Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 07:49

brigitte-barege-13.jpg
Réunion publique régionale jeudi 21 janvier à 20h à la Grande Halle de L’Union en présence de Brigitte Barèges et des têtes de liste départementales link
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
19 janvier 2010 2 19 /01 /janvier /2010 06:29

"... Didier Cujives, conseiller sortant qui dresse un bilan de son mandat régional.
TGV_56.jpg

Lorsque vous avez été élu au conseil régional en 2004, vous étiez connu en tant que leader du combat contre un super-aéroport. Et maintenant vous voilà en première ligne sur le tracé du futur TGV… C'est étonnant, pour moi, de me retrouver dans une telle situation à six ans de distance. Cette fois, le président Malvy m'a confié le dossier de la LGV.Un délai a été obtenu jusqu'en mai pour déterminer le tracé. En ce qui concerne la Région, nous défendons un tracé qui serait plus à l'ouest, près de la Garonne. Un tracé qui passerait à l'ouest de Grisolles et qui impacterait peu le vignoble. ... lire la suite de la Dépêche du Midi du 180110 link

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 07:13

Menée par Brigitte Barèges, tête de liste en Haute-Garonne, la liste UMP-Majorité Présidentielle pour les élections régionales est symbole de renouveau, d’ouverture et d’unité, composée de femmes et d’hommes qui ont choisi d’unir leurs compétences et leurs atouts pour, ensemble, « oser Midi-Pyrénées ».

 brigitte-barege-12.jpg

En Haute-Garonne, avec une moyenne d’âge de près de 42 ans, les quatre premiers candidats de la liste constituent une équipe jeune, dynamique et pleine d’idées pour le renouveau de notre région :

- Vincent NOVES, 30 ans, kinésithérapeute et directeur de maison de retraite, incarne, à ce titre, la solidarité. Il est également conseiller municipal de Balma, ancien responsable des Jeunes UMP, et chef de file de l’opposition à Balma ;

- Laurence ARRIBAGE, 39 ans, mariée à l’ancien capitaine du TFC, mène de front vie familiale et investissement dans le milieu associatif. Chargée de mission à l’UMP 31, elle allie le charme et l’énergie;

- Stéphane MIRC, 50 ans, cadre chez Airbus et maire de Léguevin depuis 2001, a été réélu en 2008, plébiscité par ses administrés;

- Elizabeth POUCHELON, 52 ans, cardiologue, est une nouvelle venue en politique. Femme de combat, elle combine investissement associatif au sein du Syndicat National des Cardiologues et engagement politique, en étant la directrice de campagne de Brigitte Barèges.

Aux côtés de Brigitte Barèges, avocate de 56 ans, député-maire de Montauban, membre de la commission des lois à l’Assemblée Nationale, nommée par François Fillon ambassadeur du Plan de Relance dans 4 régions du Sud Ouest, ces femmes et ces hommes mettent toute leur énergie, leur cœur et leurs compétences à leur ambition commune : reconquérir Midi-Pyrénées !

Le monde change, Midi-Pyrénées doit changer aussi…

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
18 janvier 2010 1 18 /01 /janvier /2010 06:57

TGV 53
L’association « SAUVEGARDE DE CASTELNAU » rejoint le collectif  Haute Garonne – Tarn et Garonne « UNION POUR LA SAUVEGARDE DES VILLAGES » Assez de nuisances : Protégeons nos habitants. Dites NON au sacrifice de notre commune pour le TGV, nous proposons d’autres solutions. La première victoire du collectif auprès de Mr le Préfet d’Aquitaine à Bordeaux lundi 11 janvier : Avoir obtenu le report décisionnel du tronçon Montauban – Toulouse. Réunissons maintenant les habitants de Castelnau d’Estrétefonds et unissons nos forces avec les habitants des autres communes. Pour nous contacter : Philippe Daujean :
philippe.daujean@wanadoo.fr ou 05 61 35 12 47.

