Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

22 mars 2013 5 22 /03 /mars /2013 06:39

Sarkozy-35.jpgLa mise en examen de Nicolas Sarkozy pour abus de faiblesse dans l'affaire Bettencourt ne passe pas à droite. Nombre de ses partisans ont dénoncé, jeudi 21 mars, un acharnement judiciaire à l'encontre de l'ancien chef de l'Etat.

"Je ne peux pas m'empêcher à titre personnel de penser à un acharnement judiciaire, à un énième feuilleton judiciaire. En dix ans, tout a été reproché à Nicolas Sarkozy, Balladur, la Libye, Clearstream, jamais rien n'a été trouvé ni prouvé", s'est indigné sur iTélé Guillaume Peltier, co-leader de la Droite forte, premier "courant" de l'UMP.

Guillaume Peltier@G_Peltier

Plus Nicolas Sarkozy est populaire, plus certains tentent de l'empêcher par un 3ème tour judiciaire. Un règlement de comptes politique !

"La seule chance pour François Hollande en 2017"

Christian Estrosi, ami de longue date de Nicolas Sarkozy, a lui fait un rapprochement avec l'ouverture d'une information judiciaire, la veille, dans l'affaire Jérôme Cahuzac. "Chacun remarquera que cette décision intervient 48 heures après la mise en cause d'un ministre socialiste sans doute pour faire compensation. Nicolas Sarkozy a déjà dit que ces allégations en pleine campagne présidentielle et sans le moindre début d'une preuve relevaient de l'argutie politicienne", assène le maire de Nice dans un communiqué.

Christian Estrosi @cestrosi

Je dénonce des méthodes au relent politique évident. La justice ne doit pas permettre plus longtemps l'instrumentalisation de cette affaire

Encore plus critique, le député des Alpes-Maritimes Lionnel Luca laisse entendre que derrière cette mise en examen se cache la main invisible de François Hollande. "La seule chance pour François Hollande en 2017, c'est d'éliminer par tous les moyens la possibilité d'une candidature du seul adversaire qui peut le battre !", clame-t-il sur Twitter.

Lionnel Luca @lionnelluca06

La seule chance pour FH en 2017 c'est d'éliminer par tous les moyens la possibilité d'une candidature du seul adversaire qui peut le battre!

 

Jean-François Copé sur France 2 vendredi matin

Toujours sur Twitter, Christine Boutin s'est attachée à relativiser la portée de la mise en examen de l'ancien chef de l'Etat, estimant que cela n'allait pas régler les problèmes des Français. Quelques minutes plus tard, sur BFMTV, la présidente du Parti chrétien-démocrate s'est demandée si "la limite de 20 millions d'euros de dépenses pour un grand candidat [était] suffisante", laissant entendre que les limites posées par la loi poussait les candidats à tricher sur le financement de leurs campagnes.

Christine Boutin @christineboutin

Coup de tonnerre: Mise en examen @NicolasSarkozy . Est ce que cela va régler les pbs des français ? Non ! Nous devenons fous!

Francetv info

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article

commentaires