Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

20 avril 2013 6 20 /04 /avril /2013 10:13

TGV_1359.jpgLe projet urbain qui accompagne l'arrivée, à l'horizon 2020-2025, de la LGV (ligne à grande vitesse) à Toulouse ne va pas sans inquiéter les riverains de Matabiau.

Alors que l'urbaniste catalan Joan Busquets, associé au paysagiste Michel Desvigne et à l'architecte spécialiste des gares, Jean-Marie Duthilleul, a été récemment chargé d'imaginer le futur quartier, désigné sous le nom de Toulouse Euro Sud-Ouest (Teso), un collectif d'associations des quartiers concernés par le projet vient de se créer.

Le «collectif Matabiau», c'est son nom, regroupe déjà une dizaine d'associations telles que les comités de quartier Bonnefoy, Marengo-Jolimont-La Colonne, Bayard-Belfort, des Chalets, l'association Michel-Ange, les Farfadets, Sept notre quartier (à Roseraie-Soupetard), le comité Lapujade, le foyer des jeunes travailleurs de Jolimont ou Solidarité Villes à Jolimont…

«Les membres du collectif souhaitent apporter leur propre expertise sur le diagnostic, sur les options d'aménagement, les conditions de sa mise en œuvre», expliquent les fondateurs du collectif dans un communiqué adressé à la presse.

«La communauté urbaine propose la création d'un comité de 30 personnes environ composé à la fois de techniciens, d'acteurs économiques, de représentants des habitants. Ce dispositif peut être utile mais à l'évidence il ne permettra pas de prendre en compte la diversité des situations des différents quartiers et surtout ne concernera qu'une très petite minorité de la population concernée», estime le collectif, qui souhaite «une véritable concertation (avec) toutes les parties prenantes».

La grande inquiétude des riverains, que Toulouse Métropole souhaite associer à la concertation, porte sur leur réelle capacité à faire évoluer le projet : «Qu'est-ce qui peut encore le faire bouger ?» s'interroge l'urbaniste Gérard Gasselin, de l'association Solidarité Villes : «Busquets ne doit pas travailler tout seul dans son coin sans prendre l'avis des habitants».

«Plutôt qu'un méga projet «Toulouse Matabiau pour l'Europe», on veut un projet «Toulouse pour les Toulousains», à taille plus humaine», résume Félix Ballesio, des Farfadets.

collectif.matabiau@gmail.com

La Dépêche du Midi

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:53

jean françois copéChers amis,

Depuis des mois, François Hollande et son gouvernement méprisent les opposants au mariage et à l’adoption par les couples de même sexe et refusent de les écouter : refus d’organiser un référendum sur ce texte, sous-estimation systématique du nombre de manifestants lors des deux grands rassemblements du 13 janvier et du 24 mars dernier, fin de non-recevoir arrogante adressée par le CESE aux 700 000 citoyens français qui avaient décidé de le saisir, dénigrement de tous les arguments soulevés lors des débats parlementaires.

En précipitant la 2ème lecture du texte à l’Assemblée nationale, le gouvernement a décidé de passer en force au Parlement et affiche sa volonté de court-circuiter la grande manifestation du 26 mai prochain à Paris contre ce projet de loi.

Je condamne ces méthodes et demande solennellement à la majorité de renoncer à ce coup de force pour enfin écouter les Français. L’urgence est la lutte contre le chômage, le gouvernement doit abandonner tous les projets qui divisent et qui n’ont pas d’impact sur l’emploi comme l’ouverture du mariage et de l’adoption pour les personnes de même sexe.

Vous avez été très nombreux à participer aux grandes manifestations nationales des 13 janvier et 24 mars derniers à Paris et je tenais à vous en remercier vivement.

Une nouvelle manifestation populaire est organisée dimanche 21 avril prochain à Paris.

Je vous invite donc à y participer en masse afin de montrer à ce gouvernement et à sa majorité que nous mènerons le combat jusqu’au bout.


Je compte sur vous

Avec toute mon amitié.

Jean-François Copé

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:51

Chers Amis,

En moins d’un an, François Hollande est déjà le chef de l’Etat le plus discrédité de l’Histoire de la Vème République.

François Hollande est discrédité humainement car, chaque jour davantage, il apparaît incapable de faire preuve d’autorité et de prendre des décisions courageuses pour la France.

