Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

6 octobre 2014 1 06 /10 /octobre /2014 16:44

TGVRéseau ferré de France (RFF) vient de dévoiler le projet d’aménagement des voies au nord de la Ville rose, en prévision de l’arrivée du TGV Paris-Toulouse via Bordeaux. Un chantier estimé à 566 millions d’euros, qui doit par ailleurs permettre de créer une ligne de type RER entre Castelnau d’Estrétefonds et Toulouse avec sept gares desservies et un train tous les quarts d’heure aux heures de pointe.

Dans les faits, il s’agit de moderniser un tronçon de dix-neuf kilomètres, couvrant cinq communes. Les principaux aménagements comprennent la mise à quatre voies entre Saint-Jory et la gare de Toulouse-Matabiau, la création d’un terminus partiel à Castelnau d’Estrétefonds et la la création d’une interconnexion avec le métro entre la halte de route de Launaguet et la station La Vache (ligne B).

Ce vaste chantier comprend aussi huit ouvrages de franchissement routiers, près de trois kilomètres de reprise de berges le long du canal latéral à la Garonne, et plus de sept kilomètres de murs acoustiques. « Douze habitations et onze bâtis à caractère industriel et commercial restent dans les emprises. Ils seront donc acquis et les propriétaires (et exploitants dans le cadre d’activités économiques) indemnisés », précise par ailleurs RFF.

L’enquête publique sur ce projet, baptisé AFNT (Aménagements ferroviaires au nord de Toulouse), sera menée du 14 octobre au 8 décembre. La mise en service est prévue en 2024, en même temps que l’arrivée du TGV dans la Ville rose. L’objectif est de permettre de doubler le nombre de trains en circulation chaque jour sur le tronçon (116 en moyenne aujourd’hui), et d’accueillir 15.000 à 20.000 voyageurs quotidiens contre 6000 actuellement.

 

Touleco

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article

commentaires