Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

21 juin 2013 5 21 /06 /juin /2013 05:50

fronton-vignobles.jpgLe vignoble de Fronton n’a pas été épargné par le violent orage qui s’est abattu mardi. De fortes pluies, 25 à 30 mm en moins de cinq minutes, un vent violent, mais aussi la grêle, ont provoqué de lourds dégâts épars décimant à plus de 50 % certains domaines alors que d’autres n’ont rien subi. La zone ouest de l’appellation a été la plus touchée. Dans le Tarn-et-Garonne, les domaines de Beulaygue (notre photo), Baudare, Laymajoux, Viguerie de Beulaygue ont ainsi perdu la moitié de leur récolte..au minimum. Des viticulteurs coopérateurs, le domaine Rigal, le château Bellevue la Forêt ont aussi été très touchés. C’est aussi le cas, dans une moindre mesure, des propriétés situées entre Fronton et Villaudric, comme au domaine Tissonnières, à la Colombière qui se situent sur la partie frontonnaise. «Certains qui ont de petites parcelles sur lesquelles est passé l’orage sont très mal. Une dizaine de vignerons particulièrement touchés se sont réunis pour faire les déclarations. Mais c’est aussi l’avenir qui est inquiétant. Car si le temps ne s’arrange pas, la situation dans les vignes risque de se compliquer. C’est une année comme on ne les aime pas car difficile. Maintenant, il va falloir cicatriser cela. Mais il faudra encore attendre quelques jours pour remettre les pieds dans les vignes tellement le sol est trempé !», a expliqué le vigneron Patrick Tissonnières. Une baisse de production est donc possible cette année et constitue déjà une perte financière pour certains. Les assurances protégeant des dégâts occasionnés par les orages sont onéreuses et peu nombreux y souscrivent. Le seul espoir reste maintenant le retour du soleil. Il sera salvateur pour un vignoble qui a souffert mais qui peut encore éviter le pire.

La Dépêche du Midi

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans Fronton
commenter cet article

commentaires