François Hollande est discrédité politiquement car il est en échec sur tous les plans :

  • le chômage explose dans des proportions inédites,
  • le pouvoir d’achat a reculé pour la première fois depuis 1984 à cause des hausses d’impôts massives qui étouffent les ménages et les entreprises,
  • l’insécurité est repartie à la hausse alors qu’elle était en baisse depuis 10 ans.

François Hollande est discrédité moralement car l’affaire Cahuzac, qui éclabousse tout le gouvernement, montre combien ses grandes leçons sur la République exemplaire étaient une imposture.

Ce scénario catastrophe n’est malheureusement pas une surprise. Nicolas Sarkozy l’avait prédit, très précisément, le 3 mai 2012, dans un discours à Toulon, entre les deux tours de l’élection présidentielle.

Avec Nicolas Sarkozy, nous avions tiré la sonnette d’alarme, nous avions prévenu que François Hollande ne serait pas à la hauteur de la fonction présidentielle et affaiblirait la France. Je vous propose de redécouvrir ce moment de grande lucidité en regardant la vidéo ci-dessous.

Mais, avec la même lucidité qui nous habitait au sujet de François Hollande, je dis aujourd’hui que la France n’est pas condamnée au déclin ! Notre devoir, à l’UMP, est de tout faire pour infléchir la politique du gouvernement dans l’intérêt général. Notre devoir est de transformer les élections municipales de 2014 en premier acte de la reconquête du cœur des Français et du redressement de la France.

Je compte sur votre mobilisation !

Avec ma fidèle amitié,

Jean-François Copé

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:33

Jean-Michel-Lattes.pngJean-Michel Lattes, porte-parole de « Toulouse Avenir », et ancien adjoint du Capitole sous la mandature Douste-Blazy/Moudenc, a souhaité réagir à notre dossier de la semaine dernière : « Nos élus, ces nantis ? Nous dévoilons leurs salaires ». Il nous déclare son patrimoine et attaque…

Je ne suis plus élu mais je souhaitais intervenir sur votre étude relative aux patrimoines des élus. Par transparence, je vous indique que je perçois 3700 euros par mois en tant que Maître de Conférences Hors classe, que je perçois une indemnité complémentaire de 2500 euros par an en tant que directeur du SUIO, que je perçois environ 2500 euros par an d’heures sup et que selon les années je touche 2000 euros/an de droits d’auteur. Je suis propriétaire de ma maison à Toulouse achetée en 1998, reconstruite après AZF en 2001 et dont le crédit va jusqu’en 2014. Elle est évaluée à 400 000 euros. J’ai enfin hérité de la maison de ma mère dans les Pyrénées. Elle est évaluée à 270 000 euros.

Cela étant dit, je me permets de relever deux erreurs – à mon sens – dans votre présentation.

 

 

1. Vous ne dites rien de la retraite de parlementaire de Pierre Cohen. Celui-ci ayant effectué 3 mandats, il perçoit de fait – en plus – 4644 euros / mois.

Ce système résulte du mode de calcul très favorable des retraites parlementaires

Bien que cela ne participe pas à votre analyse, tout cela est à compléter par la retraite Fonction Publique, monsieur Cohen ayant été ingénieur de recherche à l’UPS.

 

2. Concernant Monsieur Borgel, ce n’est que très récemment, sous pression médiatique, qu’il a renoncé à son mandat de Conseiller régional d’Ile-de-France. L’absence de mention officialisant cette démission laisse supposer que l’on en est à l’enregistrement de la démission. De fait, entre Juin et Avril 2013, Monsieur Borgel aura perçu 3000 euros par mois sur ce mandat. On note en outre qu’il était le seul Président de Sem de la Région et qu’il dirigeait la Société d’aménagement et d’équipement de la Région parisienne. Il percevait 21000 euros par an pour cette fonction qu’il n’a quittée – toujours sous la pression des réseaux sociaux – que le 21.01.13

Le Journal Toulousain

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Toulouse
commenter cet article
19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:22

voix-du-midi.jpgHier, on pouvait encore rire des mensonges de nos politiques. Mais l’affaire Cahuzac a tout changé. Aujourd’hui, on a décidé d’être pessimiste.

