si vous êtes seul(e).
  • Vous pouvez fabriquer des banderoles : Ne pas mettre des messages qui pourraient irriter Pompignan par exemple (nous consulter si besoin)

RÉUNION ASSEMBLEE GÉNÉRALE le 14 janvier à 20h30 (Salle des Fêtes)

Ordre du jour :

-          Présentation et Bilan des actions menées.

-          Point sur les informations recueillies et sur l’avancée du projet

-          Échange sur les actions en cours et les échéances  à venir

-          (encaissement des cotisations des personnes pour devenir membre de l’association et soutenir financièrement notre action. 

 

 

Le Bureau de Castelnau TGV Raisonné vous souhaite de passer d’Excellentes Fêtes."

Le Bureau, Castelnau TGV Raisonné (lgv.castelnau@gmail.com)

« Castelnau, TGV raisonné » : des avancées en perspective

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article