Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

17 avril 2012 2 17 /04 /avril /2012 09:04

TGV 1253L'État a validé le tracé de la ligne à grande vitesse Bordeaux-Toulouse et l'instruction du dossier entre dans sa phase active. Les études préparatoires à l'enquête publique sont d'ores et déjà lancées. Le point avec Frédéric Perrière, chargé de mission des Grands Projets du Sud-Ouest (GPSO)

Après la validation, on entre vraiment dans le concret ?

Réseau Ferré de France a démarré la phase des études préparatoires à l'enquête publique.

Au cours de cette phase, nous expliquerons au public pourquoi on en est arrivé à ce tracé, quel est son impact, tant sur la partie acoustique, le bruit ressenti par les riverains, que sur les paysages, le bâti et le non bâti, sur la faune. L'idée est d'achever à la fin de cette année ce dossier d'études d'impact. Dans la foulée, le résultat de ces études sera examiné par l'Autorité environnementale composée de spécialistes de l'environnement. Saisie début 2013, elle disposera de trois mois pour se prononcer.

L'enquête publique durera combien de temps ?

Elle se déroulera entre le 15 juin et la mi-septembre 2013. Une période estivale mise à profit pour toucher toute la population. Quand la commission d'enquête aura remis son rapport au maître d'ouvrage, sera enclenchée la procédure de déclaration d'utilité publique. Cette DUP sera signée par les ministres après passage en Conseil d'État. Cela devrait durer 18 mois. On peut espérer l'obtention du décret de DUP fin 2014. En parallèle, auront lieu les deux autres enquêtes publiques concernant la liaison Toulouse Saint-Jory de mise à quatre voies, et de Bordeaux-Saint-Médard.

Cette enquête est la plus lourde jamais lancée ?

Cela tient au kilométrage de voies nouvelles, 417 km en tout, mais aussi au nombre de points d'information au public, environ 200. C'est effectivement le plus grand projet en linéaire que RFF et la SNCF aient conduit à ce jour en France avec un tel niveau de consultation du public.

Quand le tour de table financier sera-t-il bouclé ?

La question du financement n'est pas neutre car c'est elle qui conditionne le projet qui ne pourra démarrer que lorsque sera bouclé le tour de table financier. L'État a pris deux engagements formels : obtenir une DUP avant fin 2014 et rendre possible le début des travaux avant la fin de 2017. Il va y avoir une mission de financement pour rencontrer RFF, la totalité des collectivités, pour caler et boucler un plan de financement. Ce peut être long. Pour Tours-Bordeaux, cela a commencé en 2007 pour s'achever en 2012.

La Dépêche du Midi

Partager cet article
Repost0

commentaires