Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

25 février 2012 6 25 /02 /février /2012 19:22

presidentielle-008.jpgCe samedi matin, le Président de la République est venu inaugurer son cinquième salon de l’agriculture, un exercice qu’il affectionne particulièrement. Au cœur de la plus grande manifestation agricole de France et d'Europe, qui attend sur 9 jours, Porte de Versailles à Paris, près de 700 000 visiteurs ruraux et urbains, il est allé à la rencontre des éleveurs et agriculteurs de France. Quatre heures durant, il a goûté les spécialités des milliers d’exposants, encourageant les visiteurs à profiter de cette magnifique manifestation.

Accompagné du ministre de l'agriculture Bruno Le Maire et du président du parti Chasse, pêche, nature, traditions, Frédéric Nihous, qui le soutient, Nicolas Sarkozy a reçu un accueil particulièrement chaleureux de ce monde paysan qui l’apprécie. Ces cinq dernières années, le chef de l'État n’a pas ménagé ses efforts pour protéger et défendre l’agriculture française, multipliant les déplacements dans les exploitations au rythme d’au moins un par mois en moyenne depuis 2010. Les résultats sont là : le revenu moyen des agriculteurs a plus que doublé en trois ans, passant de 14 500 euros à 30 200 euros et l’année 2011 a été une année exceptionnelle pour les exportations agricoles françaises avec un excédent record de la balance commerciale de près de 12 milliards d’euros, soit deux fois plus qu'en 2009.

« Nous partageons les mêmes valeurs » est venu leur dire le Président de la République : « celles de gens qui aiment leur travail et qui veulent vivre de leur travail ». Des valeurs que Nicolas Sarkozy entend plus que jamais défendre, avec l’aide des agriculteurs : « j’ai besoin que vous m’aidiez à les faire triompher, parce que ces valeurs sont la seule façon pour que la France reste un pays fort et indépendant ». « Ce n’est pas du folklore l'agriculture, c'est une activité économique aussi essentielle pour notre économie que l'automobile ».

Nicolas Sarkozy a, sans attendre, précisé ses priorités pour l’agriculture lors d’un second mandat, de la simplification des contraintes environnementales à la réforme de la politique agricole commune (PAC), en passant par la réorganisation des «filières».

En remerciant les agriculteurs de leur « formidable accueil », Nicolas Sarkozy les a appelés à le soutenir pour bâtir une France forte : « l'économie française a besoin d'une agriculture forte », un appel reçu sous les applaudissements.

Découvrez dès à présent l’interview qu’il a accordée à Agra presse et à La France agricole

La France Forte

Partager cet article
Repost0

commentaires