Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Recherche

Archives

29 août 2013 4 29 /08 /août /2013 17:01

Marie-Helene-Mayeux-Bouchard-05.jpgAncienne élue municipale chargée des affaires internationales (2001/2008) – UMP

Comment jugez-vous le bilan de la majorité municipale en ce qui concerne les relations internationales ?

J’ai le sentiment que c’est du vent ! Cette municipalité préfère les mondanités à l’action, et a perdu les notions de solidarité et de fraternité. Pour exemple, Ndjamena (capitale du Tchad, ndlr) a été complètement oublié durant cette mandature, or avec Philippe Douste-Blazy et Jean-Luc Moudenc nous avions entamé un travail de fond. Ils nous attendaient ! N’oublions jamais que les relations internationales dans une mairie c’est aussi ouvrir les portes de l’économie.

Les années Cohen ?

J’ai l’impression que c’est une ville qui s’est appauvrie intellectuellement. Elle est devenue un gros bourg de campagne. L’équipe en place, au nom d’une idéologie grotesque, n’a eu de cesse que de gommer tout ce qui pouvait raccrocher à la mémoire et à l’identité de la ville.

La campagne municipale va battre son plein. Souhaitez-vous participer à la future liste Moudenc ? Allez-vous faire acte de candidature auprès des militants UMP pour y figurer ?

J’entends bien être de la partie ! Si toutefois nos élections internes pour la désignation des membres de la liste se déroulent en toute transparence … Je préviens mes instances, attention ! Pour l’instant je n’ai pas de doutes, je ne fais que m’inquiéter …

Propos recueillis par Thomas Simonian

Le Journal Toulousain

Partager cet article

Repost 0
Publié par Pascale Binet - dans UMP 31
commenter cet article

commentaires