« François Hollande qui n’était pas au courant du compte en Suisse de Jérôme Cahuzac, c’est bizarre quand même« . Quand l’imitateur Gérald Dahan campe le lunaire Fabrice Luchini, comme il l’a fait à Bruguières le 12 avril dernier, on hésite entre mourir de rire ou tomber de son siège. Car derrière la légèreté ampoulée et la réflexion pseudo-philosophique, on peut sacrément s’interroger sur nos plus hautes sphères.

Jadis, à une époque pourtant pas si lointaine, on rigolait du « abracadabrantesque » chiraquien, du Super Menteur « guignolesque » inventé de toutes pièces comme de l’élu local pris gentiment la main dans le pot de confiture. On tournait en dérision les vaines dénégations d’un Virenque sous mauvaise perfusion, et on faisait semblant de croire qu’Armstrong montait les cols à la seule force de son courage herculéen né de sa lutte contre le cancer. Et bien sûr, Sarkozy et Bettencourt, Karachi et j’en passe ne sont que des rumeurs de bas étage. Seuls les collaborateurs casquent, comme de bien entendu. C’était un temps où on voulait encore être optimiste, fermer les yeux devant les plus sensibles évidences.

« L’ancien Premier secrétaire du PS, chef de l’État aujourd’hui, ignore beaucoup de choses… »

Mais aujourd’hui, on est pessimiste. Armstrong a dupé tout le monde, sans foi ni loi, sur les routes, à la télé, dans son pays. Et désormais, on ment « les yeux dans les yeux » au président de la République. Belle société décomplexée que voilà ! François Hollande, justement… Pour un ancien Premier secrétaire du Parti socialiste durant dix ans, chef de l’État aujourd’hui, il ignore beaucoup de choses. Les tripatouillages de Kucheida dans le Pas-de-Calais ? Pas au courant. Le cas du camarade Dalongeville à Hénin-Beaumont et du sénateur Teulade ? Circulez, y’a rien à voir ! L’ancien ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, avouait fin 2011 qu’il savait que DSK avait été contrôlé au bois de Boulogne en 2006. Et le patron de la France ne sait pas que l’un de ses plus importants ministres avait un compte en Suisse ? Ce genre d’amnésie n’amuse plus. Ne convainc plus.

Le déballage, cette semaine, sur le patrimoine des ministres, s’il a ravi les bas instincts de tout le monde, et notamment du monde médiatique quoi qu’en disent les faux-culs, ne résout pas le problème. Potentiellement, le mensonge est partout, qui guette le lambda électeur. Un sursaut de conscience est urgent. Comme le dit Nabilla : Non mais allô quoi ! ».

La Voix du Midi
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Divers
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 07:36

christian estrosi 01Le député maire de Nice tiendra ce jeudi à Toulouse un débat sur «la sécurité dans les grandes villes». Il apportera son soutien à Jean-Luc Moudenc, ancien maire UMP jusqu'en 2008 de la Ville rose, que la droite espère bien reprendre. Le thème de la sécurité devrait être l'une des clefs des reconquêtes municipales. Christian Estrosi rappellera que sa ville, où «les interpellations ont bondi de 300 % en 4 ans», compte plus de 800 caméras de vidéosurveillance et 500 policiers municipaux pour 350 000 habitants, contre seulement 21 caméras et 160 policiers municipaux à Toulouse pour 400 000 habitants.

Le Figaro

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 06:15

assemblée 01Le Parlement a adopté définitivement, mercredi 17 avril, la réforme des modes de scrutin locaux. Elle instaure notamment l'élection dans chaque canton d'un binôme homme-femme. Ce projet de loi, défendu par le ministre de l'Intérieur, Manuel Valls, et soutenu par les seuls socialistes, a été voté avec 273 voix pour, 247 contre et 20 abstentions.

Dans chaque canton, les électeurs désigneront tous les six ans, au scrutin majoritaire à deux tours, un binôme homme-femme pour les représenter au conseil départemental, futur nom du conseil général. Pour ne pas modifier le total de conseillers, le nombre de cantons sera divisé par deux (de 4 000 à 2 000). La manœuvre implique un redécoupage, du ressort du ministère de l'Intérieur, de la carte des cantons, restée dans son ensemble inchangée depuis 1801.

