Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 10:03

TGV_1215.jpgMercredi, plus de 100 Montguyonnais et Saint-Martinois ont répondu à l'invitation de Lisea, le concessionnaire de la LGV. Le concepteur-constructeur Cosea a présenté le projet et détaillé les principaux impacts sur les deux communes traversées par 5,9 km (5,2 + 0,7) de lignes.

Quels impacts ?

Les travaux les plus spectaculaires vont s'étendre sur trois ans : 2012, construction des ouvrages ; 2013, les terrassements et 2014, couche de forme et sous-couche. Deux viaducs vont être édifiés pour franchir l'étang de la Goujonne et le Mouzon.

Pour respecter la réglementation contre le bruit, 1 285 mètres d'écran acoustique et 870 mètres de merlon seront réalisés. Durant les travaux, la circulation sera maintenue sur les routes départementales. En revanche, contre un itinéraire de substitution sera créé pour les voies communales n° 3 et 5.

La sécurité tant sur le chantier qu'à l'extérieur a été développée. Deux informations pratiques à noter concernant l'emploi : les candidatures doivent passer par Pôle emploi et des maçons sont recherchés.

Pour informer les riverains mais aussi ceux qui s'intéressent au projet, Lisea a créé un site Internet www.lgv-sea-tours-bordeaux.fr. On y trouvera notamment le suivi de l'avancée du chantier. Un périodique « Lisea Express » sera adressé aux riverains quatre fois par an. La prochaine édition est fixée à fin mars. Il est également envisagé de faire des réunions publiques d'information et des visites organisées de chantier. L'assemblée était composée de personnes souhaitant parfaire leur connaissance, mais aussi de propriétaires fonciers mécontents devant céder moyennant rétribution une partie de leur patrimoine situé sur l'emprise de la ligne.

La formule « manque de respect aux propriétaires fonciers » regroupe en fait des problèmes particuliers de natures diverses : piquetage mal positionné, déboisement allant au-delà de l'emprise, enclavement de parcelle, acte d'achat non passé alors que les travaux ne vont pas tarder à démarrer…

La société concessionnaire de la LGV Lisea a reçu les pétitionnaires à l'issue de la réunion.

Le Sud Ouest

Partager cet article
Repost0

commentaires