Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

28 janvier 2014 2 28 /01 /janvier /2014 06:09

Georges-011.JPGGeorges Deneuville, tête de liste de «Launaguet avec vous» tenait mardi soir dernier sa première réunion publique, salle des fêtes, à laquelle assistait une centaine de personnes. Le candidat UMP a dévoilé ses axes de campagne et la liste de ses colistiers. Une liste, selon Dominique Puissan qui a ouvert le meeting et qui en cas de victoire serait dédiée à la Culture, «représentative de plusieurs générations» et dont la moyenne d’âge s’établit à 46 ans. À son tour et en dépit d’un micro plutôt récalcitrant, Georges Deneuville a saisi la parole et rapidement défini ses thèmes de campagne : fiscalité et sécurité, au moment où sur la route de Launaguet, une fusillade éclatait faisant un mort et deux blessés.

Revenant sur le projet de redécoupage cantonal, le candidat s’est montré plus que dubitatif quant au regroupement de la commune avec Les Izards, Borderouge et Ginestous. «On se demande avec qui la majorité sortante est» s’est-il interrogé. Le prétendant à la mairie, s’il gagne, doterait d’ailleurs la commune, à l’instar de sa voisine Castelginest de caméras de surveillance et d’une police municipale «adaptée».

Autre point mis en avant, la fiscalité. Et le challenger de droite de cogner sur une fiscalité launaguétoise jugée «plus tenable». «Launaguet doit se doter impérativement d’un contrôle de gestion» a martelé le candidat comptable salarié d’Astrium, rappelant que le budget municipal venait de connaître une hausse de plus de 20 % des dépenses de fonctionnement entre 2009 et 2012. «La dette communale, c’est 50 % du budget de la commune. Pour quels résultats ? Un gymnase sans tribune à 4 millions d’€, une seul et unique crèche pour la commune quand L’Union en possède quatre, un Relais Assitantes Maternelles qui se délabre et un château dont l’entretien est à lui seul un gouffre financier. Stop ! Il faut désormais s’occuper plus des pauvres que des riches.»

Par la suite, Georges Deneuville a convié ses colistiers présents à venir le rejoindre sur l’estrade. Tous issus de milieux sociaux et professionnels différents, et désireux de s’impliquer dans la vie d’une commune à laquelle ils souhaitent redonner… un nouvel élan ?

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Launaguet Espoir Avenir
commenter cet article

commentaires