Le texte reporte en outre à 2015 les élections départementales et régionales, initialement prévues pour 2014, année déjà chargée en scrutins, avec les municipales, les européennes et les sénatoriales. Par ailleurs, aux municipales, le scrutin de liste mi-proportionnel, mi-majoritaire s'appliquera dans les communes de plus de 1 000 habitants, contre 3 500 actuellement. Enfin, les délégués des communes dans les intercommunalités seront désignés au suffrage universel en même temps que les conseillers municipaux, et parmi eux.

Francetv info

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans France
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 06:10

arribagé 02Partisane d’une liste unique pour les prochaines élections municipales à Toulouse, Laurence Arribagé reste le principal soutien de Jean-Luc Moudenc pour briguer le Capitole. Mariée à Dominique Arribagé (ancien défenseur du TFC), adepte du jeu de tête, elle maîtrise plutôt la répartie, la preuve avec notre interview décalée…

 

La phrase que vous ne supportez pas d’entendre ?

« Je vais voir si je peux gérer ça… » Et en fait c’est moi qui gère !


Un cauchemar qui a hanté vos nuits ?

Etre impuissante devant la maladie de l’un de mes enfants.


Quel est votre plus beau souvenir d’enfance ?

Quand j’étais « Claudette » avec ma sœur et ma cousine !


Votre plus grosse gaffe ?

Penser appeler quelqu’un mais se tromper et dire des horreurs sur la personne que j’avais en réalité au bout du fil !


Votre plus grande peur ?

Refaire la même gaffe !


Votre plus belle expérience

Mes enfants et donner la vie à mes jumeaux !


Votre plus gros fou rire ?

En février dernier, lors d’un dîner chez ma sœur. Nous étions douze et tout était prévu à la perfection mais… pour dix ! Ce n’est peut-être pas le plus gros fou rire mais le plus récent !


Quelle est votre émission TV préférée ?

« Le petit journal »


Et celle que vous détestez ?

« Top chef », « Un dîner presque parfait », ou des émissions dans ce genre. Probablement parce que la cuisine, ce n’est pas mon fort !


Qu’est-ce qui vous fait rire ?

Valérie Lemercier, Florence Foresti et certaines femmes et hommes politiques… Mais pas pour la même raison !


Quel est votre péché mignon ?

Le Nutella et le chocolat en général! Même si je sais que ce n’est pas l’idéal !


La pire soirée que vous ayez connue ?

Une soirée au restaurant, entre amies, qui fut un remake de Carnage (le film de Polanski tiré du roman de Yasmina Reza). C’était à la Villa Tropézienne… elles se reconnaîtront !


Le pire cadeau que vous ayez offert ?

Un pull pour mon mari à Noël. J’ai très vite vu que j’étais hors sujet !

 

Votre restaurant toulousain préféré ?

La Villa Tropézienne, la Tantina de la Playa. Et le bar du Matin pour boire un café !


Quelle est la chanson que vous aimez fredonner sous la douche ?

« Amoureuse » de Véronique Sanson.


Quel est votre gadget préféré ?

Mon téléphone.


Quel est votre destination préférée ?

Paris ! Avec mes copines !


Quel est votre animal préféré ?

Le guépard… Il me rappelle Alain Delon dans ses jeunes années !


Si la fin du monde approchait, que vous empresseriez-vous de faire?

Aimer et profiter de ma famille.

LeJournal Toulousain

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article
18 avril 2013 4 18 /04 /avril /2013 05:42

Divers-09-6684.JPGMunicipales – Sacha Briand (UMP) annonce qu'il ne sera pas candidat à Blagnac en 2014. "Ma vie personnelle et professionnelle sont désormais à Toulouse" affirme dans un communiqué le conseiller régional et conseiller municipal de Blagnac.

Objectif News

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article
16 avril 2013 2 16 /04 /avril /2013 05:59
estrosi.jpgL'association Toulouse Avenir reçoit :
 
Christian ESTROSI
 
Ancien ministre, Député - Maire de Nice
 
sur le thème de la sécurité
 
Jeudi 18 Avril à 19h
 
Salle de Barcelone
22 Allée de Barcelone à Toulouse

Métro Compans-Caffarelli (ligne B) - bus ligne 1
 
Nous vous attendons nombreux. Vos amis sont les bienvenus !
Bien fidèlement,
Laurence ARRIBAGE
Secrétaire départementale
Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article