Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

22 novembre 2012 4 22 /11 /novembre /2012 16:04

2012-10-24-Jean-Francois-Cope 1426Le directeur de campagne de François Fillon, Eric Ciotti, a cru bon de pointer un certain nombre de « problèmes majeurs » » qui auraient émaillé le scrutin du 18 novembre dernier dans la Fédération de Haute-Garonne pour la présidence de l'UMP.

En réponse, nous tenons à apporter les précisions suivantes :

- Sur le faible écart de 21 voix entre la liste d'émargement et le nombre de bulletins dépouillés, il s'explique par le fait que les adhérents devaient voter trois fois pour chacun des scrutins (président, motions, charte) et six lorsque ceux-ci étaient détenteurs d'une procuration. Devant l'afflux d'électeurs et compte tenu de l'attente, certains d'entre eux, une fois de plus en très petit nombre, n'ont pas émargé comme ils auraient dû le faire en bonne forme. Cette erreur matérielle, si regrettable soit-elle, est collective et ne saurait être imputée pas plus à une équipe qu'à une autre.

- Sur les procurations, un contrôle plus strict que dans d'autres fédérations a été opéré : celles-ci ont été vérifiées deux fois, à l'entrée du bureau de vote sur une liste de contrôle et au moment du vote sur la liste d'émargement. Ce double contrôle a d'ailleurs conduit à refuser un certain nombre de procurations litigieuses.

- Sur la qualité d'Elisabeth Pouchelon, celle-ci, en tant que déléguée de circonscription et épouse du Bâtonnier Pouchelon membre de la COCOE, s'est abstenu volontairement d'être membre d'un quelconque bureau de vote

Il convient en outre de souligner l'absence de tout différend et incident entre les représentants des deux équipes lors du scrutin, du dépouillement et de la rédaction des procès-verbaux. En ce sens, aucune réclamation de fraude n'a été portée, notamment par les représentants de François Fillon, sur les procès-verbaux de vote ; les seules réserves portaient en fait sur le déplacement du lieu d'un bureau de vote à Bagnères-de-Luchon qui avait cependant fait l'objet d'une signalétique et d'une information aux adhérents.
Pour ces raisons, la COCOE a validé sans difficulté aucune les résultats de la Fédération de Haute-Garonne.

Indiquons encore que les bureaux de vote ont été tenus sous l'autorité expérimentée de Marie-Hélène Mayeux-Bouchard accompagnée de représentants de François Fillon et Jean-François Copé.

Laurence ARRIBAGE
Secrétaire départementale

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Présidence de l'UMP
commenter cet article

commentaires