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 16:06

"TGV_52.jpgL'assemblée de l'association « castelnau, TGV raisonné » a su mobiliser les « troupes ». En effet, les Estrétefontains ont répondu présent afin de se tenir au courant des avancées du projet de la ligne à grande vitesse. Des habitants d'autres communes ont aussi fait le déplacement.

Dans un premier temps, les membres de l'association ont été amenés à voter pour donner quitus au bureau. Alain Gérard, le président, a reçu le plébiscite de la majorité des votants.

L'association a pu depuis son existence obtenir des entretiens avec RFF (réseau ferré de France) afin de faire entendre sa voix. Officiellement, les trois tracés initiaux ne sont pas abandonnés. Mais de source sûre un quatrième tracé serait à l'étude. Celui-ci passerait plus à l'ouest en direction de Montbartier. Selon Louis Vidal, « dans tous les cas le village sera touché par ce tracé mais ce dernier aurait moins d'impact sur la population. Cependant, il viendrait dénaturer les paysages du village et serait néfaste aux propriétaires agricoles ».

Une suspension de trois mois a été décidée par les décideurs du tracé. Officiellement cela permettrait d'élargir le débat mais d'autres y voient une position stratégique en vue des élections régionales…

L'association lance un appel à la mobilisation afin de ne pas baisser la garde. Une pétition circule. Elle a déjà recueilli de nombreuses signatures.

Le bureau déclare : « Notre objectif aujourd'hui est de protéger les riverains de castelnau, et ceux des communes qui nous le demanderons, contre les nuisances du tracé ouest vers lequel le projet semble s'acheminer. Si nous pouvons aider à repousser ce tracé au-delà de leurs habitations c'est très bien ! Le tracé veut passer par notre village et nous n'acceptons pas les nuisances qu'il engendrera." La Dépêche du Midi du 160110

Pour tous renseignements : lgv.castelnau@gmail.com

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 14:40

Inauguration"Née le 1er mai 1953 à Toulouse, fille du docteur Jean-Paul Taurines, conseiller général gaulliste du Tarn pendant dix-huit ans, Brigitte Barèges est originaire de Réalmont, petit bourg du Tarn.  Elle a suivi des études de lettres classiques au lycée Bellevue d’Albi. Elle est mariée à un arboriculteur du Tarn-et-Garonne et mère de trois enfants. Titulaire d’une licence de droit privé obtenue à la faculté de droit de Toulouse, d’un certificat  d’études judiciaires et de criminologie, d’un DESS Droit notarial et du certificat d’aptitude à la profession d’avocat (CAPA), elle exerce depuis 1976 la profession d’avocat à Montauban en étant spécialisée notamment dans les questions de droit rural, de surendettement et des violences faites aux femmes et aux enfants. Son premier acte d’engagement fut en 1992  fut de participer à la fondation de l'association Forum Démocratie Justice, avec l'ex-juge Thierry Jean-Pierre dans le but de  sensibiliser l'opinion à la lutte contre la corruption et la délinquance politico financière. Elle adhère au RPR en1993 et devient secrétaire départemental de la fédération UMP de Tarn-et-Garonne en 1999, puis de l'UMP en 2002 et présidente du comité départemental fin 2008. Elle brigue pour la première fois un mandat électoral à l’occasion des municipales de 2001 à Montauban (commune gérée par la gauche depuis 36 ans), élection qu'elle remporte avec 51,4 % des voix malgré une triangulaire avec le Front national sur le thème de la sécurité. De 2001 à 2008, la ville connaît :

- un essor économique sans précédent (+ 400 entreprises, + 4000 emplois),

- une baisse significative de la délinquance (- 70 % pour les crimes et délits constatés),

- une politique efficace de désendettement et de maîtrise des dépenses publiques,

- des résultats reconnus en matière de lutte contre l'exclusion,

- une démarche exigeante en Haute Qualité Environnementale primée par la Marianne d'Or de l'Environnement. 

