Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

5 juillet 2013 5 05 /07 /juillet /2013 06:24

Xavier-Spanghero-04.jpgDélégué départemental des Jeunes Actifs de l’UMP

Les militants de l’UMP ont voté le week-end dernier, et ont ainsi définitivement mis fin au psychodrame Copé/Fillon. Un soulagement pour vous ?

On tourne en effet la page de ce triste épisode, mais cela va au-delà de ça… Car j’ai vraiment été surpris de l’ampleur du résultat (près de 92% des votants ont souhaité maintenir la direction actuelle, ndlr) qui a plébiscité la direction collégiale autour de Jean-François Copé. Cela démontre la volonté de toutes les sensibilités de notre parti de passer à autre chose. Il faut voir également dans ce résultat les effets de la politique gouvernementale. Nos militants veulent faire face à Hollande avec un parti uni… Chacun sait que la France est dans un état grave et qu’on a besoin de nous pour préparer l’alternance !

Ce vote va-t-il permettre à votre fédération de se tourner définitivement vers les municipales ?

J’ai le sentiment que depuis janvier les militants entrent peu à peu dans l’échéance municipale… Le vote est donc plus la conséquence que la cause. On commence déjà dans beaucoup de communes à s’organiser sur le terrain et à travailler sur les programmes.

L’UMP 31 est-elle prête pour le combat municipal ?

On n’est jamais prêt à 100%. Toulouse est une campagne gigantesque, aux enjeux nationaux, mais n’oublions pas le travail qui nous attend dans les 587 communes du département. On ne sera forcément pas en situation de gagner partout, mais nous nous apprêtons à prendre d’assaut des communes importantes telles que Muret, Rieumes, Balma, Launaguet, Saint-Orens etc.

Propos recueillis par Thomas Simonian

Le Journal Toulousain

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article

commentaires