Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

30 août 2012 4 30 /08 /août /2012 17:56

moudenc 18Le Président de la République avait fait de la fin de l’interdiction du cumul des mandats un engagement fort de sa campagne.


Aujourd’hui, le Gouvernement commence à aborder ce sujet explosif avec sa Majorité parlementaire composée de nombreux cumulards. Cette interdiction serait prochainement mise en œuvre, selon des modalités encore floues qui seront issues de tractations avec certains barons locaux du PS.

Ce mercredi, le Président du Groupe socialiste à la Mairie de Toulouse a relayé sur son compte Twitter un Tweet du Premier secrétaire fédéral du PS en Haute-Garonne. Il indiquait : « Les élus socialistes aux élections de juin doivent démissionner des fonctions exécutives locales avant le 30 septembre. »

Quel double-langage des socialistes locaux qui, quatre années durant, n’ont rien trouvé à redire à la position de Premier Cumulard de France qu’était le Maire de Toulouse jusqu’en juin dernier !

Au-delà des girouettes du Capitole, que pensent les autres parlementaires socialistes de la Haute-Garonne qui cumulent ? Leur silence est… assourdissant ! Se mettront-ils en conformité avec cet engagement de non-cumul d’ici un mois ? Si non, la Fédération PS 31 prononcera-t-elle des sanctions à leur égard ?

Les élus socialistes, grands donneurs de leçons, peinent beaucoup à mettre en œuvre cet engagement de non-cumul. Pourtant, par référendum, les militants du PS avaient déjà réclamé à 71% son application aux parlementaires socialistes. C’était en… octobre 2009 ! Depuis…rien n’a été fait !
 
Jean-Luc MOUDENC
Député de la Haute-Garonne
Maire de Toulouse de 2004 à 2008

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article

commentaires