En mars 2008, à la tête d’une liste d’ouverture, elle est réélue contre 4 listes d’opposition (PS/PRG, MoDEM, PC/Alter mondialistes et Intermittents du spectacle avec Francis Lalanne). Présidente de la communauté d'agglomération Montauban Les Trois Rivières depuis 2001 (réélue en 2008). Elue député de la 1ère circonscription de Tarn-et-Garonne en juin 2002 avec 54,15% des voix, réélue en juin 2007. Elle siège à la commission des lois de l'Assemblée nationale. A ce titre, elle a travaillé sur les grands textes de loi sur la sécurité et a été rapporteur de la réforme des professions judiciaires et extrajudiciaires, de la loi d’orientation agricole, du projet de loi sur les propos discriminatoires à caractère homophobe ou sexiste. En 2002, secrétaire de la Délégation de l'Assemblée nationale aux droits des femmes et à l'égalité des chances entre les hommes et les femmes, elle déclarait : " Comme l'écrit Olivier Blanc à propos d'Olympe de Gouges, 1ère féministe, native de Montauban, je me considère plus humaniste que féministe." En 2005, Gilles de Robien, alors ministre de l’Equipement, charge Brigitte Barèges d’une mission parlementaire " Les Villes moyennes à la lumière des métropoles " qui aboutira à créer dans chaque région des projets métropolitains et des pôles de compétitivité visant à permettre aux métropoles régionales de prendre la taille de véritables capitales à l'échelle des régions européennes. Le 24 février 2009, elle a été nommée par le Premier ministre parlementaire en mission pour veiller à l’application du plan de relance du gouvernement dans quatre régions (Midi-Pyrénées, Aquitaine, Limousin et Poitou-Charentes). 22 mars 2009, top départ de la campagne. Le 22 mars 2009, dans le cadre des primaires organisées par l’UMP, elle est élue par l’ensemble des militants, chef de file de Midi-Pyrénées pour les élections régionales de 2010. « Ne soyons pas modestes : il y a tout à faire. Ne soyons pas craintifs : il n’y a rien à perdre. Au contraire, nous  avons tout à gagner ! J’ai besoin de vous pour ensemble faire rayonner notre belle croix occitane ! Maintenant ! » Brigitte Barèges. Permanence : 54 bis rue Alsace-Lorraine, 31000 Toulouse - accueil de 10h à 19h tous les jours sauf le dimanche. Site internet : www.brigittebareges2010.fr, e-mail : contact@brigittebareges2010.fr, N° Tél : 0562271504." Le Petit Journal du 150110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 07:10

TGV_45.jpg
« Dès que nous avons eu vent de l’information sur le tracé de la LGV, nous nous sommes rendus compte que c’était très important. » Suite à cela des membres de l’association STRES ainsi que des habitants de Saint Rustice, se sont rendus à diverses réunions d’informations notamment à Pompignan. C’est pour être mieux informés que les membres de l’association ont demandé une audience auprès du Maire du village. Ils lui ont demandé si le conseil municipal avait un avis sur les différents tracés mais ce dernier n’avait pas été consulté ! Suite à ces différents évènements une réunion publique a été organisée à Saint Rustice où les débats ont été extrêmement houleux. Par la suite, le conseil municipal a écrit une lettre attestant de leur position vis-à-vis des tracés de la LGV pour l’adresser au Conseil Général, Régional, RFF, Préfecture. Par la suite, les membres de l’association STRES ont manifesté leur désaccord le 18 décembre 2009, le 4 janvier 2010 à Montauban, le 5 janvier à Toulouse et le 11 janvier à Bordeaux où ils ont été reçu avec d’autres associations par le directeur du cabinet du préfet d’Aquitaine pour lui soumettre leurs idées et dire qu’ils étaient favorables au tracé longeant l’autoroute et surtout pour dire non a un tracé qui viendra mettre en miettes leur patrimoine, leur cadre de vie déjà ciselé par de nombreuse nuisances. Maintenant STRES fait parti du collectif d’associations qui a été créée le 11 janvier dernier « UNION  POUR  LA  SAUVEGARDE  DES  VILLAGES ». De plus l’association STRES va envoyer une lettre à la mairie car elle souhaite travailler de concert et dans le même sens avec tous les membres du conseil municipal de Saint Rustice. STRES vous informe que l’assemblée générale aura lieu le mercredi 27 janvier au Foyer Rural à 20h30 avec en préambule une réunion d’information sur la LGV. Vous pouvez obtenir de plus amples informations auprès de STRES :
stres@sfr.fr ou au 06.75.88.13.87. » Le Petit Journal du 150110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 07:00

