Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

30 mai 2013 4 30 /05 /mai /2013 05:55

moudenc-75.jpgLors de sa venue à Toulouse, le 22 mai dernier, l’ex-ministre Laurent Wauquiez a tenu à apporter son soutien au candidat UMP Jean-Luc Moudenc, en perspective des prochaines élections municipales. Après Alain Juppé, Christian Estrosi, et Nathalie Kosciusko-Morizet, le défilé des personnalités nationales se poursuit, à la faveur du député Haut-Garonnais. « Moi-même, j’ai remporté la mairie dans une ville de gauche (Puy-en-Velay), j’espère être le clin d’œil de la chance pour Jean-Luc Moudenc », a affirmé Laurent Wauquiez. Mais la chance ne suffira pas, et le candidat le sait bien. Il compte également sur le contexte national défavorable, qui pourrait jouer des tours à la gauche. « Pierre Cohen a jumelé son action avec celle menée au gouvernement. Il est le très obéissant exécutant de François Hollande à Toulouse. Les municipales seront l’occasion de juger le mandat écoulé, mais aussi d’envoyer un signal fort contre la politique nationale », estime l’ancien maire de Toulouse. La venue de Laurent Wauquiez avait également pour objectif d’évoquer l’avenir de l’UMP et plus précisément de la motion « droite sociale », avec les militants toulousains. Après « tout ce qui a été vécu » (dixit J-L Moudenc), le parti cherche sa voie… parfois à tâtons. Comme en témoigne la nouvelle initiative de la fédération locale de donner des cours de soutien scolaires au sein de ses locaux. « Je suis très étonnée de cette polémique, j’ai fait exactement la même chose chez moi et il n’y a aucune réaction négative », note l’ancien ministre, soupçonné par certains de mener sa propre campagne… « 2022 ? Je n’ai pas inscrit la date sur mon rasoir » se contente-t-il de réagir, un léger sourire en coin.

Le Journal Toulousain

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article

commentaires