Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

16 février 2013 6 16 /02 /février /2013 18:19

videosurveillance.jpgCe vendredi, la Commission des Libertés Publiques de la Ville de Toulouse, que nous avions créée sous un autre nom, a annoncé, enfin, du nouveau sur la vidéoprotection à Toulouse.

Près de deux ans après leur annonce par le Maire, la commission a confirmé l’installation de nouvelles caméras sur la voie publique, dans les secteurs Pargaminières et Bagatelle.

C’est certes une bonne nouvelle, mais nous n’en sommes, encore une fois, qu’au stade de l’annonce. Notamment, les caméras de Pargaminières ne seront installées qu’une fois la réfection de cette rue achevée, au plus tôt en septembre 2013, soit 6 mois avant les élections… Heureux hasard !

Il est dommage de se limiter à si peu de nouvelles caméras.

Le centre-ville, qui concentre tant de délinquance, reste oublié alors qu’il faudrait y « mettre le paquet ».

Nous réitérons notre demande de généralisation de la vidéosurveillance à l’ensemble des quartiers toulousains, alors que des communes de l’agglomération déploient les caméras : Blagnac, Colomiers, Tournefeuille (qui compte 21 caméras, un nombre analogue à celui de Toulouse !).

La position de la Commission municipale est donc une décision timorée malgré l’insécurité grandissante !

Enfin, celle-ci s’accompagne du retrait de deux caméras existantes. Ce que le Maire donne d’une main, il le reprend de l’autre, pour ménager la chèvre et le chou (vert)… Quel tango dogmatique !

Jean-Luc MOUDENC
Député de la Haute-Garonne
Maire de Toulouse de 2004 à 2008

 

 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Jean Luc Moudenc Député
commenter cet article

commentaires