Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

4 avril 2014 5 04 /04 /avril /2014 11:44

Profitant d'une gauche qui n'a pu s'unir et d'un mouvement national de contestation du gouvernement, Thierry Fourcassier réalise son rêve: s'installer à la tête de la ville.Rencontre.

Quelle a été votre première réaction dimanche?

Le dépouillement est un moment intense car les dés sont jetés et on ne peut qu'attendre le verdict. Les équipes des candidats qui ont œuvré pour porter leurs convictions sont dans le même état d'esprit. Bien sûr, quand le résultat tombe, il tombe. Et à ce moment, gagner ou perdre doit se faire dans la dignité et dans le respect de tous, surtout pour la tête de liste. En parallèle, immédiatement, se fait sentir ce besoin urgent de se mettre au travail pour Saint Jory et d'œuvrer pour chacun de mes concitoyens, en toute conscience des responsabilités qui m'incombent.

Quelles mesures prioritaires prendrez-vous prochainement?

Va très vite arriver le vote du budget, moment majeur dans la gestion d'une commune car il définit les priorités choisies pour l'année. La première décision, conformément à nos engagements sera de ne pas augmenter les impôts locaux et de rembourser la dette. Cette année, nous commencerons des aménagements de quartiers, nous mettrons en œuvre la carte associative «pass-sport et culture» et développerons les services à la personne.

Quels grands projets pourraient voir le jour ce mandat?

Nous avons prévu dans notre calendrier à partir de la 3ème année : une halle au centre ville, des équipements sportifs (tennis couvert, foot en salle, badminton) et culturels comme une médiathèque. Notre projet «sénior harmonie» verra également le jour au centre ville.

La métropole passe elle aussi à droite. Sans doute un avantage pour vous...?

Quelles que soient les sensibilités politiques, nous portons notre projet pour Saint Jory. Bien sûr, il est plus simple de défendre les intérêts des Saints Joryens en dialoguant avec Jean Luc Moudenc que je connais bien et avec qui j'ai déjà l'habitude de travailler.

Comment allez-vous travailler avec l'opposition?

Travailler avec l'opposition est bien évidemment le vœu de chaque majorité et mon objectif sur ce point est d'apaiser et de réconcilier les Saints Joryens en travaillant avec tous dans le seul but qui m'importe : faire avancer Saint Jory.


Alternative Saint-Jory souhaite désormais un «climat apaisé»

thierry-02.jpgLa liste alternative Saint-Jory a tenu à saluer «le travail accompli pendant 14 ans par l'équipe sortante conduite parRichard Donnadieu et à féliciter pour cette victoire la nouvelle équipe qui arrive aux commandes». Elle ajoute: «Nous leurs souhaitons bonne chance pour que cette mandature soit profitable à notre commune et à tous ses habitants. Nous formulons le vœu qu'à compter de maintenant les outrances et les attaques personnelles qui ont malheureusement marqué cette campagne cessent définitivement.

Alternative Saint-Jory remercie chaleureusement tous les Saint-Joryens qui lui ont permis d'avoir deux élus au conseil municipal. «Nous ne sommes présents que depuis 16 mois sur la scène politique locale, le nombre d'électeurs qui nous ont fait confiance et les scores que nous avons réalisés au premier (25,45%) comme au second tour (16,05%) sont prometteurs pour l'avenir et démontrent que pour les Saint-joryens il existe, dans une commune de 5 400 habitants, une autre alternative que les clivages traditionnels».

«Nos deux représentants au conseil municipal, Sophie Caurel et Philippe Fort seront les garants de notre volonté de travailler dans un climat apaisé, dans le respect des valeurs de dialogue, de transparence, de concertation qui sont les nôtres et que nous avons mis en pratique pendant notre campagne.Plus que jamais nous sommes déterminés à œuvrer pour notre commune, toujours plus près des Saint-Joryens pour les 6 ans à venir.»

La dépêche du Midi

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Municipales 2014
commenter cet article

commentaires