Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

11 février 2013 1 11 /02 /février /2013 10:02

vincent-noves-01-copie-1.jpgLes associations «Balma à cœur» et «Agir pour Balma» avaient convié les Balmanais à une réunion publique à la salle des fêtes. Les Balmanais étaient venus nombreux écouter le leader de l'opposition municipale et conseiller régional Vincent Terrail-Noves sur les thèmes de l'urbanisme et des finances. «La forte mobilisation est signe de grande inquiétude chez les Balmanais» a-t-il dit en fustigeant la politique d'urbanisation du maire et de la communauté urbaine, la jugeant «démesurée et inadaptée». «D'ici à 2018, soit en 6 ans, nous allons accueillir plus de 5 000 habitants supplémentaires, c'est-à-dire bien plus que sur les 15 années de 1995 à 2010. Or notre commune n'est pas prête à cela puisque nos équipements sont déjà saturés à ce jour», a-t-il précisé. Sur les finances, il a dénoncé «les mauvais choix d'investissements, notamment celui du cœur de ville». Il s'est montré satisfait de voir les taux communaux stabilisés en 2013 mais s'est inquiété «des perspectives des années suivantes où l'endettement et/ou les hausses d'impôts repartiront nécessairement à la hausse pour financer la fin des projets de 2013». Un apéritif a clôturé cette soirée où les Balmanais ont pu poser des questions à Vincent-Terrail Novès qui leur a donné rendez-vous «dans quelques mois» pour dévoiler le projet qui sera porté par son équipe aux municipales de mars 2014.

La Dépêche du Midi

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Région
commenter cet article

commentaires