Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

19 avril 2013 5 19 /04 /avril /2013 05:51

Chers Amis,

En moins d’un an, François Hollande est déjà le chef de l’Etat le plus discrédité de l’Histoire de la Vème République.

François Hollande est discrédité humainement car, chaque jour davantage, il apparaît incapable de faire preuve d’autorité et de prendre des décisions courageuses pour la France.

François Hollande est discrédité politiquement car il est en échec sur tous les plans :

  • le chômage explose dans des proportions inédites,
  • le pouvoir d’achat a reculé pour la première fois depuis 1984 à cause des hausses d’impôts massives qui étouffent les ménages et les entreprises,
  • l’insécurité est repartie à la hausse alors qu’elle était en baisse depuis 10 ans.

François Hollande est discrédité moralement car l’affaire Cahuzac, qui éclabousse tout le gouvernement, montre combien ses grandes leçons sur la République exemplaire étaient une imposture.

Ce scénario catastrophe n’est malheureusement pas une surprise. Nicolas Sarkozy l’avait prédit, très précisément, le 3 mai 2012, dans un discours à Toulon, entre les deux tours de l’élection présidentielle.

Avec Nicolas Sarkozy, nous avions tiré la sonnette d’alarme, nous avions prévenu que François Hollande ne serait pas à la hauteur de la fonction présidentielle et affaiblirait la France. Je vous propose de redécouvrir ce moment de grande lucidité en regardant la vidéo ci-dessous.

Mais, avec la même lucidité qui nous habitait au sujet de François Hollande, je dis aujourd’hui que la France n’est pas condamnée au déclin ! Notre devoir, à l’UMP, est de tout faire pour infléchir la politique du gouvernement dans l’intérêt général. Notre devoir est de transformer les élections municipales de 2014 en premier acte de la reconquête du cœur des Français et du redressement de la France.

Je compte sur votre mobilisation !

Avec ma fidèle amitié,

Jean-François Copé

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article

commentaires