Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Recherche

Archives

12 mars 2011 6 12 /03 /mars /2011 07:07

TGV_607.jpgLa communauté urbaine du Grand Toulouse a mis en place des comités de pilotages dans trois pôles de l'agglomération pour tenter d'appréhender le développement à l'horizon 2 030.Celui du nord est animé par Gérard André, maire d'Aucamville.

Quels sont les enjeux de la réflexion que vous conduisez ?

Nous menons dans le pôle nord une étude plus approfondie qu'ailleurs parce que ce secteur n'a pas une identité bien définie. C'est ce que confirme le premier diagnostic qui a été établi.

Sur quel secteur géographique travaillez-vous ?

Tout ce qui est autour de l'axe Garonne-canal, de Saint-Jory aux quartiers toulousains de Sesquières, Lalande Fondeyre….

Nous allons travailler sur le développement économique autour de la RD 820, la route de Paris, avec la nécessité de revitaliser ce secteur.Nous réfléchissons aussi au développement de l'agriculture périurbaine dans les zones de Saint-Jory, Castelginest, Gratentour. Nos travaux portent encore sur les questions d'équipements, de lien, urbain, de vie sociale.Sans oublier la question fondamentale des déplacements : le futur boulevard urbain nord entre Borderouge et Bruguières ; la LGV et le passage à quatre voies avec des TER cadencés toutes les 15 minutes sur le tronçon où se situent les gares de Saint-Jory et Fenouillet.

Quand la Fabrique rendra-t-elle sa copie ?

Le comité de pilotage que préside Pierre Cohen et auquel participent des élus comme Arlette Sylvestre en est à la première phase de digestion du diagnostic. Il y aura une concertation avec l'AUAT(1), les maires du territoire.Et un bureau d'études devrait être désigné en décembre.

1) Agence d'Urbanisme de l'Agglomération Toulousaine

La Dépêche du Midi du 120311

Partager cet article
Repost0

commentaires