TGV 46
"Ils ont obtenu le report décisionnel du tronçon Montauban Toulouse

« Nous refusons de repousser le problème du tracé du TGV vers  les communes voisines ou de créer des tensions au sein d’un même village. Il ne faut surtout pas avantager certains habitants pour en sacrifier d’autres.
 TGV_47.jpg
Nous proposons au contraire des solutions pour que cette LGV voit le jour dans les meilleures conditions possibles. Nous apportons une démarche constructive pour l’ensemble du tracé car nous sommes conscients des enjeux et de la nécessité du TGV pour la desserte du territoire. TGV 48
Nous sommes rassurés par le fait que notre demande de report décisionnel de la zone Montauban Toulouse ait été prise en compte par Mr le Préfet d’Aquitaine. TGV 49
Nous venons de remporter une première victoire en repoussant cette date fatidique du 11 janvier pour notre secteur mais la bataille s’annonce rude. Nous nous devons de maintenir notre vigilance. TGV 50
Le TGV oui, mais pas à n’importe quel prix.» Contact :
thierry.fourcassier@wanadoo.fr ou par téléphone au : 06 09 89 12 57. " Le Petit Journal du 150110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 06:55

TGV 40
"UNION  POUR  LA  SAUVEGARDE  DES  VILLAGES
, tel est le nom du collectif qui vient de voir le jour ce lundi 11 janvier 2009. Suite à de  multiples réunions en ce début d’année à la préfecture du Tarn et Garonne, à la Préfecture de Haute Garonne, dans les locaux de Réseaux Ferrés de France, et pour finir à la Préfecture d’Aquitaine cette semaine, des associations des communes de Campsas, Canals, Castelnau d’Estretefonds, Fabas, Lacourt Saint-Pierre, Montbeton, Pompignan, Saint-Jory, Saint-Rustice se sont fédérées dans un objectif commun : un tracé de LGV établi de façon véritablement concertée avec les populations. Chaque association a mandaté deux de ses membres au Conseil d’Administration du collectif dont le bureau est notamment composé de Bruno LECOMTE, de Thierry FOURCASSIER, de Michel BERTIN élus à l’unanimité. Les élus présents lors de l’Assemblée Générale s’associent tous à cette démarche et deviennent membres d’honneurs fondateurs." Le Petit Journal du 150110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
15 janvier 2010 5 15 /01 /janvier /2010 06:31

TGV_51.jpg
"«Le TGV oui, mais pas à n'importe quel prix!» Voici la conclusion des sept associations qui se sont retrouvées lundi pour se fédérer en une Union pour la sauvegarde des villages. Des membres des associations de Saint-Jory, Castelnau-d'Estrétefonds,Pompignan, Campsas, Canals, Stres de Saint-Rustice, Sauvegarde du patrimoine de Lacourt-Saint-Pierre et Montbeton ont travaillé jusque tard dans la nuit pour organiser le collectif, élire les responsables, préparer les statuts. Plusieurs élus étaient là aussi. Chaque association a délégué deux de ses membres au conseil d'administration du collectif :

Président : Bruno Lecomte (Saint-Rustice, tél. 06 75 88 13 85);
Secrétaire : Thierry Fourcassier (Saint-Jory);
Trésorier : Michel Bertin (Montbeton, tél. 06 87 44 72 38).
Courriel : michel.bertin3@wanadoo.fr

Le collectif appelle toutes les associations concernées à le rejoindre, l'union fait la force." La Dépêche du Midi du 150110

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article