Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

1 juillet 2013 1 01 /07 /juillet /2013 05:33

cope-22.jpgL'année 2012 aura été une année difficile pour notre famille politique. Depuis, six mois, je n'ai qu'une idée : apaiser, rassembler, réconcilier. Et avec François Fillon, avec toute l'équipe de l'UMP, nous œuvrons ensemble pour faire l'unité et préparer l'avenir.

Aujourd'hui, l'UMP est de nouveau en ordre de marche. J'en veux pour preuve les scores réalisés par les candidats UMP aux élections législatives partielles : nous en avons gagné sept sur huit en un an. Ces résultats sont un désaveu cinglant pour François Hollande, dont le parti a été éliminé à quatre reprises dès le premier tour. Ces résultats nous donnent surtout une mission signalée. C'est vers nous que les Français se tournent et c'est à nous, à l'UMP, qu'il appartient de proposer une politique alternative et d'incarner une espérance pour la France.

Nous sommes un parti d'opposition, mais nous avons aussi vocation à porter demain le projet de reconstruction dont la France a absolument besoin. Je m'y engage avec un objectif : la reconquête du cœur des Français. Et c'est dès aujourd'hui que nous devons nous y atteler. Avant 2017, il y a 5 élections intermédiaires que nous devons absolument gagner – les municipales, les européennes et les sénatoriales en 2014, les régionales et les cantonales en 2015. Ces rendez-vous électoraux sont autant d'occasion d'adoucir la vie de nos compatriotes en mettant en œuvre une autre politique en matière de fiscalité, de sécurité ou de politique économique et sociale. Ils sont aussi une étape décisive vers la victoire en 2017.

Pour que nous soyons à la hauteur de cette ambition et des attentes des Français, nous avons trois rendez-vous à honorer : l'autorité, le courage, la générosité.

L'autorité, avec une droite qui porte des propositions courageuses pour défendre les valeurs républicaines, pour lutter contre l'insécurité, pour maîtriser l'immigration et combattre le communautarisme. Pour rétablir la méritocratie et en finir avec l'échec de l'intégration.

Le courage de de porter des réformes profondes en matière économique, pour créer de l'emploi et de la prospérité en France. Pour libérer enfin tous les talents que compte notre pays. Des talents qui sont aujourd'hui freinés par la dette publique, la bureaucratie, la fiscalité excessive, l'assistanat.

La générosité, pour tendre une main aux plus fragiles, à ceux qui ont eu des accidents de la route et qui veulent s'en sortir. Mais cette générosité s'accompagne d'un refus clair de l'assistanat. La générosité repose sur l'équilibre des droits et des devoirs.

Contenus liés: 

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP
commenter cet article

commentaires