Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:30

bolzan-005.jpgLe secrétaire départemental du Parti radical 31, cheville ouvrière de l’UDI en Haute-Garonne, estime que « l’unité passe par Jean-Luc Moudenc ».

Nouveau coup dur pour Christine de Veyrac, candidate déclarée pour l’UDI aux élections municipales de 2014 à Toulouse.

Après n’avoir pas obtenu le soutien de François Chollet, qui nous a annoncé son ralliement à Jean-Luc Moudenc en exclusivité mardi dernier, Christine de Veyrac perd Jean-Jacques Bolzan.

Le secrétaire départemental du Parti radical valoisien, cheville ouvrière de l’UDI 31, a annoncé à France 3 Midi-Pyrénées qu’il quitte l’équipe de campagne de l’eurodéputée.

Claude Doussiet claque la porte aussi

Pour lui, « ça n’avance pas ». Il déplore une « absence d’esprit d’équipe, de perspective et de leadership ». Il en est convaincu: « A ce jour, l’unité passe par un travail commun avec Jean-Luc Moudenc ».

Notons que ce départ concorde avec celui de Claude Doussiet, lequel avait pris en main le projet municipal de Christine de Veyrac avec Hervé Boco, l’automne dernier. Cet ami de Jean-Louis Borloo, co-fondateur de l’Agence nationale de rénovation urbaine (ANRU), dont les compétences sont particulièrement louées, a fait d’ailleurs connaître son ras-le-bol à la direction nationale de l’UDI.

La Voix du Midi

Partager cet article
Repost0

commentaires