Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 06:37
moudenc.jpgVoilà désormais deux ans que Pierre Cohen et son équipe sont en place à la mairie de Toulouse. Et à l’occasion de cet anniversaire, Jean-Luc Moudenc a tenu à faire un point des actions menées par la municipalité. Le chef de l’opposition au Conseil Municipal nous livre son sentiment critique sur le premier tiers du mandat du député maire socialiste.


Moudenc sur les deux ans de Cohen
envoyé par ToulouseInfos.
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
30 mars 2010 2 30 /03 /mars /2010 05:48

"La baisse des impôts locaux ne sera pas pour cette année. La mairie de Toulouse et le conseil général de la Haute-Garonne ont voté vendredi l'augmentation de leur taux d'imposition. Sur les taxes foncière et d'habitation, cela va se traduire par une hausse de 4,22 % de la part communale. La municipalité, qui pointe les dotations en baisse de l'Etat, espère en retirer 7 millions d'euros. Du côté du département, cette majoration des taux se traduit par un + 3,8 %. Pour son président, Pierre Izard, il faut faire face à la hausse des dépenses sociales née de la crise mais aussi de la suppression de la taxe professionnelle." 20 Minutes Toulouse du 30 03 10

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 06:40

brigitte-barege-40.jpg"Sans surprise, Martin Malvy a été réélu vendredi à la tête de la région. Lors de la première assemblée plénière de la nouvelle mandature, ses quinze vice-présidents on...

Sans surprise, Martin Malvy a été réélu vendredi à la tête de la région. Lors de la première assemblée plénière de la nouvelle mandature, ses quinze vice-présidents ont aussi été désignés, parmi lesquels trois écologistes et un communiste. Au fil des votes, les premières anicroches sont apparues entre la majorité de gauche et son opposition de droite.

Couacs à droite
Pour marquer sa position de leader du groupe UMP, Brigitte Barèges a pris les rênes de la critique. Et pourtant, dès le troisième vote, elle pouvait compter deux défections dans ses propres rangs, parmi lesquels le maire de Tarbes, Gérard Trémège. Malgré ce premier couac, c'est unis qu'ils se sont lancés dans une autre bataille : obtenir quatre des seize présidences de commission. « Nous représentons un quart de l'hémicycle, nous souhaitons peser de la même manière dans la gouvernance », a plaidé Brigitte Barèges.
« J'ai déjà fait une expérience en 1998 et je ne la referai pas. J'avais désigné un rapporteur du budget issu de la minorité. Lors de chaque rapport, c'était devenu un temps de parole de plus pour l'opposition », a tranché Martin Malvy. Il n'a pas hésité à rappeler au passage que sa nouvelle rivale de l'hémicycle ne partageait pas les présidences de commission à la mairie de Montauban." 20 minutes Toulouse du 29 03 10 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
29 mars 2010 1 29 /03 /mars /2010 05:55
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
28 mars 2010 7 28 /03 /mars /2010 16:59
brigitte barège 38Discours de Brigitte Barèges le 26 mars 2010 en direct de l'hôtel de région Midi Pyrénées : 

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
27 mars 2010 6 27 /03 /mars /2010 17:51
arribage.jpgA droite Brigitte Barèges a décidé de siéger au Conseil pour permettre l’émergeance de la jeune génération. On écoute tout de suite Laurence Aribagé qui fait sa rentrée des classes.


Laurence Arribagé conseillère au Conseil Régional
envoyé par ToulouseInfos
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 15:12
brigitte-barege-38.jpgL’ensemble des conseillers régionaux nouvellement élus s’est réunie ce vendredi 26 mars à l’Hôtel de Région, pour l’assemblée plénière d’installation du Conseil régional de Midi-Pyrénées. Au cours de cette séance, ont été élus le président du Conseil régional, les vice-présidents, et les membres de la Commission permanente. Martin Malvy a été élu président du Conseil régional Midi-Pyrénées par 69 voix contre 22. Revoir l’assemblée plénière en vidéo
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 12:44

brigitte-barege-39.jpgVendredi 26 mars 2010, a eu lieu l’élection du nouveau président du Conseil Régional de Midi-Pyrénées. Un événement important de la vie politique régionale : les vice-présidents et les commissions y sont désignés, établissant les nouveaux rapports de force entre les partis politiques. Voir Midi Pile du 26/03/10 sur France 3

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 07:38
brigitte-barege-37.jpgChers Amis,     Vous avez été 335 512 à nous accorder votre confiance dimanche dernier.   Soyez assurés de notre gratitude et de notre détermination à continuer à œuvrer pour notre belle région et la défense de nos valeurs : transparence, équité et rassemblement... lire la suite du communiqué, puis Voir la Vidéo
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article
26 mars 2010 5 26 /03 /mars /2010 06:22

conseil-regional.jpg"Jusqu'au dernier moment, les négociations sont allées bon train. Hier matin, des ajustements de dernière minute étaient encore apportés à la répartition des forces politiques de gauche au sein du nouvel exécutif du conseil régional. Réunis ce matin en assemblée plénière, les 91 élus doivent désigner Martin Malvy au poste de président, ainsi que ses quinze vice-présidents.

Trois vice-présidents verts
Certains points semblaient réglés depuis le début de la semaine, comme la confirmation du communiste Charles Marziani à la vice-présidence des transports. La prise en main de l'enseignement supérieur et de la gestion des lycées par la socialiste Nicole Belloubet, ancienne rectrice de l'académie de Toulouse et actuelle première adjointe de Pierre Cohen, semble acquise. Les radicaux de gauche sortants devraient prolonger leur mandat exécutif pour les quatre prochaines années.
Quant à Europe Ecologie, elle fait son entrée au sein de l'hémicycle forte de trois vice-présidences, dont celle du développement durable. Gérard Onesta, leur tête de liste, en héritera d'une. C'est aussi le cas de Françoise Dedieu-Casties, présidente de l'agence régionale pour l'environnement, et de l'altermondialiste François Simon. Le mouvement écologiste devrait aussi prendre les rênes de plusieurs commissions." 20 minutes Toulouse du 26 03 10

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Régionale 2010
commenter cet article