Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

2 novembre 2013 6 02 /11 /novembre /2013 11:55

TGV 150Dans mon billet du 23 octobre dernier, je vous faisais part du énième retard de la LGV Bordeaux-Toulouse. Comme je l’indiquais, ce retard était maquillé en bonne nouvelle et nous faisait constater d’un nouveau couac entre le maire sortant et le gouvernement. De plus, le gouvernement reste imprécis sur le financement, notoirement incomplet de ce projet.

Mon inquiétude grandit encore à l’annonce de plusieurs Conseils Généraux qui viennent de suspendre leur financement. En effet, le Conseil Général de la Charente-Maritime réclame des assurances quant aux prolongements vers Toulouse et l’Espagne. Et il n’est pas le seul puisqu’il est rejoint par la Région Poitou-Charentes, le Conseil Général des Pyrénées-Atlantiques et la communauté de communes de Pau.

Dominique Bussereau, président du département de la Charente-Maritime reste critique quant au calendrier des nouvelles lignes et précise « J’avais prévu qu’après l’arrivée de la LGV à Bordeaux on commence immédiatement vers Toulouse » car « on ne peut pas laisser la 4e ville de France à l’écart du reste de l’Europe du TGV. Prendre du retard sur Toulouse est une erreur magistrale ». Vous trouverez son entretien complet en cliquant ici.

Tout porte à penser que ce projet, qui est un vecteur économique majeur pour le sud-ouest de la France et qui implique également la péninsule ibérique, soit en train de prendre l’eau de toutes parts.

Jean-Luc MOUDENC
Député de Toulouse

Partager cet article
Repost0

commentaires