Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

23 juin 2013 7 23 /06 /juin /2013 08:12

fronton-escagort.jpgIl fallait un brin de folie, et surtout l’envie de rigoler un bon coup pour lancer un tel projet. Après avoir fait déguster des insectes associés à des vins de l’appellation, Marc Mouisset, qui distille à profusion imagination et joie de vivre, vient de boucler l’organisation de son championnat du monde… de course d’escargots. L’événement est annoncé pour le 6 juillet, devant le «Comptoir», sur l’Esplanade Marc Aurèle où l’on espère qu’il ne pleuvra pas, ni qu’il fera trop chaud.

Avis donc aux amateurs auxquels il reste encore un peu de temps pour préparer leurs gastéropodes de compétition. Ou les trouver pour les retardataires. Le recrutement peut se faire dans son propre jardin, éventuellement dans celui du voisin, en tout cas jamais très loin de chez soi, un avantage appréciable dans le monde des grands sportifs. C’est ce qui s’appelle le circuit court ! Très en vogue. Et très adapté ce jour-là puisque le circuit, où s’affronteront les escargots fera… 42,195 cm de long. Placés dans de petits couloirs, ces monstres de puissance et de vitesse, décorés par leurs propriétaires, feront fumer le goudron pour tenter de battre le fameux record officiel : «soit 42,195 cm en exactement en 3 minutes et six secondes également», explique sérieusement Marc Mouisset. Gare aux enfants donc, qui devront rester dans les paddocks pour ne pas se faire écraser. Côté vitesse, une dérogation devrait être accordée prochainement car ne l’oublions, on est ici en plein centre-ville, et donc limité à 50 km/h…

Trois pistes

Mais les organisateurs ont bien calé l’événement. Les trois pistes sont actuellement en constructions. Elles sont réalisées par une entreprise locale, Biazzotto et fils, à qui a été confiée la lourde tâche de construire les circuits en bois ultra-sécurisés estampillés NF (Normes Frontonnaises).

Trois courses différentes sont annoncées. La première, inter-race, sera ouverte à tous les gastéropodes confondus qui seront décorés par leurs propriétaires. Avis aux commerçants qui veulent placarder leur enseigne sur les capots couvrant la puissance de la bête. La deuxième piste dite «cross», sera remplie de trous qu’il faudra éviter pour ne pas finir à l’aube. Enfin la troisième, dédiée aux enfants, permettra aux bambins de passer une bonne journée loin de leur WII ou de l’ordi de maman lorsque celle-ci est chez le coiffeur.

Cette manifestation a déjà des engagés, des particuliers, mais aussi par exemple, les sapeurs-pompiers qui présenteront leur poulain. «On a des demandes pour la course mais aussi pour la journée à laquelle s’associent la Confrérie des Fronton Trinqueurs le Domaine de Lescure AOP Fronton et l’escargot d’Oc, élevage d’escargots à Gragnague…», confie Marc Mouisset. Car ce samedi-là, on mangera aussi ces petites bêtes. My god ! Stoppez les grimaces, les sportives du jour seront épargnées, un escargot doit être mis à dégorger pour être savouré… Exit donc les bolides qui en revanche auront droit à leur cadeau : une belle salade verte. Quant au propriétaire vainqueur, il recevra une surprise, une bouteille de bulles, et qui sait, peut-être l’honneur, d’avoir battu le record de vitesse le plus lent du monde.

La Dépêche du Midi

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Fronton
commenter cet article

commentaires