Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

14 août 2012 2 14 /08 /août /2012 13:59

TGV_1322.jpgLa Brousse, un petit village paisible perdu au fin fond du Sud Vienne, sur le territoire de la commune de Chaunay, à la limite des Deux-Sèvres. D'un petit chemin goudronné, on aperçoit une pelleteuse à l'œuvre dans un nuage de poussière et de tas de pierres. Depuis la semaine dernière, elle s'attaque à la destruction de la ferme de Jean-Bernard Delavault, dont le malheur est de se trouver sur le tracé de la future ligne ferroviaire à grande vitesse Tours-Bordeaux.

Jean-Bernard ne veut pas voir ça !

Exproprié, tout va disparaître. Les bâtiments d'exploitation : hangar, porcherie, bergerie, grange, fenil, étables, écuries à chevaux. Mais surtout la maison où il est né, qu'il avait rénovée et où il entendait bien passer ses vieux jours.
Sur les lieux, M. Mesquita, le chef des travaux, surveille l'opération. Les membres de la famille Delavault assistent impuissants à cette démolition tandis que les souvenirs refont surface. Eux, ils resteront en bordure de la voie à grande vitesse, avec ce qu'il restera de cette propriété qui fut une grande seigneurie d'une centaine d'hectares, morcelée en famille au fur à mesure des partages successifs.
Jean-Bernard, lui, on ne le verra pas. Il ne veut pas voir ça ! S'estimant spolié, il a dû se séparer de ses 150 brebis, il a perdu son outil de travail.
Le maire, Guy Sauvaitre, surveille également les travaux et pense déjà à l'avenir pour sa commune, accroché à son téléphone. Un démolisseur va venir pour la destruction de la maison, voir ce qui peut être sauvé. Les pierres pour faire des murs dans le bourg de Chaunay, restaurer la mare du village pour la mettre en valeur. Le poulailler construit par le grand-père Delavault, dont des pierres moulurées apparaissent. Les témoignages de la grandeur de ce qui fut une belle propriété avec son moulin dont une pierre est encore présente sur le site calme et tranquille jusqu'à ce jour.

La Nouvelle République

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans TGV LGV
commenter cet article

commentaires