Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

20 juin 2012 3 20 /06 /juin /2012 05:34

pyreneenne-10.jpgLa société La Pyrénéenne a jusqu’au 17 juillet pour trouver un repreneur.

Placée en redressement judiciaire, la société La Pyrénéenne a jusqu’au 17 juillet pour trouver un repreneur. C’est ce qu’a décidé hier le tribunal de commerce de Toulouse. Une situation qui met en difficulté les 80 salariés de cette entreprise, en conflit avec RFF et la SNCF à propos de travaux effectués sur le doublement de voies entre Toulouse et Saint-Sulpice. Et par ricochet les prestataires de La Pyrénéenne sont également concernés par ce conflit.

"J’ai 62 ans et je suis obligé de conduire à nouveau les camions de ma société." L’homme qui parle, c’est Michel Auret, à la tête d’Atlantique Méditerranée Location (AML) une entreprise située à Verdale et spécialisée dans le terrassement. Il fait partie des patrons des 16 sociétés qui ont sous-traité des chantiers pour La Pyrénéenne, dans le cadre du plan Rail, et qui sont donc indirectement touchées par les difficultés de l’entreprise. "En un an on a licencié la moitié de notre personnel, nous ne sommes plus que 6, et si je veux éviter le dépôt de bilan je suis obligé de repasser derrière le volant", raconte-t-il en cachant à peine son écœurement. Il dit préférer garder son énergie pour jeudi prochain, en vue du rendez-vous avec son banquier dont dépend la survie d’AML.

Pierre Artigues, PDG d’ATP, spécialisé dans la location, est le porte-parole du collectif qui regroupe les 16 entreprises concernées. "L’Etat et les collectivités locales ont profité de notre travail, les trains ont pu rouler dans les temps, aujourd’hui on demande que notre travail soit payé."

Ainsi, les salariés de La Pyrénéenne et de ses prestataires ont juré de se faire entendre par les pouvoirs publics dans les prochains jours. Car c’est du maintien de 200 emplois dans le BTP et d’une ardoise de 1,8 million d’euros dont il s’agit avant tout dans ce conflit.

Métro

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article

commentaires