Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

10 juillet 2013 3 10 /07 /juillet /2013 19:14

TGV 150Jean-Marc AYRAULT a voulu confirmer implicitement le caractère prioritaire de la LGV Bordeaux-Toulouse.

Mais, dans le dossier de 25 pages remis à la presse cet après-midi, cette LGV n’est pas citée une seule fois. Le rapport cite pourtant les 4 LGV en cours.

De plus, l’ambigüité demeure sur l’agenda. Il n’y a aucune certitude sur le fait d’avoir  la Déclaration d’Utilité Publique en 2014, ni que les travaux seront lancés en 2017 une fois Tours-Bordeaux achevée. Et encore moins sur la mise en service en 2020.

Seuls deux points semblent acquis : le lancement des travaux avant 2030 et l’abandon du prolongement à Narbonne, reporté à bien plus tard.

Enfin, le Premier ministre n’a pas détaillé le moindre plan de financement.

Il n’y a donc aucune garantie que le TGV arrive à Toulouse en 2020-2022. C’est ce que nous craignions : un grand flou.

Le Gouvernement tente donc un coup politique préélectoral, à l’approche des municipales. Il fait un pari : les écrits restent, mais les paroles s’envolent… Qu’il se détrompe, les Toulousains sauront s’en souvenir.

Jean-Luc MOUDENC, Député de la Haute-Garonne, Maire de Toulouse de 2004 à 2008  

François CHOLLET, Président du Groupe Toulouse Métropole d’Europe à la Communauté urbaine

LGV dossier de 25 pages LGV dossier de 25 pages  

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires