Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

29 août 2012 3 29 /08 /août /2012 18:04
pompe-essence.jpgLe Président de la République avait promis, pendant sa campagne, un blocage des prix de l’essence.
A l’époque, nous avions dénoncé cette promesse intenable. Dans les semaines qui ont suivi son élection, elle était abandonnée en l’état.
Mais, il y a quelques jours, le Ministre de l’Économie a cru bon d’annoncer une baisse « substantielle » des prix à la pompe.
Bien évidemment, dans le contexte de difficulté budgétaire de l'Etat et de hausse structurelle du prix du baril, il n’était pas possible d’obtenir une baisse réellement « substantielle ». Elle se limite, au mieux, à 6 centimes par litres (sauf dans les stations qui ont augmenté leurs prix de 6 centimes en prévision de cette baisse la semaine dernière !).
Alors, aujourd’hui, les Français n’économisent, sur un plein de 50 litres, que l’équivalent de trois baguettes de pain !

C’est bien maigre pour camoufler une promesse abandonnée. Ce n’est que de la poudre aux yeux destinée à donner un peu de carburant à la côte de popularité de François HOLLANDE qui est en chute libre !
Le "changement" n'était il pas promis pour "maintenant" ?
Jean-Luc MOUDENC
Député de la Haute-Garonne
Maire de Toulouse de 2004 à 2008

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article

commentaires